En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

APL : jusqu'à 60 euros de baisse dans le parc HLM - Le Figaro

Actualités

Le gouvernement pourrait baisser les aides personnelles au logement (APL) dont bénéficient les locataires du parc HLM, d'un montant allant jusqu'à 60 euros mensuels, en contraignant les bailleurs sociaux à réduire d'autant leurs loyers, ont indiqué des sources concordantes, confirmant une information de L'Opinion. Une perspective qui ne réjouit pas la fédération française du bâtiment qui craint une révision «trop brutale» des aides au logement ou un effort «trop lourd» demandé aux collectivités territoriales.

Le premier ministre, Édouard Philippe, a confirmé ce mercredi qu’une baisse des APL était bien envisagée par le gouvernement dans le logement social mais n’aurait «aucun impact» pour les bénéficiaires, la baisse étant compensée par une baisse des loyers «identique». «Pour les bénéficaires des APL dans le logement social, il n’y aura aucun effet, aucun impact», a déclaré le premier ministre sur France 2. Quant à ceux qui ne sont pas dans le logement social et qui bénéficient des APL, il n’y aura «aucune espèce d’impact puisqu’ils ne sont pas concernés», a-t-il précisé. Prévue à l'origine cette semaine en Conseil des ministres, la présentation du «plan logement» du gouvernement, qui pourrait entériner cette baisse des APL, a été reporté au conseil des ministres de la semaine prochaine «en raison de l’actualité (l’ouragan Irma)», a fait savoir Matignon.

Le projet de loi de Finances 2018, évoque, de son côté, une baisse pouvant aller "jusqu'à 50 euros" dans le cadre d'une réduction de 5% des dépenses en matière de logement, soit "deux milliards d'économies" qui "se concentreront principalement" sur les APL. Baisser de 2 milliards d'euros, sur les 9 milliards versés par l'État aux bailleurs sociaux pour leurs locataires, équivaut à "une baisse de 20%, ce qui est inacceptable", a réagi Frédéric Paul, directeur général de l'Union sociale de l'habitat (USH) qui réunit 723 bailleurs sociaux. «Cela va accroître le taux d'effort des locataires des nouveaux logements et les bailleurs sociaux, qui réalisent 18 milliards d'euros d'investissements annuels pour produire 100.000 logements sociaux, en assurant 200.000 emplois directs dans le BTP, n'auront plus les moyens de construire», a-t-il dit.

Augmenter les surloyers

Les organismes HLM pourraient, en contrepartie, être «invités à augmenter les surloyers payés par les ménages dont les revenus excèdent de plus de 20% les plafonds de ressources, soit 4% du parc HLM.» Dans cette perspective, ils bénéficieront de conditions de crédit privilégiées, à savoir le gel, pendant deux ans, du taux du livret A (0,75% actuellement), le placement le plus répandu en France, dont les fonds servent essentiellement à financer la construction de logements HLM.

Pointé comme un secteur où, avec 40 milliards d’euros d’aides publiques, la France dépense «plus que ses voisins sans pour autant améliorer les services» selon Bercy, le logement verra son budget baisser en 2018, a confirmé à l’AFP une source proche du dossier. Selon L’Opinion, le montant des économies réclamées au logement pourrait atteindre deux milliards d’euros, soit une baisse de 5% du total des aides publiques consacrées au secteur. Le gouvernement devait présenter cette semaine sa «stratégie» pour le logement lors du conseil des ministres mais celui-ci sera essentiellement consacré à l’ouragan Irma. Ces orientations ne seront finalement divulguées que la semaine prochaine, au risque d’alimenter les spéculations.


Lire la suite : APL : jusqu'à 60 euros de baisse dans le parc HLM - Le Figaro


Articles en Relation

APL: avec sa réforme, le gouvernement veut lutter contre l'inflation des loyers ... Le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard a dénoncé mardi la hausse des loyers entrainée à chaque augmentation des aides personnelle...
Baisse des APL : la grosse colère d'Emmanuel Macron - Le Point Mercredi 26 juillet, Emmanuel Macron a convoqué tous les dirigeants de la majorité à une réunion à l'Élysée. Le but de ce rendez-vous, rem...
Code du travail : la réforme entre dans sa phase finale - Le Monde Le ministère du travail consulte, cette semaine, à tour de rôle, les partenaires sociaux, avant la présentation complète des ordonnances le 31 août....

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS