Syrie : un avion militaire russe disparaît au-dessus de la Méditerranée

Actualités

Un avion russe avec 14 militaires à bord a disparu des radars lundi 17 septembre au soir au-dessus de la mer Méditerranée alors que la Syrie était frappée par des missiles israéliens et français, a annoncé mardi le ministère russe de la Défense.

Le ministère russe de la Défense a annoncé mardi 18 septembre que l'un de ses avions militaires avec 14 personnes à bord avait disparu des écrans radar au-dessus de la Méditerranée, alors que les forces israéliennes et françaises menaient des frappes aériennes contre des objectifs en Syrie.

Le sort des 14 personnes à bord de l'avion manquant est inconnu. Une opération de sauvetage a été organisée à partir de la base de Hmeimim, a indiqué le ministère.

La télévision d'État syrienne a diffusé des images montrant pendant plusieurs minutes de petites explosions lumineuses dans les airs, tandis que l'agence de presse officielle Sana évoquait une "agression contre Lattaquié visant l'Institut des industries techniques", sans préciser l'origine de l'attaque.

À Moscou, le ministère russe de la Défense a déclaré que l'avion retournait à la base aérienne russe de Hmeimim, située dans la province syrienne de Lattaquié quand il a disparu des écrans radar vers 23h, heure de Moscou (20h GMT). L'avion se trouvait au-dessus de la mer Méditerranée à environ 35 km des côtes syriennes, a indiqué le ministère de la Défense, selon l'agence de presse russe TASS.

L'armée française dément toute implication

"La trace de l'Il-20 sur les radars de contrôle aérien a disparu lors d'une attaque par quatre avions israéliens F-16 sur des installations syriennes dans la province de Lattaquié", a indiqué le ministère selon TASS. Interrogé, un porte-parole militaire israélien a déclaré : "Nous ne faisons pas de commentaire sur des informations étrangères."

Le ministère russe de la Défense a également affirmé que des missiles ont été tirés par la frégate française "L'Auvergne", qui croisait dans les parages au même moment. "Les armées françaises démentent tout implication dans cette attaque", a réagi à Paris un porte-parole de l'armée française.

À Washington, un porte-parole du Pentagone a déclaré de son côté : "les missiles n'ont pas été tirés par l'armée américaine et nous n'avons rien d'autre [à dire] pour le moment".


Lire la suite sur FRANCE 24 : Syrie : un avion militaire russe disparaît au-dessus de la Méditerranée


Articles en Relation

Syrie : la province de Deraa lourdement bombardée par l'armée Le régime syrien et son allié russe ont mené, jeudi, avant l'aube, des frappes d'une intensité inédite depuis le début de l'offensive contre les sec...
Syrie : des dizaines de soldats syriens et russes tués lors d'une attaque de l'E... Une attaque de l'organisation État islamique perpétrée mercredi a tué au moins 26 membres des forces du régime syrien et neuf combattants russes à D...
72 États se penchent sur le financement du terrorisme - La Croix La conférence internationale sur le financement du terrorisme organisée à Paris mercredi 25 et jeudi 26 avril abordera les nouveaux mode...
Syrie : l'évacuation de combattants rebelles de la ville de Deraa est en cours Des centaines de rebelles syriens et leurs familles ont commencé à quitter dimanche la ville de Deraa, dans le sud-ouest de la Syrie, pour être tran...
L'EI perd son dernier bastion dans le sud de la Syrie L'organisation État islamique a perdu samedi son dernier bastion dans le sud de la Syrie au profit des forces du régime, selon l'OSDH, qui affirme p...
Chine : sur la trace des disparus du pouvoir En Chine, tous les moyens sont bons pour mettre au pas la société civile. Pressions, arrestations et même disparitions : depuis l'arrivée au po...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA