En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

People

Alors qu’elle devait remonter sur scène le 30 novembre prochain, Véronique Sanson ne pourra malheureusement pas honorer ses obligations. Son producteur Gilbert Coullier en a dévoilé les raisons sur les réseaux sociaux.

Dévoiler publiquement sa maladie est devenu monnaie courante sur la scène médiatique française. Si dans les années 90, la tendance était plutôt à la discrétion – l’humoriste Elie Kakou avait caché son cancer des poumons -, il est désormais courant de voir un people se mettre à nu devant le public. Après Catherine Laborde qui a révélé être atteinte de la maladie de Parkinson et Jean-Pierre Pernaut d’un cancer de la prostate, Véronique Sanson, elle aussi, s’est laissée aller à quelques confidences. Le 11 septembre dernier, son producteur Gilbert Coullier révélait dans un communiqué que la chanteuse de 69 ans était atteinte d’une tumeur. S’il n’avait pas précisé quelle partie de l’anatomie de Véronique Sanson était touchée, le magazine Closer avait par la suite affirmé qu’il s’agissait d’une tumeur cancéreuse au niveau de la gorge.

Depuis, Véronique Sanson se fait très discrète dans les médias. Lorsqu’il s’agit de donner des nouvelles sur son état de santé, c’est toujours son producteur qui s’en charge. « Les médecins ont décelé en juillet une tumeur sur une amygdale qui nécessite un traitement de radiothérapie. Il a débuté hier pour une durée de six semaines », avait tenté de rassurer ce dernier au micro d’Europe 1, le 12 septembre dernier. Dans la foulée, le producteur de 72 ans avait même assuré que son poulain serait de retour sur scène, comme prévu, dès le 30 novembre prochain. Mais force est de constater que Véronique Sanson ne pourra pas honorer ses obligations…

Lire la suite sur Voici.fr - Véronique Sanson atteinte d'une tumeur : les nouvelles ne sont pas rassurantes

People

Ce samedi 10 novembre, lors d’une cérémonie organisée dans l’Oise afin de célébrer la fin de la Première Guerre mondiale, une vieille dame s’est réjouie de pouvoir serrer la main de Brigitte Macron. Sauf que ce n’était pas d’elle qu’il s’agissait.

Brigitte Macron a connu des jours meilleurs. La première dame de France a beau afficher un sourire de façade à chacune de ses sorties officielles, elle vit un moment pour le moins douloureux. Le 9 novembre dernier, elle a en effet perdu son frère Jean-Claude Trogneux, décédé à l’âge de 85 ans. De vingt ans son aîné, celui-ci sera inhumé le mardi 13 novembre à l’église Saint-Martin d’Amiens, sa ville de naissance. Une cérémonie que redoute la femme d’Emmanuel Macron. Et ce n’est pas sa dernière apparition publique qui aura permis à Brigitte Macron de se remonter le moral?!

Afin de célébrer le centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale, l’ancienne professeure de français de 65 ans était attendue sous l'Arc de Triomphe, ce dimanche 11 novembre. La veille, la première dame avait faussé compagnie à son mari Emmanuel Macron, attendu dans l’Oise afin de se recueillir sur une plaque commémorative à Rethondes, où a été signée la fin de la guerre de 14–18. Un moment d’émotion intense, pour lequel une petite centaine de Français s’était déplacée. C’était notamment le cas d’une vieille dame de 101 ans qui, manifestement, ne savait pas très bien à quoi ressemblait l’épouse du président… Un moment magique, immortalisé par nos confrères de la RTBF?!...

Lire la suite sur Voici.fr - Brigitte Macron : cette personnalité IMPROBABLE avec qui elle a été confondue

People

C'est un hommage très sobre qu'a rendu David Hallyday à son défunt père sur la scène des NRJ Music Awards ce samedi 10 novembre. Le chanteur a dévoilé son nouveau titre, un texte poignant qui s'adresse à Johnny.

Réservé et discret, David Hallyday n'évoque que très rarement son père Johnny – emporté par un cancer du poumon le 5 décembre dernier -, et préfère se plonger dans la musique pour faire son deuil. En plein conflit familial autour du testament du rocker, le chanteur avait d'ailleurs retrouvé la scène pour une nouvelle tournée dans plusieurs villes de France. Et c'est à ses fans qu'il a finalement réussi à confier sa douleur pour la première fois. Chaque soir, le fils de Sylvie Vartan leur dévoilait en effet une chanson inédite qui figurera dans son prochain album. Un hommage au rocker tout simplement intitulé Ma dernière lettre.

Bien qu'il interprète ce titre lors de ses concerts depuis plusieurs mois, David Hallyday a pu compter sur la discrétion de son public – qui n'a jamais dévoilé une image ou un son de ce moment poignant du spectacle. Ce dernier message adressé à Johnny Hallyday, l'artiste a donc décidé de le livrer à la France entière à l'occasion de la vingtième cérémonie des NRJ Music Awards. « C'est pas une chanson comme les autres pour lui, a déclaré Nikos Aliagas aux commandes de l'émission. C'est un moment personnel […] Ce soir, c'est un fils qui chante son amour pour son père ». Dans un décor brumeux et montagneux – extrait du clip réalisé par sa soeur Laura Smet -, le chanteur est apparu vêtu de noir sur la scène du palais des festivals de Cannes et a entonné les premières notes sur ces paroles : « Puisqu'au matin, il me faudra partir. Que vais-je laisser de mon nom?? Quels mots, quelle vie faudra-t-il retenir?? C'est vrai, j'ai joué tant de partitions. »....

Lire la suite sur Voici.fr - NRJ Music Awards 2018 : les mots touchants de David Hallyday en hommage à Johnny

High Tech

High Tech

High Tech