Trump repousse la publication de plus de 200 archives «sensibles» sur l'assassinat de JFK - Le Figaro

Actualités

54 ans plus tard, l'assassinat de JFK revient sur le devant de la scène américaine. Jeudi, les archives nationales, situées à Washington DC, ont publié un communiqué annonçant la divulgation de 2891 documents liés à l'attentat mené par Lee Oswlad contre le président John F. Kennedy le 22 novembre 1963 à Dallas. Les dossiers sont disponibles sur le site des archives, au même endroit que les 3810 documents déjà publiés en juillet dernier.

 

Depuis 1992 et l'élaboration du «President John F. Kennedy Assassination Record Collection Act», tous les dossiers portant sur cet événement sont en effet conservés par la National Archives and Records Administration (NARA), chargée ensuite de les rendre publics. 88% des dossiers étaient déjà accessibles depuis la fin des années 1990, précise l'agence gouvernementale, qui estime la collection à environ cinq millions de pages d'archives.

Six mois pour censurer les informations trop sensibles

Le texte de 1992 prévoyait en effet que toutes les archives devaient être rendues publiques au maximum 25 ans après sa publication, soit le 26 octobre 2017 au plus tard. Mais il spécifiait ensuite que certains documents pouvaient être encore gardés secrets s'ils s'avéraient «préjudiciables à la défense militaire, aux opérations de renseignement, à l'application de la loi ou à la conduite des relations étrangères», et si ce préjudice «était d'une gravité telle qu'il l'[emportait] sur l'intérêt public de la divulgation».

Et c'est ce qu'il s'est passé jeudi pour 209 documents. Sur demande de certaines agences, Donald Trump a repoussé de six mois leur publication. Les agences, principalement la CIA et le FBI, ont désormais jusqu'au 26 avril 2018 pour examiner ces archives et éventuellement en retrancher les informations trop sensibles. Approché par l'AFP, un responsable américain cite notamment «des activités menées avec le soutien d'organisations étrangères partenaires, des services de renseignement ou de police».


Lire la suite : Trump repousse la publication de plus de 200 archives «sensibles» sur l'assassinat de JFK - Le Figaro


Articles en Relation

Un enregistrement d'Amazon Alexa pourrait servir à résoudre une affaire d'homici... Une enceinte vocale Amazon Alexa pourrait avoir enregistré des éléments importants lors d'un homicide commis aux États-Unis en juillet dernier. Un e...
Etats-Unis : accusé d'abus sexuels, l'ex-cardinal Theodore McCarrick est défroq... Le pape a reconnu comme définitive une sentence en ce sens de la Congrégation pour la doctrine de la foi. C'est une première historique pour un car...
"Je promène des chiens" : aux Etats-Unis, les fonctionnaires sans salaire se pré... La paralysie partielle des administrations américaines entrera mardi dans son deuxième mois, sans solution pratique pour les agents touchés et dans ...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA