En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

People

François Rocque­lin, ancien acteur de la série Le Miel et les abeilles, raconte sa rencontre avec Mallaury Nataf dans la rue. Il évoque la détresse de la comé­dienne et son immense inquié­tude.

Mercredi dernier, Jean-Luc Azou­lay sonnait l’alarme sur CNews concer­nant la situa­tion de Mallaury Nataf. Dans les années 90, le célèbre produc­teur avait fait les grandes heures de TF1 avec des séries comme Hélène et les garçons ou encore Le Miel et les abeilles. Cette dernière sitcom avait notam­ment révélé au grand public la comé­dienne Mallaury Nataf, qui incar­nait le person­nage de Lola Garnier.

 

Malheu­reu­se­ment, après la gloire à la télé, la comé­dienne connais­sait une longue descente aux enfers avant de se retrou­ver à la rue. Une situa­tion de SDF qui lui faisait perdre la garde de son fils Shiloh, son troi­sième enfant né de son deuxième mariage, et la plon­geait dans une immense détresse.

Depuis la révé­la­tion de son calvaire, Jean-Luc Azou­lay a tout fait pour la sortir de la rue. Dans Moran­dini Live, il a expliqué avoir envoyé des membres de son équipe à sa recherche, il y a 7–8 mois. « Ils l’ont retrou­vée, lui ont proposé de l’ai­der. Elle leur a dit qu’elle n’en avait pas besoin et les a envoyés bala­der », a-t-il révélé, en lui lançant un appel car elle a « disparu et [il] n’a pas de nouvelles ».

Inter­rogé par Le Pari­sien, le produc­teur a réaf­firmé son inquié­tude. Il lui a d’ailleurs « tendu la main à plusieurs reprises », en vain. « C’est dommage car nous pour­rions l’ai­der en la faisant tour­ner dans une de nos séries AB Produc­tions », a-t-il expliqué. Les anciens cama­rades de Mallaury Nataf dans LeMiel et les abeilles, Gérard Pinteau, qui incar­nait son père dans la série, et François Rocque­lin, qui campait le person­nage d’Aris­tide dans la saison 1, ont égale­ment tout tenté pour la raison­ner.

« Fin 2016, nous avons retrouvé Mallaury assise sur une grille du boule­vard des Italiens, un soir. Nous sommes allés l’abor­der une première fois a raconté François Rocque­lin. Gérard s’est baissé et lui a pris le bras et elle s’est tout de suite braquée : “Vous ne me touchez pas?! Allez-vous en?!” Nous sommes partis et sommes reve­nus un long moment plus tard. Cette fois, nous sommes restés debout et je lui ai proposé une ciga­rette, qu’elle a accep­tée. La discus­sion s’est enga­gée. »...

Lire la suite sur Voici.fr - Mallaury Nataf : ses anciens partenaires du Miel et les abeilles ont « peur que cela finisse mal »

People

Rachel Roxi - son nom de scène - est une star dans son petit village de l'est de la France, depuis qu'elle tourne des vidéos pour le site Jacquie & Michel. Mais derrière cette petite popularité se trame une vie bien rangée.

Emilie Jacob. Ce nom ne vous dit peut-être rien, et pour cause. Cette jeune femme de 27 ans originaire de la Meuse est une parfaite anonyme, menant jusqu’ici une vie paisible et ordinaire dans l’un de ses nombreux villages de notre si belle province. Mais à Baâlon, village de 200 âmes, tout le monde la connaît. Et grâce au pouvoir d’internet, son visage commence peu à peu à circuler dans la sphère « publique ». Mais d’une façon que d’aucuns ne jugeront pas forcément valorisante. Derrière son identité civile se cache en effet un pseudonyme ; Rachel Noxi. Un nom d’emprunt pour sa carrière dans… l’industrie pornographique. L’intéressée s’est épanchée sur son côté Docteur Jekyll et Mister Hyde dans les pages de l’Est Républicain. Sa vie ressemble à une drôle de schizophrénie. La journée, elle est ouvrière agricole. Mais quand la traite des vaches a été effectuée et que vient la nuit, elle troque sa combinaison verte et ses bottes en caoutchouc contre des strings, des portes-jarretelles et des guêpières sexy. S’en suivent souvent « six heures » de tournage pour « 30 minutes de vidéo ». Mais l’esprit est sympa, chaque scène amène son lot de « rigolades », car « c’est avant tout de la comédie ».

>> Relire :Porno Clara Morgane : « Quand Rocco débarque, c'est un dieu. Une fille sexy, c'est une p... »

Emilie a également évoqué son choix de vie dans l’émission d’Evelyne Thomas, qui sera prochainement diffusée à l’écran. Elle assume totalement « aimer le sexe » et filmer ses ébats, et balaye le cliché souvent entendu : Devenir actrice porno, « c’était ce que je voulais faire, tonne-t-elle. Pas pour le pognon, non ! Pour moi et pour faire plaisir aux gens ». Il n’empêche que pour percer dans ce milieu assez spécial, l’intéressée a tenu à bien partager les domaines et se forger deux identités propres. Concernant son nom de scène, elle avance une explication aussi simple qu’insolite : « Rachel, parce que ça m’est venu comme ça, et Noxi, parce que c’était ainsi que je voulais appeler ma chienne si j’en avais adopté une quatrième ». La métaphore canidée effleurera peut-être les esprits les plus pervers et bas de plafond…

« J'aime le sexe, j'aime être devant la caméra »

Si Emilie a pu tourner dans des séquences dénudées et très crues, c’est exclusivement grâce à un site internet en particulier, dont la renommée et la réputation dépasse certaines frontières : Jacquie et Michel. Assumant son côté « peu glamour et amateur », cette plateforme de vidéos en accès streaming fait un carton depuis des années et attire l’œil intrigué de millions d’internautes chaque année. A tel point que « J&M » est devenue une marque qui commercialise nombre de gadgets et produits dérivés, et même une boutique comptant différentes franchises en France. C’est donc sur ce site très populaire que notre agricultrice du jour a fait ses premières armes dans le X. « Quand la première vidéo est sortie, il y a eu beaucoup de réactions, se souvient-elle. Tout le monde me parlait de la vidéo. Mais ça voulait donc dire que beaucoup de gens l’avaient vue. Il faut arrêter l’hypocrisie. Beaucoup de personnes regardent des films, cela leur donne du plaisir »....

Lire la suite sur Vsd.fr - Insolite Ouvrière agricole le jour, actrice porno la nuit

People

Dans un message publié sur son compte Face­book, Gilbert Rozon a annoncé qu’il quit­tait toutes ces fonc­tions après que des soupçons d’agres­sion sexuelle pèsent contre lui.

Il y a quelques heures, Guillaume Wagner, célèbre humo­riste au Canada qui a souvent parti­cipé au Festi­val Juste pour rire dont Gilbert Rozon est le patron, déci­dait de briser la loi du silence. Dans un long post publié sur son compte Face­book, il dénonçait d’abord les agis­se­ments d’Eric Salvail, célèbre anima­teur au Canada fran­co­phone, avant de « [parler] du prochain » : Gilbert Rozon.

 

« J’ai travaillé pour lui. Je connais­sais son passé. Je croyais que c’était une erreur de parcours. Qu’il avait “payé sa dette”  », a-t-il écrit en préam­bule. Guillaume Wagner fait ici réfé­rence à la condam­na­tion de Gilbert Rozon pour agres­sion sexuelle en 1998, pour laquelle il avait obtenu l’ab­so­lu­tion incon­di­tion­nelle un an plus tard. Il s’agit au Canada de la peine la moins sévère qui existe pour un adulte : « un verdict de culpa­bi­lité est rendu mais aucune condam­na­tion est inscrite. […] [Elle] sera inscrite au casier judi­ciaire du contre­ve­nant pendant un an », rappelle le site cana­dien Faits de droits

Puis Guillaume Wagner a pour­suivi ses accu­sa­tions : « J’ai entendu des histoires. Et puis d’autres. Et des récentes. Ça commence à sortir. Ça va conti­nuer de sortir. Je ne travaille­rai plus pour Juste pour rire tant et aussi long­temps qu’un agres­seur en sera le patron, a-t-il assuré. Quand des hommes brisent des vies, la moindre des choses est de briser le silence. » Selon Radio Canada, Gilbert Rozon est visé par une enquête de la police de Montréal pour une affaire d’agres­sion sexuelle qui se serait dérou­lée à Paris en 1994....

Lire la suite sur Voici.fr - Gilbert Rozon accusé de harcèlement sexuel, il démissionne de toutes ses fonctions

Bonnes Affaires
Bonnes Affaires
Bonnes Affaires
High Tech

High Tech