5 chiffres à retenir sur le marché de l'Internet des objets en France

High Tech
Après un départ timide dans l'Hexagone, il semblerait que le marché des objets connectés commence finalement à prendre son envol. C'est tout du moins ce que révèle une étude menée par l'institut GfK à l'occasion du MedPi.
 

Les objets connectés auraient-ils finalement le vent en poupe en France ? À en croire les chiffres révélés par GfK, il semblerait que les Français, pourtant frileux sur le sujet au départ, s'intéressent finalement à ce secteur. Pour preuve, le marché de l'IoT (Internet of Things ou Internet des objets) vient tout juste de dépasser le milliard d'euros dans l'hexagone. Les appareils connectés spécialement destinés à la maison représentent d'ailleurs une part non négligeable de l'ensemble.

Petit tour du marché de l'IoT en quelques chiffres.

  • 33 % : c'est la croissance (en volume) du marché des objets connectés en France en 2017. Cette hausse représente un chiffre d'affaires dépassant le milliard d'euros pour un volume de ventes de 5,2 millions d'euros. Ce dernier est d'ailleurs en hausse de 31 % en 2017.

  • 16 % : le marché des wearables n'est pas en reste et progresse de 16 % (en volume) avec plus de 1,6 million d'équipements vendus en 2017. Les montres connectées dominent outrageusement ce secteur puisqu'elles représentent 64 % des wearables vendus (en volume), avec une belle progression de 20 %, toujours en volume. Les bracelets connectés et autres capteurs d'activité composent les 34 % restant et progressent pour leur part de 9 %.

  • 180 000 : c'est le nombre d'appareils connectés destinés à la santé (comprenant les dispositifs médicaux connectés ou les tensiomètres) vendus en 2017. Les ventes ont augmenté de 57 % l'année dernière et montrent que ce secteur encore jeune a énormément de potentiel.

  • 4 % : c'est la part des assistants domestiques dans le chiffre d'affaires global de la Hi-Fi connectée. Si pour l'heure, seul Google a fait voyager son assistant domestique outre-Atlantique en commercialisant sa Google Home en France, Apple et Amazon devraient également sauter le pas prochainement. Nos voisins américains sont quant à eux beaucoup plus à l'aise avec l'usage de ces assistants. En effet, selon un récent sondage, 39 millions d'Américains ont déjà été séduits par les assistants domestiques. 66 % d'entre eux utilisent leurs assistants pour écouter de la musique et plus de 50 % pour poser une question. Ils s'en servent ensuite pour connaître la météo, l'actualité ou le trafic et en dernier lieu pour allumer les lampes, régler les thermostats ou faire tourner les ventilateurs.?

Lire la suite : 5 chiffres à retenir sur le marché de l'Internet des objets en France


Articles en Relation

YouTube veut s'attaquer aux théories du complot avec son algorithme Dans la longue quête des géants du numérique pour améliorer la circulation des informations sur Internet, YouTube affirme son intention de mieux cib...
Nanoleaf : la télécommande de pilotage des objets connectés Le constructeur spécialiste des luminaires connectés Nanoleaf a mis sur pied une étonnante télécommande permettant de commander tous les produits ce...
Google ne veut plus des URL, mais comment les remplacer ? Certains développeurs de Google se creusent la tête pour savoir comment améliorer, voire tout bonnement remplacer, le système des URL globalement ut...
Comment des adolescentes ont retouché leurs portraits pour Internet Le photographe anglais Rankin a demandé à des jeunes femmes de retoucher leurs portraits pour qu'ils soient adaptés à un partage sur les réseaux soc...
L'étude accablante pour les antivirus sur Android Le fameux laboratoire indépendant de tests d’antivirus AV-Comparatives vient de relever dans une étude qu’une grande majorité des antivirus pour And...
L'Arcep lance une appli pour analyser le bridage de flux L'Arcep vient de présenter une application permettant de vérifier si son fournisseur d'accès Internet respecte la neutralité du Net en France. L'Ar...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA

PRODUITS HIFI-VIDEO

PROMO HIFI-VIDEO