People

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une pastille dans Quotidien. C’est pourtant le cas de Laura Felpin, une jeune humoriste dont le talent lui vaut d’être comparée à Florence Foresti.

Elle est jeune, elle a la pêche et chaque semaine dans Quotidien, l’émission de Yann Barthès diffusée sur TMC, elle fait rire des dizaines de milliers de téléspectateurs. Une opportunité en or qu’elle n’a pas manqué de saisir. Mais qui est-elle??

Elle vous le dira : avant de se sentir humoriste, Laura Felpin se considère surtout comme une comédienne. Il faut dire que la pétillante jeune femme de 29 ans a fait ses armes dans une « école basée sur les méthodes de l’Actors Studio » comme elle l’a révélé dans Télé Star. Elle ne s’en cache d’ailleurs pas : « J’aimerais beaucoup faire du cinéma ». Mais en attendant, c’est dans le domaine de l’humour qu’elle rencontre son public. Une fois par semaine dans Quotidien – en plus de sa chaîne Youtube et de son compte Instagram aux 58 000 abonnés -, l’Alsacienne se met dans la peau de personnages atypiques et drôlissimes pour évoquer l’actualité. Un décryptage sur lequel elle travaille avec son meilleur ami, Cédric Salaün. Leur collaboration ne s’arrête d’ailleurs pas à la télévision. Les deux copains sont actuellement en pleine écriture d’un « spectacle en duo  ».

Laura Felpin, de l’humour à revendre

 

Mais cette belle relation ne dépasse pas le statut amical. Laura Felpin est déjà en couple avec un mec « plus drôle » qu’elle et très « discret » : « On est ensemble depuis huit ans, avoue-t-elle toujours à Télé Star. Il ne veut pas qu’on le remarque trop. Ça m’arrange parce qu’il est extrêmement beau ». S’il l’aide sur certaines de ses blagues, l’artiste fait le reste presque toute seule. Une facilité qu’elle doit à son grand talent. Et elle pourrait bien malgré elle assurer la relève d’une célèbre humoriste française : « On me compare depuis toute petite à Florence Foresti. Ça ne me dérange pas […] parce que je l’adore ». Prochaine étape, sa première partie??...

Lire la suite sur Voici.fr - Qui est Laura Felpin, l’humoriste de l’émission Quotidien?

People

Interrogée sur l’éventualité de travailler à la télé avec Michel Cymes, la réalisatrice Josée Dayan a littéralement détruit le médecin et animateur. Dans sa réponse cash, elle explique que pour elle, ce n’est tout bonnement pas un « vrai » acteur.

On ne mélange pas les torchons et les serviettes chez Josée Dayan. La réalisatrice de Capitaine Marleau a été interviewée par Eric Dussart et Jade dans On refait la télé, sur RTL. Diffusée hier samedi 12 octobre, l’émission a montré que Josée Dayan ne porte pas spécialement dans son coeur ceux qui changent de métier pour se reconvertir en acteur… Au détour d’une question sur Michel Cymes qui va prochainement camper un addictologue dans une nouvelle série de TF1, Josée Dayan a annoncé que jamais elle ne pourrait travailler avec le médecin désormais star du petit écran.

Josée Dayan dit tout le mal qu'elle pense de Michel Cymes

« Moi, j’aime les acteurs qui sont des vrais acteurs. Je suis fascinée par eux », a-t-elle d’abord lâché. Un peu remontée, la réalisatrice de 76 ans a ajouté : « Je n’ai aucune curiosité de voir un médecin être acteur. » Pour elle, la situation frise le ridicule, et elle l’a d’ailleurs expliqué en filant la métaphore. « Imaginez que vous ayez un truc assez grave, une urgence, un accident, la rate qui a éclaté… Est-ce que ça vous plairait que ce soit Gérard Depardieu qui vous opère ? Eh bien moi, ça ne me plaît pas d’avoir un acteur qui serait Michel Cymes?!  »

Lire la suite sur Voici.fr - La réalisatrice Josée Dayan démolit Michel Cymes (et ça fait très mal)

People

Les ennuis continuent pour Patrick Bruel. Ce vendredi 11 octobre, on a appris que le chanteur de 60 ans était désormais visé par une plainte pour agression sexuelle. La plaignante s’est exprimée dans les colonnes du Parisien.

C’est une affaire qui a fait grand bruit. Le mois dernier, Patrick Bruel se retrouvait accusé de harcèlement sexuel par une jeune femme en Corse. Cette esthéticienne âgée d’une vingtaine d’années affirmait que le chanteur de 60 ans aurait eu un comportement déplacé alors qu’elle se rendait dans sa loge pour un massage. « Au cours de cette séance, la star aurait tenu des propos laissant entendre clairement qu'il attendait une prestation à caractère sexuel. Ce qu'elle aurait refusé catégoriquement malgré l'insistance de l'artiste », rapportait le 9 septembre Le Parisien, ajoutant que l’artiste avait également refusé de « se vêtir d’un sous-vêtement jetable » car celui-ci préférait rester « nu ».

Une enquête a été ouverte par le parquet d’Ajaccio et le récit de la jeune femme a donné l’envie à d’autres de prendre la parole. Deux jours après la révélation de cette sombre histoire, une esthéticienne de Perpignan a poussé la porte d’un commissariat pour cette fois-ci déposer plainte pour « agression sexuelle » contre l’interprète de Casser la voix. Une information révélée un mois plus tard par L’Indépendant. Selon le procureur de la République de Perpignan, les faits se seraient déroulés au début du mois de juillet, en marge du festival des Déferlantes à Argelès-sur-Mer auquel Patrick Bruel participait.

La jeune esthéticienne choquée par l'attitude de Patrick Bruel

Contactée par Le Parisien, la plaignante âgée d’une trentaine d’années a accepté de livrer son témoignage – sous couvert d’anonymat. « Quelques heures avant son spectacle, il m'a offert un pass VIP en me proposant de passer dans sa loge pour boire une coupe de champagne, a-t-elle expliqué. Mais je n'ai pas voulu y aller. Je préférais assister aux autres concerts. » Le lendemain matin, elle retrouve le célèbre comédien qui lui reproche alors de ne pas être venue le voir et la séance de massage prend immédiatement une autre tournure. Ce dernier aurait en effet mal réagi quand la jeune masseuse a voulu fermer la porte de la salle de massage... 

Lire la suite sur Voici.fr - Patrick Bruel accusé d’agression sexuelle : la plaignante détaille ses comportements « très déplacés »