En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

People

Brigitte Macron en gilet jaune sur les Champs-Elysées?? Pas tout à fait puisqu’il s’agit en fait d’une ancienne candidate d’Un dîner presque parfait, qui s’était faite remarquer pour sa très grande ressemble avec la première dame.

Elle s’appelle Anne-Catherine Olivier et en mai dernier, elle avait reçu le titre de sosie de Brigitte Macron lors de sa participation à l’émission Un dîner presque parfait. Quelques mois plus tard, cette habitante du Touquet est dans la rue pour crier son mécontentement. Lors du tournage de l’émission d’M6, Anne-Catherine Olivier s’était dite « flattée » d’être comparée à la femme d’Emmanuel Macron : « C'est une femme qui a beaucoup d'allure et c'est toujours agréable de pouvoir être comparée à une icône. Vaut mieux ressembler à Brigitte Macron qu'à Régine », ajoutait-elle, avec une pointe d’humour.

Pas sûr qu’elle tienne le même discours aujourd’hui. Sur Facebook, l’ancienne candidate d’Un dîner presque parfait a apporté son soutien total au mouvement des Gilets jaunes. Samedi 24 novembre, elle défilait d’ailleurs sur les Champs-Elysées, et se faisait photographier sur l’avenue transformée après les heurts entre les manifestants et les forces de l’ordre. Car si elle partage des traits communs avec Brigitte Macron, elle n’est pas du tout en accord avec les idées du président de la République. Comme le rapporte La Voix du Nord, elle expliquait lors de son passage dans la capitale vouloir faire changer le chef de l’État : « Je veux que Macron cesse son mépris, son arrogance […] et sa forme de dictature »....

Lire la suite sur Voici.fr - PHOTOS Brigitte Macron : son sosie dans Un dîner presque parfait défile avec les Gilets jaunes

People

Franck Dubosc a fait une révélation étonnante dans une vidéo publiée par un fan ce jeudi 6 décembre. À la fin de son spectacle à Lausanne en Suisse, l'humoriste a déclaré qu'il ne soutenait plus les gilets jaunes.

Il était l'un des premiers à avoir entendu la colère du mouvement. Le 28 novembre dernier, Franck Dubosc publiait sur les réseaux sociaux un message adressé aux Gilets jaunesqui descendent dans la rue chaque semaine pour dénoncer notamment la hausse des taxes. « Il faut que l'on soit avec vous, nous les favorisés. Il faut qu'on trouve quelque chose. J'en parle aux copains. », avait-il écrit sur son compte Facebook. Un soutien qu'il a réaffirmé ce lundi 3 décembre sur le plateau de Quotidien. S'il dénonçait les actes de violence, il confiait qu'il réfléchissait toujours à une solution pour venir en aide aux manifestants. « Je vois beaucoup de gens se dire : que font les artistes?? Ils ont impuissants. C'est un petit peu difficile de trouver des solutions. De la même manière que je l'aurais dit à ma maman, à ma soeur qui sont aussi dans le besoin souvent. Je vous comprends, je cherche quoi faire », a-t-il expliqué à Yann Barthès.

Seulement quelques jours après cette déclaration, l'humoriste semble désormais voir rouge et a même décidé de retourner son gilet. Dans une vidéo diffusée sur Twitter, on peut en effet l'entendre tenir un discours bien différent à un fan qui lui demandait s'il était prêt à devenir le parrain d'une émission consacrée aux contestataires. « Sûrement pas non, lui a-t-il répondu. Les Gilets jaunes, c'est du passé Monsieur. Vous êtes trop haineux, trop hargneux. À dégager.  » Des propos surprenants qui ont immédiatement provoqué la colère des internautes...

Lire la suite et voir la Vidéo sur Voici.fr - Franck Dubosc : ce tacle aux Gilets jaunes qui n'a PAS DU TOUT plu aux internautes

People

Après des semaines de compétition, la neuvième saison de Danse avec les stars a couronné Clément Rémiens. Face à lui, éliminée aux portes de la victoire, Iris Mittenaere ronge son frein…

Miss France 2016, Miss Univers 2016… forcément, Iris Mittenaere s’attendait à faireun triplé gagnant. Mais le destin – et le vote des téléspectateurs – en aura décidé autrement. Le samedi 1er décembre, la jolie ballerine affrontait Clément Rémiens dans Danse avec les stars au bras d’Anthony Colette mais échouait hélas face à son adversaire. Et c’est tout de même avec 20% d’écart que la reine de beauté a fait ses adieux au trophée. Autant dire que, grande habituée des victoires, elle l’aurait un peu mauvaise depuis.

>>> INFO VOICI – DALS 9 : pourquoi la défaite d’Iris Mittenaere a été savourée par certains membres du casting

Comme vous le révèle votre magazine Voici, en kiosque ce vendredi 7 décembre, c’est effectivement plutôt amère qu’Iris Mittenaere a bouclé le tournage. « Jusqu’au bout elle y a cru, c’est vraiment une bête de concours qui vit très mal l’échec  » nous explique une source. Et effectivement, les images parlent. Bien qu’elle ait tenté d’arborer son sourire de circonstance made in Miss France en apprenant qu’elle ne remportait pas la coupe, la déception était palpable à l’écran. «  Après les résultats, elle a fait le service minimum. Elle s’est enfermée dans sa loge avec sa mère et sa sœur, on a bien senti qu’elle accusait le coup »...

Lire la suite sur Voici.fr - Iris Mittenaere (DALS 9) mauvaise perdante, elle vit très TRÈS mal sa défaite

Bonnes Affaires

Bonnes Affaires

High Tech

High Tech