En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Les abonnements aux services de streaming partout en Europe

High Tech
Il sera bientôt possible de profiter — sans restriction géographique et dans tous les pays de l'Union européenne — des services de streaming auxquels nous sommes abonnés.
 

S'il vous est déjà arrivé de pester en vous voyant refuser l'accès à l'un de vos services de streaming préférés sous prétexte que vous vous trouviez à l'étranger, cette information devrait vous intéresser. En effet, le Parlement européen a voté pour que soient levées ce genre de restrictions géographiques sur les services en ligne payants. Une décision logique quand on sait que fin 2011 déjà l'exclusivité territoriale en Europe avait été jugée illégale.

Dans les faits, cela veut dire que vous pourrez continuer à profiter dans les pays de l'Union des catalogues de Netflix, Spotify, Deezer ou encore Canal Play si vous y êtes abonnés. Une nouvelle qui ravira donc les personnes qui voyagent régulièrement en Europe, mais aussi les étudiants et travailleurs qui circulent dans l'Union. D'ailleurs, des mesures pourront être prises par les services pour vérifier que les abonnés se connectent sur leurs infrastructures depuis un autre pays uniquement de manière temporaire. S'ils s'y installent de manière plus prolongée, il pourra leur être demandé de souscrire un abonnement dans ce pays. Le Parlement prend toutefois garde à ce que cela ouvre la porte à un possible flicage des utilisateurs, puisque des garanties seront exigées sur l'utilisation "proportionnée" des données personnelles.

Quid des services gratuits ?

La mesure adoptée ne concerne officiellement que les services payants. La question se pose quant aux services gratuits, comme les replays des chaînes de télévision. À ce titre, le Parlement indique que les services gratuits pourront adopter ces dispositions, s'ils le souhaitent. Sans contrainte et sur la base du volontariat, on imagine que ce ne sera pas une priorité pour eux, alors que de nombreux expatriés regrettent de ne pas pouvoir accéder à ces services sans utiliser des solutions permettant de modifier leur provenance géographique, en ayant par exemple recours à un VPN.


Lire la suite : Les abonnements aux services de streaming partout en Europe


Articles en Relation

Les iPhone 7 européens seraient moins bien lotis quant au modem Il n'est pas rare pour un constructeur de smartphones d'aller chercher des composants chez différentes sociétés, surtout quand on s'appelle Apple et q...
Netflix : 17 millions de recrues en un an, quid du mode hors ligne ? Ce lundi, Netflix a publié le bilan de son troisième trimestre 2016 sur fond de rumeur : le mode hors ligne ferait enfin son apparition dans les ...
Handmade : Amazon lance en Europe son portail pour produits faits main Ce jeudi, Amazon a officiellement lancé son portail Handmade, déjà disponible aux États-Unis, sur cinq de ses sites marchands européens. Il s'agit, co...
WhatsApp cesse le partage de données avec Facebook en Europe Fin août, WhatsApp faisait savoir que, dorénavant, certaines données de ses utilisateurs seraient partagées avec sa maison mère, nommément Facebook. D...
La Triby Family sous Alexa fait son arrivée en Europe Au dernier CES, la Triby — l'enceinte connectée multifonctions — est devenue la Triby Family. Ce produit hybride à mi-chemin entre objet connecté, pen...
PlayStation Now : les jeux PS3 bientôt jouables sur PC Alors que le service est encore en phase bêta — voire indisponible — sur de nombreux territoires, Sony s'apprêterait à lancer le PlayStation Now ...

PRODUITS HIFI-VIDEO

PROMO HIFI-VIDEO