En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

People

C'est le site de conte­nus porno­gra­phiques qui l'annonce fière­ment lui-même : l'annonce du mariage du Prince Harry, devenu Duc de Sussex et de Meghan Markle a rendu l'ex-actrice de Suits extrê­me­ment popu­laire! Les inter­nautes, d'après les statis­tiques, ont multi­plié les recherches théma­tiques, sur le site pour décou­vrir quelques conte­nus sulfu­reux mettant en vedette la belle Meghan… God save the Queen!

S'ils avaient trouvé quoi que ce soit de signi­fi­ca­tif, la Reine mère, pour sûr, en aurait avalé son joli chapeau couleur soleil?! Car si le mariage prin­cier, sous un radieux soleil prin­ta­nier, a enchanté 3 milliards de curieux sur l'ensemble de la planète, il en est quelques-uns qu'il inté­resse sous un angle très parti­cu­lier…

C'est le site de vidéos porno­gra­phiques Porn­hub qui divulgue lui-même l'infor­ma­tion. Pas peu fier, d'ailleurs, d'avoir connu un tel pic de fréquen­ta­tion. Les statis­tiques sont formelles, les graphiques four­nis impa­rables : les inter­nautes sont très nombreux à s'être connec­tés sur le site porno pour recher­cher des conte­nus… En rapport avec Meghan Markle!

Peut-être pensaient-ils décou­vrir une vidéo coquine de la jolie duchesse? Ou tout simple­ment nour­rir leurs fantasmes avec une paro­die et un sosie. Quoi qu'il en soit, le site de conte­nus pour adultes four­nit de très sérieux graphiques statis­tiques pour corro­bo­rer les chiffres qu'il avant : ces docu­ments montre­raient que les recherches concer­nant Meghan Markle sur Porn­hub ont connu une hausse, depuis l'annonce du mariage, de 2270 %!...

Lire la suite et voir Videos et Photos sur Vsd.fr - Shocking Le mariage princier rend Meghan Markle très populaire… Sur Porn­hub!

People

La future princesse va devoir se plier à un certain nombre de règles... | TOBY MELVILLE / POOL / AFP

En épousant un membre de la famille royale britannique, l'actrice américaine enterre sa liberté.

Quand elle a conquis le cœur du célibataire le plus convoité d’Angleterre, on est des milliers à s’être dit que Meghan Markle nous avait volé notre vie, notre prince, notre joyau de la couronne. Tout bien réfléchi, une fois dépassée la jalousie de midinette sensible aux carrosses vintage et aux palais démesurés, on lui laisse volontiers cette vie. Trop de sacrifices: en épousant le prince Harry, plus qu’un engagement, Meghan signe pour une longue liste de renoncements.

Les précédentes petites amies d’Harry –Chelsy Davy, avec qui il a partagé sept ans d’idylle et Cressida Bonas, l’actrice-mannequin avec laquelle il s’est affiché pendant deux ans– ne s’y sont pas trompées: à l’approche de la question qui tue, elles ont poliment décliné et repris leur liberté.

Américaine, actrice, divorcée, métisse, protestante... Rien ne prédestinait Meghan à intégrer la famille royale britannique. Son histoire avec Harry a d’abord occasionné quelques sueurs froides à Buckingham, avant d’apparaître comme un formidable atout, l’occasion rêvée de faire entrer l’institution archaïque dans l’ère de la modernité. À une autre époque, rien de tout cela n’aurait existé, demandez donc à Édouard VIII [sa demande en mariage à l'Américaine Wallis Simpson, alors en instance de divorce d'avec son second époux, avait provoqué une crise, ndlr]...

Lasse des mariages arrangés qui se terminent inévitablement en drames houleux, pour son petit-fils préféré, la reine Elizabeth a autorisé l’union coup de foudre. Être seulement sixième dans l’ordre de succession au trône, comme l’est Harry, octroie au couple plus de liberté qu’à son frère aîné William et à sa belle-sœur, l’imperturbable duchesse de Cambridge. Il n’empêche, Markle va devoir se plier à un certain nombre de règles....

Lire la suite sur Slate.fr - La vie de princesse de Meghan Markle ne sera pas un conte de fée

People

Dix jours après sa tragique dispa­ri­tion, Maurane est inhu­mée aujourd’­hui en l’église Notre-Dame des Grâces à Woluwe-Saint-Pierre en Belgique. Une céré­mo­nie qui s’est dérou­lée dans l’in­ti­mité.

La tris­tesse se lit sur les visages de ses proches venus rendre un dernier hommage à Maurane. Ce jeudi 17 mai, les proches et les fans de la chan­teuse belge, dispa­rue tragique­ment le 7 mai au soir, sont venus lui faire leurs adieux en l’église Notre-Dame des Grâces à Woluwe-Saint-Pierre en Belgique. Sa fille Lou, qui avait avec beau­coup de pudeur décrit sa dévas­ta­tion, a pu comp­ter sur de très nombreux proches de sa maman. Cathe­rine Lara, qui avait poussé Maurane à faire carrière, était évidem­ment présente pour son amie de toujours. Et parce qu’elle ne veut garder que les bons souve­nirs de l’in­ter­prète de Dernier voyage, Cathe­rine Lara a rappelé aux jour­na­listes présents que « c’était une femme drôle » : « J’ai beau­coup ri avec elle. » Etaient égale­ment présents Jean-Luc Plaman­don, qui a avoué qu’elle avait été « la meilleure Marie-Jeanne de Star­ma­nia » (c’est d’ailleurs à cette comé­die musi­cale que l’on lui doit son nom de scène), Pascal Obispo ou Zazie.

Si Garou et Patrick Bruel n’ont pu être présents pour saluer une dernière fois l’ar­tiste, ils avaient pris soin de faire envoyer des fleurs. Un bouquet entiè­re­ment blanc pour le Cana­dien de 45 ans, avec des roses, des lys et des arums. « Ta voix réchauffe encore nos cœurs pour toujours. Repose en paix, ma belle Maurane, Garou. » Le Français de 59 ans avait pour sa part choisi une compo­si­tion en rose et blanc dans le large bandeau indiquait : « Que de jolis souve­nirs ensemble PATRICK BRUEL. » Laurence Bocco­lini, elle, n'a pas eu la force de s'y rendre.

La veille de sa mort, le 6 mai dernier, Maurane remon­tait sur scène. Après une pause de deux ans dans sa carrière impo­sée par les méde­cins à la suite d’une opéra­tion, l’in­ter­prète de 57 ans avait choisi de remon­ter sur scène pour saluer la mémoire de Jacques Brel, un autre artiste emblé­ma­tique du plat-pays. « Aujourd’­hui, je remets offi­ciel­le­ment les pieds sur scène après plus de deux ans d’ab­sence. Je ne vous dirai pas dans quel état je suis… Vous devez vous en douter  », avait-elle posté le matin de son duo avec Typh Barrow. Mais au lende­main de sa pres­ta­tion, une crise cardiaque a terrassé la chan­teuse....

Lire la suite sur Voici.fr - Obsèques de Maurane à Notre-Dame des Grâces : Muriel Robin, Catherine Lara et bien d'autres lui rendent hommage

High Tech

High Tech

High Tech