People

Laurent Ruquier se prépare pour la rentrée d’On n’est pas couché. Outre les nouveaux chroniqueurs, les téléspectateurs vont être très très surpris.

Le 31 août, On n’est pas couché sera de retour sur France 2. Pour cette nouvelle saison, on efface tout et on recommence. Laurent Ruquier a concocté une version inédite de son talk-show. Et il y aura beaucoup de changements?! Exit Christine Angot et Charles Consigny, l’animateur de 56 ans ne compte pas remplacer le duo qui n’a cessé de faire le buzz et susciter la polémique. « La saison prochaine, les journalistes, éditorialistes ou témoins de l’actualité qui seront présents sur le plateau seront différents chaque semaine », avait annoncé le présentateur sur Twitter en juin dernier.

Laurent Ruquier change de formule

Mais ce n’est pas tout : fini aussi les scandales?! Place à « un état d’esprit plus positif et bienveillant, tout en restant critique » comme l’a révélé Laurent Ruquier à Télé-Loisirs. Pour la première émission de la saison, les fidèles d’On n’est pas couché devraient également être très surpris par la nouvelle mécanique du programme. Si vous aussi, vous étiez impatients de découvrir les invités de l’émission après un stand-up interminable de l’animateur, vous allez être soulagés. Le présentateur a enfin décidé d’en finir avec son solo qui durait une éternité.

« Cela faisait un moment que je n’en avais plus envie. La partie actualité sera désormais égrenée au fil de l'émission, avec davantage d’interaction avec les invités. Je serai désormais assis dès le départ. Et je songe à ce qu'il en soit de même pour les invités, afin de gagner du temps », a annoncé Laurent Ruquier, qui promet une émission « davantage rubriquée, avec un plateau plus garni et davantage d’allers et venues qu’auparavant. »...

Lire la suite sur Voici.fr - On n’est pas couché : Laurent Ruquier prend une décision radicale pour la saison 2019–2020

People

Karine Le Marchand est toujours un cœur à prendre. Célibataire depuis plusieurs mois, elle a d’ailleurs fait une confidence très osée sur sa vie sexuelle…

Karine Le Marchand s’apprête à reprendre du service sur M6?! Dès le 26 août prochain, elle sera aux commandes de la 14ème saison de L’amour est dans le pré. Mais avant de jouer à nouveau les cupidons, l’animatrice de 51 ans s’est offert de tendres retrouvailles avec les anciens de la saison 12. L’occasion d’apprendre que Christophe et Angélique – dont les péripéties avaient passionné plus de 4,3 millions de téléspectateurs – se sont séparés. Peu de temps après leur passage dans le bilan de l’émission, en septembre 2017, ils ont tous deux décidé de mettre un terme à leur histoire. Mais puisqu’il n’y a pas que la vie sentimentale des agriculteurs qui passionne les téléspectateurs, la maman d’Alya a elle aussi accepté de faire quelques confidences…

Karine Le Marchand se confie sur son célibat

Lors de cette rencontre suivie par les journalistes du Parisien, Karine Le Marchand a, comme à son habitude, mis les deux pieds dans le plat pour tenter de briser la glace. À peine débarquée, elle a ainsi lancé : « Qui a fait l'amour dans les six derniers mois?? ». Une question pour le moins osée, qui a laissé les agriculteurs pantois. Mais pas de quoi décourager la star du groupe M6, qui a ensuite surenchéri : « Bon, OK, dans les six dernières années?? ». C’est alors que Roland, un éleveur bovin de 60 ans, a pris son courage à deux mains.« Je ne sais pas, peut-être un mois ou deux, quand une fille t'attire, il faut bien la contenter… », a-t-il rétorqué. Il n’en fallait pas plus pour que la meilleure amie de Stéphane Plaza ne passe à table à son tour : « Ben moi aussi, cela fait moins d’un an?! »..

Lire la suite sur Voici.fr - Karine Le Marchand célibataire : sa confidence drôle et osée sur sa vie sexuelle

People

Décidément, il semble que Booba et Kaaris ne sont pas près de s’affronter sur le ring. Ce vendredi 16 août, la ville de Bâle en Suisse a fait savoir par un communiqué de presse qu’elle annulait le combat pour cause de dissimulation de participants.

C’est une histoire sans fin pour Kaaris et Booba qui attendent cet affrontement depuis un an. Après avoir été arrêtés à Orly à la suite d'une altercation dans le hall de l’aéroport, les deux anciens acolytes étaient tombés d’accord pour organiser un combat dans les règles de l’art. Après des mois et des mois de discussions, ou plutôt de clash via les réseaux sociaux, pour trouver une date qui conviendrait aux deux compères, Booba et Kaaris avaient finalement réussi à se fixer en avril dernier sur le 30 novembre 2019. Pensant avoir également trouvé un lieu pour leur événement, la ville de Bâle en Suisse qui devait les accueillir, leur fait finalement fait bond.

Booba et Kaaris n’auraient pas été honnêtes concernant leur contrat

Dans un communiqué de presse apparu ce vendredi 16 août, le canton de Bâle situé dans le nord-ouest de la Suisse, a fait savoir que le combat dans la salle de St. Jakobshalle n’aura finalement pas lieu pour des raisons de sécurité. Les accueillants craignent que leur petite ville ne soit victime d’un débordement le jour de l’événement causé par des possibles violences entre les fans des deux rappeur : « Après avoir analysé la situation en matière de sécurité avec la police locale et régionale de Bâle, il est clair pour l’événement ne avoir lieu ». Le département d’éducation du canton de Bâle qui est propriétaire de la salle, estime également avoir été dupé :  «  Lors de la négociation du contrat à Bâle, cette réunion des deux rappeurs à été dissimulée  »...

Lire la suite sur Voici.fr - Combat entre Booba et Kaaris : La ville de Bâle a annulé le combat

High Tech
High Tech