People

Si Hervé Forneri s’est éteint ce mercredi 24 avril, Dick Rivers, lui, vivra éternellement dans le cœur des Français. Pourtant, nombreux sont ceux qui ignorent d’où lui venait ce nom de scène…

C’est une journée noire pour tous les amoureux du rock’n’roll. Plus d’un an après le décès de Johnny Hallyday, un autre monument de la chanson française a rendu son dernier souffle. Il s’agit de Dick Rivers, décédé dans la nuit du mardi au mercredi 24 avril. « J'ai la grande tristesse de vous annoncer que Dick Rivers est décédé cette nuit des suites d'un cancer. Nos très affectueuses pensées à son épouse Babette ainsi qu'à toute sa famille », a annoncé son manager Denis Sabouret sur Twitter. Une annonce d’autant plus tragique, que le chanteur devait souffler en ce jour sa 74ème bougie… 

Dick Rivers était un fan absolu d’Elvis Presley

Né en 1945, l’interprète de Nice baie des anges avait participé à la popularisation du rock’n’roll en France. Un amour de la gratte qui lui venait d’une légende du genre, Elvis Presley. C’est d’ailleurs à lui qu’Hervé Forneri, de son vrai nom, doit son pseudonyme. En effet, Dick Rivers n’est autre que le nom du personnage interprété par le King dans le film Amour frénétique, sorti en 1957.

Dans ce long métrage signé Hal Kanter, le rocker décédé à l’âge de 42 ans avait incarné un jeune guitariste talentueux, repéré par une attaché de presse en instance de divorce. Un personnage dans lequel l’interprète de Twist à Saint-Tropez s’était reconnu, au point d’endosser son nom comme pseudonyme. En 1969, Dick Rivers avait d’ailleurs réalisé l’un de ses plus grands rêves : celui de rencontrer Elvis Presley en personne, après un concert à Las Vegas. Une rencontre qui, on l’espère pour lui, s’était mieux passée que pour Johnny Hallyday…

Lire la suite sur Voici.fr - Mort de Dick Rivers à 74 ans : son nom de scène était un hommage à…

People

Jean-Luc Reichmann est toujours sous le choc après la révélation de l’affaire Christian Quesada. L’animateur assure même qu’il aurait tout fait pour mettre hors d’état de nuire son ancien champion.

La réalité est toujours aussi difficile à affronter pour Jean-Luc Reichmann. Depuis qu’il a appris la mise en examen de Christian Quesada pour détention et diffusion d’images pédopornographiques, plus rien n’est comme avant pour l’animateur des 12 Coups de midi. Interprète de Léo Matteï, un flic de la brigade des mineurs, le présentateur de TF1 n’a cessé de faire de la prévention pour protéger les plus jeunes. Le choc a donc été d’autant plus frontal à la découverte des agissements de son ancien maître de midi. C’est donc toujours avec la même rancœur et colère qu’il s’exprime au sujet de cette bien sombre affaire.

S’il avait déjà exprimé son indignation sur les réseaux sociaux, Jean-Luc Reichmann avait dévoilé dans C à vous toute son incompréhension notamment vis-à-vis de Patrice Laffont. L’été dernier, ce dernier lui avait confié son inquiétude concernant Christian Quesada mais sans trop alarmer la star de TF1. « Toutes ces personnes qui parlent maintenant, pourquoi elles ne nous ont rien dit?, a-t-il regretté. Pourquoi il n’y a pas une personne qui nous a dit : “Attention, cette personne, je ne la sens pas?!” Il y a 30 ans au préalable! Des Chiffres et des lettres, c’est dans les années 80. On est d’accord qu’il a 20 ballais, alors que chez moi, il en a 53 ans. Imaginez-vous?! Pourquoi maintenant, on déballe tout?? Pourquoi tout le monde protège tout le monde?? ».

Jean-Luc Reichmann était prêt à agir

Alors que Christian Quesada est toujours en détention provisoire, les témoignages accablants se poursuivent, alourdissant encore plus le passé judiciaire de l’ancien champion de jeu télé. Mais une question des fans revient sans cesse : comment l’ex-participant des 12 Coups de midi a pu passer entre les mailles du filet de la production?? Les équipes de l’émission ont cependant assuré qu’elles ne pouvaient pas lui exiger son casier judiciaire et qu’elles n’étaient pas au courant de ses anciennes condamnations. Même son de cloche du côté de Jean-Luc Reichmann, qui s’est exprimé au micro de Bernard Montiel sur RFM. « Je ne l’ai pas vu arriver?! (…) Je suis tombé du 15ème étage évidemment, quand j’ai appris ça en même temps que tout le monde. Ça a été pour moi une horreur parce que ça peut nous arriver à tous?!  », a-t-il confié, en réaffirmant que Patrice Laffont ne l’avait prévenu que deux ans après le passage Christian Quesada dans le jeu de TF1...

Lire la suite sur Voici.fr - Jean-Luc Reichmann était prêt à en découdre avec Christian Quesada

People

Pour La Grande Rassrah 4, Cyril Hanouna a encore une fois décidé de piéger ses chroniqueurs. Cette fois, c'est Doc Gynéco qui a été le dindon de la farce durant une séquence qui pourrait choquer les téléspectateurs.

Cyril Hanouna est LE spécialiste des blagues sadiques. Depuis des années, l'animateur de Touche pas à mon poste se fait un malin plaisir à en faire voir de toutes les couleurs à ses chroniqueurs, qui parfois craquent devant des situations qui semblent hors de contrôle. On se souvient encore des larmes de Matthieu Delormeau après le faux meurtre d'un producteur que Cyril Hanouna voulait lui mettre sur le dos. Pour un autre prime de La Grande Rassrah, l'animateur de C8 avait aussi piégé Samuel Etienne avec des faux candidats dans Questions pour un champion. C'est aussi Jarry qui avait fait une attaque de panique après une mauvaise farce tournée dans un restaurant.

Pour la quatrième édition de La Grande Rassrah, diffusée jeudi 25 avril, Cyril Hanouna a encore une fois prévu du lourd et va offrir aux téléspectateurs de C8 des séquences très fortes. Le mois dernier, il avait teasé l'une de ses blagues dans Touche pas à mon poste en racontant son arrestation avec l'un de ses chroniqueurs. Samedi 20 avril, Cyril Hanouna a décidé de lever le voile sur cette scène qui démarre par une bagarre en bonne et due forme. Sur la vidéo postée sur Twitter, on découvre le présentateur qui attaque un autre client d'un restaurant alors qu'il passe une soirée avec Doc Gynéco....

Lire la suite sur Voici.fr - Cyril Hanouna : sa nouvelle blague qui risque de faire scandale

Bonnes Affaires

Bonnes Affaires
Bonnes Affaires
High Tech

High Tech

High Tech