En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Die With Me : la messagerie des gens qui ont moins de 5 % de batterie

High Tech

Il y a plus de choses à dire sur le concept de Die With Me que de messages réellement échangés sur cette application de messagerie d'un nouveau genre, accessible uniquement aux utilisateurs de smartphones dont la batterie est en train de rendre l'âme.

Die With Me. Quel drôle de nom pour une messagerie. Mais rassurez-vous, il n'est nullement question d'y passer un pacte suicidaire avec quiconque. L'idée qui se cache derrière cette application est en réalité aussi étrange que fascinante : connecter des personnes qui ne se connaissent pas, mais se trouvent dans la même situation, à savoir utiliser un smartphone dont le niveau de batterie est égal ou inférieur à 5 %. Cela peut paraître complètement stupide de prime abord, mais c'est en réalité une expérience originale sachant que l'extinction annoncée de son téléphone pousse à sauter les étapes d'une conversation habituelle, mettant les interlocuteurs sous pression — surtout s'ils accrochent au premier échange. 

La chatroom de la mort

Le fonctionnement de Die With Me est on ne peut plus simple. Lorsque la batterie de son smartphone passe sous les 5 %, il suffit de lancer l'application, choisir un nom d'utilisateur et se connecter. On est alors basculé sur la chatroom, dans une atmosphère qui n'a rien de réjouissant. L'application est en effet on ne peut plus sobre, sur fond noir. Mais voilà, en l'état, Die With Me ne remplit pas ses promesses. Déjà, il s'agit d'une application payante (disponible sous Android et iOS), et même si les 0,99 € demandés pour se l'offrir ne représentent pas une somme faramineuse, il s'agit clairement d'un frein. Surtout que pour le moment, il ne se passe pas grand-chose sur Die With Me, qui n'affiche que quelques dizaines de messages dont les plus profonds doivent dire quelque chose comme "Hello" ou encore "Y'a quelqu'un ?". Il faut dire que l'application est toute récente et qu'elle n'a été téléchargée qu'une dizaine de fois sur le Play Store pour le moment. Enfin, il nous semble regrettable qu'il ne soit pas possible — pour le moment tout du moins — d'y engager une conversation directe avec quelqu'un.
 

C'était pourtant l'intention initiale de Dries Depoorter, développeur d'applications belge qui a eu l'idée de Die With Me dès 2016, à l'occasion d'un appel à projet pour un petit festival. "Nous voulions proposer quelque chose qui soit positif, relié au fait d'avoir un faible niveau de batterie [...] Au départ, nous avions eu l'idée d'une application de rencontre dans laquelle vous pouviez engager une conversation avec quelqu'un qui soit proche de vous, et dont la batterie allait également mourir. Si le courant passe, vous pouviez alors continuer la conversation en vrai après avoir rangé votre téléphone dans votre poche", a-t-il expliqué à Motherboard. Une telle implémentation aurait évidemment été plus intéressante, même si elle aurait pu poser des problèmes de sécurité pour les personnes et aurait en ce sens sans doute fait un scandale.


Lire la suite : Die With Me : la messagerie des gens qui ont moins de 5 % de batterie


Articles en Relation

Les iPhone aux batteries usées pourront être débridés, promet Tim Cook Le patron d'Apple a profité d'une intervention télévisée pour revenir sur l'affaire des ralentissements d'iPhone et des batteries usées. Il explique...
Renault et Powervault offrent une seconde vie aux batteries Renault a signé un partenariat avec l’anglais Powervault, spécialiste du stockage d’énergie domestique, pour l’utilisation en seconde main des cellu...
Volkswagen pose une grosse option sur le cobalt Avec la volonté d’électrifier sa gamme, le groupe Volkswagen aura un besoin conséquent de batteries. Or, un composant essentiel rentre dans la fabri...
Bientôt des batteries à l'état solide dans les smartphones Samsung Le développement d'une nouvelle génération de batteries débarrassées de leurs électrolytes liquides se poursuit chez Samsung, qui estime pouvoir les...
Instagram : comment réussir ses stories Empruntées au concurrent Snapchat, les stories Instagram sont venues s'ajouter à un service qui, auparavant, ne proposait que du partage de photos e...
Snapchat lance les stickers adaptatifs En communication non verbale, les images sont essentielles. Voilà pourquoi sont nés les emojis, les filtres ou les stickers. Et quand ceux-ci s'adap...

PRODUITS HIFI-VIDEO

PROMO HIFI-VIDEO