En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Réforme du Code du travail : attention les routiers entrent dans le conflit ! - La Tribune.fr

Actualités

Pour Emmanuel Macron et sa majorité, ce n'est pas encore gagné. Au contraire, le risque d'un durcissement se profile dans le conflit autour de la réforme du droit du travail. Les fédérations CGT et FO des transports ont en effet appelé ce mercredi 13 septembre le secteur routier à une grève reconductible à partir du 25 septembre pour demander le retrait de la réforme du Code du travail, qui va selon eux accroître le "dumping" social entre les entreprises.

Et, pour bien se faire entendre du gouvernement, Jacques Vérité, secrétaire général de la fédération CGT-Transports a déclaré : "Bien évidemment les dépôts de carburants seront une cible. Ce sera une grève qui aura des conséquences très concrètes sur l'économie française."

Son homologue à FO, Patrice Clos, a promis des "actions fortes et puissantes", comme en mai 2016. De fait, à cette époque, à l'approche de l'Euro de foot organisé en France, les routiers avaient alors obtenu que le projet de loi travail ne modifie pas leur régime dérogatoire sur les heures supplémentaires.

"Marcher dans la rue, c'est bien mais on a vu dans le passé que des millions de salariés ne font pas bouger les lignes, alors on essaie autre chose", a ajouté Patrice Clos, qui a défilé mardi 12 septembre à Paris au côté du leader de la CGT Philippe Martinez.

Bloquer des secteurs stratégiques

Ces déclarations interviennent au lendemain d'une journée de mobilisation, à l'appel de la CGT notamment. Selon les sources, les nombreuses manifestations organisées en France auraient rassemblé "près de 500.000" personnes au total selon les organisateurs, 223.000 selon la police. La CGT a déjà appelé à une nouvelle journée d'action le 21 septembre et le 23, ce sera au tour de La France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon de descendre dans la rue.

Le gouvernement a donc intérêt à marcher sur des œufs et à ne pas crier victoire trop tôt. A cet égard, réitérant les propos du Premier ministre Edouard Philippe, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a déclaré ce 13 septembre que le gouvernement n'allait "pas reculer" sur la réforme du code du travail.

"C'est le fruit d'une annonce de campagne d'Emmanuel Macron, qui est devenu président", a-t-elle défendu sur RMC et BFMTV. "Nous mettons en œuvre ce que les Français nous demandent de faire, donc on ne va pas reculer", a insisté la ministre.

Pour Muriel Penicaud, Cette loi "va contribuer à faire reculer le chômage de masse", même si elle a conscience qu'elle ne peut pas le faire reculer à elle seule. Le droit du travail, ce n'est pas une baguette magique par rapport au chômage, mais c'est indispensable.


Lire la suite : Réforme du Code du travail : attention les routiers entrent dans le conflit ! - La Tribune.fr


Articles en Relation

Réforme du Code du travail: Ce qui risque de bientôt changer pour vous - 20minut... Le moment de vérité approche. Cette semaine, le ministère du Travail doit présenter aux organisations syndicales et patronales une partie du contenu...
Transports, écoles, crèches... Les perturbations à prévoir jeudi - Le Figaro La journée de jeudi promet d'être particulièrement compliquée pour les Français, aussi bien dans les transports que dans le service public. Le Figar...
L'avion atterrit sur une plage du Portugal : deux morts - ladepeche.fr C'est un accident rarissime qui s'est produit hier, une plage bondée près de Lisbonne : un petit avion de tourisme de type Cessna 152 a atterri d'ur...
Harvey : trois questions sur l'usine du groupe français Arkema, qui menace d'exp... "Nous nous préparons à Crosby à ce que nous estimons être un scénario du pire." Les paroles du PDG de l'usine chimique du groupe français Arkema, si...
Gaza : nouveaux raids d'Israël contre le Hamas, réunion d'urgence du Conseil de ... L'armée israélienne a annoncé avoir mené de nouvelles frappes, dans la nuit de mardi à mercredi, contre 25 objectifs militaires liés au Hamas dans l...
SNCF : pourquoi la grève par intermittence est en train de se retourner contre l... La grève par intermittence à la SNCF est-elle en train de s'essouffler ? Dimanche, le patron de l'entreprise, Guillaume Pepy, assurait que le mouvem...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS