Le cabinet de Brigitte Macron porte plainte pour « usurpation d'identité » - Le Point

Actualités

Il ne fait pas bon nuire à Brigitte Macron. Vendredi, RTL a révélé que le cabinet de la première dame avait décidé de porter plainte pour « usurpation d'identité ». En effet, depuis plus d'une semaine maintenant, de faux courriers électroniques sont envoyés dans divers établissements de prestige, restaurants et autres hôtels de luxe, et ce, depuis une adresse bien particulière : [email protected]

Or, ce modèle d'adresse e-mail correspond presque à l'identique à ceux utilisés par la présidence de la République pour envoyer ses courriers électroniques. Selon RTL, les demandes formulées dans ces e-mails sont toutes, toujours, plus ou moins du même ordre. Il s'agit pour la plupart de services, de demandes d'invitation, d'accueil privilégié et autres, toujours pour des proches de Brigitte Macron.

Ainsi, la Fédération australienne d'automobile a reçu un e-mail demandant deux places pour assister au Grand Prix de Formule 1 d'Australie. De grands restaurants parisiens d'hôtels cinq étoiles ont également été contactés dans le but de réserver leurs meilleures tables. Et il a même été demandé à un hôtel marocain de dépêcher quelqu'un à l'aéroport afin de récupérer le neveu de la première dame.

Un précédent lors de la campagne présidentielle

Autant de demandes qui ne font guère rire l'entourage de Brigitte Macron. Le cabinet de l'épouse du président de la République se dit donc inquiet devant la multiplication d'envois d'e-mails à destination du Maroc, de Hong Kong, de l'Australie ou encore de la France. D'où la décision de porter l'affaire devant la justice. Car, précise RTL, pour un proche de la première dame, il s'agit là « d'une tentative très claire de nuire à [la] réputation [de Brigitte Macron] ».

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'un tel phénomène est constaté. En mai 2017, alors que les Français s'apprêtaient à voter au second tour de l'élection présidentielle, un internaute avait déjà usurpé l'identité de Brigitte Macron sur Twitter via un compte @BMacronOff proposant un sondage sur l'issue du scrutin. Ce compte avait par la suite été suspendu et l'équipe de campagne du candidat Macron avait précisé que l'ancienne enseignante ne possédait alors pas de compte sur le réseau social.


Lire la suite : Le cabinet de Brigitte Macron porte plainte pour « usurpation d'identité » - Le Point


.

Or, ce modèle d'adresse e-mail correspond presque à l'identique à ceux utilisés par la présidence de la République pour envoyer ses courriers électroniques. Selon RTL, les demandes formulées dans ces e-mails sont toutes, toujours, plus ou moins du même ordre. Il s'agit pour la plupart de services, de demandes d'invitation, d'accueil privilégié et autres, toujours pour des proches de Brigitte Macron.

Ainsi, la Fédération australienne d'automobile a reçu un e-mail demandant deux places pour assister au Grand Prix de Formule 1 d'Australie. De grands restaurants parisiens d'hôtels cinq étoiles ont également été contactés dans le but de réserver leurs meilleures tables. Et il a même été demandé à un hôtel marocain de dépêcher quelqu'un à l'aéroport afin de récupérer le neveu de la première dame.

Un précédent lors de la campagne présidentielle

Autant de demandes qui ne font guère rire l'entourage de Brigitte Macron. Le cabinet de l'épouse du président de la République se dit donc inquiet devant la multiplication d'envois d'e-mails à destination du Maroc, de Hong Kong, de l'Australie ou encore de la France. D'où la décision de porter l'affaire devant la justice. Car, précise RTL, pour un proche de la première dame, il s'agit là « d'une tentative très claire de nuire à [la] réputation [de Brigitte Macron] ».

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'un tel phénomène est constaté. En mai 2017, alors que les Français s'apprêtaient à voter au second tour de l'élection présidentielle, un internaute avait déjà usurpé l'identité de Brigitte Macron sur Twitter via un compte @BMacronOff proposant un sondage sur l'issue du scrutin. Ce compte avait par la suite été suspendu et l'équipe de campagne du candidat Macron avait précisé que l'ancienne enseignante ne possédait alors pas de compte sur le réseau social.


Lire la suite : Le cabinet de Brigitte Macron porte plainte pour « usurpation d'identité » - Le Point


Articles en relation

France : le chanteur marocain Saad Lamjarred en garde à vue pour soupçon de viol
Fadaises, trahison… les explications du président Macron sur l’affaire Benalla
Cristiano Ronaldo visé par une plainte pour agression sexuelle à Las Vegas
"L'armée européenne", un argument de campagne ou une ambition réelle ?
Martinique et Guadeloupe en vigilance orange cyclonique à l’approche d’une visit...
Affaire Benalla : Macron sous pression, une commission d'enquête mise en place
-->

Articles en Relation

France : le chanteur marocain Saad Lamjarred en garde à vue pour soupçon de viol Le chanteur marocain Saad Lamjarred est en garde à vue à Saint-Tropez depuis dimanche. Soupçonné de viol, il avait été déjà mis en examen à Paris en...
Fadaises, trahison… les explications du président Macron sur l’affaire Benalla Six jours après le début de l'affaire Benalla, le président français est sorti de son silence, mardi soir, devant son gouvernement et sa majorité pa...
Cristiano Ronaldo visé par une plainte pour agression sexuelle à Las Vegas Cristiano Ronaldo est visé par une plainte pour agression sexuelle déposée par une femme du Nevada, aux États-Unis, qui l'accuse de l'avoir violée e...
"L'armée européenne", un argument de campagne ou une ambition réelle ? Emmanuel Macron et Angela Merkel ont affirmé en novembre leur souhait de créer une "armée européenne" qui ne dépendrait pas des États-Unis. Mais au-...
Martinique et Guadeloupe en vigilance orange cyclonique à l’approche d’une visit... La Martinique et la Guadeloupe, où le président Emmanuel Macron se rend jeudi et vendredi, passent en vigilance orange cyclonique, à l'approche de l...
Affaire Benalla : Macron sous pression, une commission d'enquête mise en place Alors que l’Élysée fait face à un feu roulant de critiques depuis la mise au jour de l'affaire Benalla, la commission des Lois de l'Assemblée se dot...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA