En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Obésité : vote de la nouvelle taxe sur les sodas - Franceinfo

Actualités

La taxe appliquée à la plus célèbre boisson sucrée sera pratiquement triplée selon la nouvelle formule de la "taxe soda" votée dans la nuit du 26 au 27 octobre à l'Assemblée nationale. Son objectif est de lutter contre l'obésité en incitant les industriels à réviser leurs formules. En tête des dosages les plus importants se trouve la boisson américaine à la caféine avec près de 11 g de sucre par litre, mais elle est suivie d'assez près, autour de 10g/l par des sodas à l'orange avec ou sans pulpe, ou encore l'ingrédient clé des "tonic".

Dans un large consensus, les députés ont voté par 80 voix contre trois un amendement porté par le rapporteur général du projet de budget de la Sécurité sociale, Olivier Véran (LREM, ex-PS).

Protéger la santé des enfants

Le dispositif a pour "seul objectif, celui d'aider la santé des enfants", et d'éviter "les risques d'obésité et de diabète de type 2", a affirmé M. Véran, médecin de profession, qui s'était déjà engagé sous le précédent quinquennat sur ces questions. Dans la présentation de son amendement, il cite les travaux de l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) selon lesquels "20% des adultes ont des apports en sucres excessifs, au-delà de 100 g par jour, (...) et que cette limite, pourtant déjà élevée pour des populations vulnérables comme les enfants et les adolescents est dépassée par 20% des 3?10 ans".

Le député cite aussi une récente étude de l'INRA qui montre que "15 à 27% des sucres ajoutés proviennent des boissons sucrées" et que "les consommateurs excessifs de ces sucres doivent réduire leur consommation de boissons sucrées (hors jus de fruits) de 66% pour atteindre les recommandations nutritionnelles de l’Organisation mondiale de la santé".

Une incitation à réduire les doses de sucre

Le nouveau barème remplace les 7,53 euros prélevés par hectolitres depuis 2013, quelle que soit la quantité de sucres ajoutés présente dans la boisson. Désormais la taxation se déclenchera à partir de 1 gramme de sucre pour 100 ml. Elle progressera jusqu'à une vingtaine d'euros par hectolitre pour un produit dépassant 11 g de sucres ajoutés pour 100 ml. Cela incitera les industriels à réduire "même d'un gramme" le taux de sucre, selon M. Véran.

Initialement, la ministre de la Santé Agnès Buzyn avait semblé réticente, jugeant notamment que cela revenait "quelque part (à) taxer les personnes les plus pauvres", plus consommatrices de boissons sucrées, préférant l'éducation à la santé. Mais elle a ensuite dit partager "pleinement" l'objectif de santé publique de l'amendement et souligné que la mesure "ne vise pas à gagner de l'argent" mais est une "simple reformulation d'une taxe pour la rendre plus efficace".


Lire la suite : Obésité : vote de la nouvelle taxe sur les sodas - Franceinfo


Articles en Relation

Réforme de l'ISF : Edouard Philippe « ouvert » à une hausse des « taxes spécifiq... Dans une interview à Libération du mercredi 4 octobre, le premier ministre, Edouard Philippe, défend l’action de son gouvernement et les orient...
Santé : quatre cancers sur dix pourraient être évités Le tabac d'abord, puis l'alcool, une mauvaise alimentation, et enfin l'obésité sont les quatre facteurs principaux en France des 40 % de cancer...
La Chine taxe 128 produits américains - Le Figaro La Chine a annoncé lundi des mesures de rétorsion contre les importations américaines en imposant des taxes sur 128 produits, d'une valeur de trois ...
Les députés votent la hausse du prix du tabac et une nouvelle « taxe soda » - Le... La hausse progressive du prix du tabac, avec une première augmentation d'un euro en mars 2018, a été adoptée dans la nuit de mardi à mercredi mardi ...
Taxe d'habitation : une facture salée pour les communes - Le Point C'est une mesure marquante et particulièrement populaire du programme économique d'Emmanuel Macron qui inquiète de très nombreux élus locaux. Avant ...
Chine vs États-Unis : des listes de produits importés à taxer à teneur politique Les listes américaines et chinoises de produits appelés à être soumis à des droits de douanes en disent long sur l'agenda politique des deux adversa...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS