En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

People

Le beau gosse nageur retiré des bassins aimerait revivre une histoire intense dans les dix années à venir. Par contre mesdemoiselles, vous ne le croiserez pas sur Tinder... Il ne croit pas du tout à ce moyen de rencontre.

C’est quand l’activité baisse et que les projets se font plus rares que les blessures du cœur nous rappellent qu’elles doivent être pansées. Camille Lacourt n’échappe pas à la règle. Après un dernier sacre mondial de natation à Budapest en juillet dernier et son expérience dans Danse avec les Stars, le beau gosse des bassins se sent aujourd’hui plus préoccupé par son épanouissement personnel en privé que ses prestations professionnelles en public. Dans les colonnes du Parisien Week-end, il reconnaît être plus que jamais dans l’attente de l’Amour. A 32 ans, il fait encore preuve de patience. « Je ne suis pas pressé », rappelle-t-il à nos confrères. Avant d’ajouter : « Mais dans les dix ans qui viennent j’aimerais retomber amoureux et vivre quelque chose de fort à deux – et même à trois avec ma fille, voire plus... » Voilà qui est dit. Celui qui a été marié à l’ancienne Miss France Valérie Bègue et est devenu papa pour la première fois en 2012 compte bien avoir d’autres enfants dans un avenir pas trop lointain. « Ce n’est pas une petite annonce ! Je ne suis pas en recherche active », tempère-t-il néanmoins. Mais nul doute que ces petites déclarations ne devraient pas tomber dans les oreilles de sourdes. Les admiratrices du multimédaillé aux yeux bleus perçants sont nombreuses.

? Relire :Divorce Camille Lacourt et Valérie Bègue, c'est officiellement fini?!

Cela fait depuis bientôt deux ans qu’il est redevenu officiellement célibataire. Un laps de temps qui lui a permis de faire le point. Habitué à l’ « échec amoureux », il veut surtout éviter de reproduire les schémas et « faire les mêmes erreurs » que par le passé. Il est en outre à un âge où une nouvelle grande rencontre pourrait bien chambouler son existence pour des paires d’années. S’il ne donne pas ses méthodes de drague et qu’il n’évoque nullement ses opportunités avec la gente féminine, Camille Lacourt précise qu’il est très peu féru des nouveaux grands classiques numériques qui conditionnent nos nouveaux rapports et modèles de séduction. Il tonne ainsi : « Je n’utilise pas les réseaux sociaux comme Tinder, je ne crois pas qu’on puisse vivre quelque chose de sérieux par ce biais ». Le nageur originaire de Narbonne conserve une part de romantisme, qu’il n’entend pas céder aux adeptes du numérique....

Lire la suite sur Vsd.fr - Célibataire Camille Lacourt cherche l'Amour, voici ses critères !

People

Trop présentes, indé­bou­lon­nables ou tout simple­ment agaçantes, certaines stars du petit écran ne plaisent plus autant qu’a­vant aux télé­spec­ta­teurs. Quand on leur demande quels anima­teurs ils aime­raient moins voir en 2018, leur réponse est sans appel.

Un jour on les aime bien, un jour on ne peut plus les voir : à la télé­vi­sion, les anima­teurs et les anima­trices peuvent passer de chou­chou du public à présence gênante sur les écrans. Qu’elles soient omni­pré­sentes au point de créer l’over­dose, cris­pantes de nature ou là depuis trop long­temps, certaines stars du PAF commencent à gêner les télé­spec­ta­teurs. À travers un sondage Harris Inte­rac­tive, le maga­zine Télé Star a posé une ques­tion aux Français : « Qui voulez-vous voir moins à l'écran en 2018?? » Réali­sée il y a quelques jours auprès d’un échan­tillon de 1024 personnes repré­sen­ta­tives de la popu­la­tion française âgée de 15 ans et plus, l’enquête dresse un constat assez dur pour certaines stars de la télé­vi­sion.

? Arro­gants, démo­dés… Décou­vrez les anima­teurs les moins aimés des Français

Si certaines personnes s’en sortent plutôt bien, comme Karine Le Marchand qui arrive en 21ème posi­tion ou Yann Barthès (qui occupe la 24ème), celles qui sont dans le top 10 ont au moins 20% d’avis néga­tifs. Prenez Patrick Sébas­tien, par exemple : 32% des sondés aime­raient moins le voir sur les écrans en 2018. Leur rêve sera peut-être bien­tôt une réalité, puisque l’ani­ma­teur du Plus grand caba­ret du monde a révélé cette semaine que son avenir sur France 2 était plus qu’in­cer­tain…

Lire la suite sur Voici.fr - PHOTOS Quels sont les animateurs que les Français veulent moins voir à la télévision??

People

Il y a quelques jours l'ancien blogueur devenu chro­niqueur télé spécia­liste de la télé-réalité, Jerem­star, a vu fuiter sur une inter­net une vidéo de lui en train de livrer à des actes d'onanisme. S'il a entamé une procé­dure judi­ciaire, la personne à l'origine de la publi­ca­tion a annoncé avoir d'autres révé­la­tions à faire.

La publi­ca­tion de la vidéo qui a fait scan­dale pour­rait bien marquer la fin d'une success story. En effet, le blogueur devenu spécia­liste de la télé-réalité dans diverses émis­sions est aussi l'auteur de deux livres et à la tête d'une petite entre­prise qui généré 900 000 euros de chiffre d'affaires en 2016. Mais depuis que le scan­dale fait rage, le blogueur se voit renié par ceux qui ont fait son succès et a suspendu sa parti­ci­pa­tion à l'émis­sion de Thierry Ardis­son. Au soir du 17 janvier, après plusieurs jours de silence, il a publié un long commu­niqué sur son compte Twit­ter : « J’ai été profon­dé­ment boule­versé par les événe­ments qui se sont produits ces derniers jours. L’émo­tion qui m’a envahi m’a jusque-là réduit au silence. Je vous prie de bien vouloir m’en excu­ser, écrit-il pour commen­cer. Je suis abasourdi par les accu­sa­tions dont je fais l’objet aujourd’­hui. Dans la nuit du 14 au 15 janvier, un inter­naute mani­fes­te­ment en quête de noto­riété, a rendu publique une vidéo intime de moi. (…) Cet acte, au-delà d’être odieux, est répré­hen­sible sur le plan pénal et j’ai pris les mesures néces­saires pour qu’il soit puni en vertu de la loi. »

À peine quelques heures plus tard, le blogueur en ques­tion, répon­dant au nom d'Aqababe, répon­dait sur le même réseau social qu'il était prêt à colla­bo­rer avec la justice. Il a égale­ment précisé s'apprê­ter à faire de nouvelles révé­la­tions sur Jerem­star : « Ce n’est que le début »....

Lire la suite sur Gala.fr - Affaire Jeremstar : le blogueur à l’origine de la vidéo assure que ce n’est que le début

High Tech
High Tech

High Tech