En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

La Guyane, laboratoire d'une méthode pour limiter l'asile - Le Monde

Actualités

Un décret que « Le Monde » s’est procuré s’attaque à la demande d’asile haïtienne et pourra « être généralisé » à d’autres territoires.

Une machine de guerre contre le droit d’asile… Sous ses airs de texte juste pensé pour un territoire à 7 000 km de Paris, le « décret Guyane » – de son vrai nom « décret portant expérimentation de certaines modalités de traitement des demandes d’asile en Guyane » – menace potentiellement l’accès au statut de réfugié partout en France.

Pas encore publiques, ces trois pages que Le Monde s’est procurées devraient être validées mardi 17 avril par le Conseil d’Etat. Dans un premier temps, elles visent à réduire le nombre de demandeurs d’asile haïtiens en Guyane en resserrant de façon draconienne les délais de dépôt et de traitement des dossiers à Cayenne. Une fois que la formule aura fait ses preuves sur ces terres lointaines, elle pourra ensuite s’imposer à toute demande d’asile déposée ailleurs sur le territoire français.

La notice qui accompagne ce texte estampillé République française rappelle que « les impacts du présent décret seront évalués en vue de mesurer l’opportunité de mettre en place des dispositions similaires sur d’autres territoires ». Et comme si l’argument ne suffisait pas, il est rappelé dans les articles 2 et 3 que cette expérimentation prévue pour dix-huit mois peut être arrêtée ou prorogée d’un an avant que ne soit décidée « une éventuelle généralisation de l’expérimentation ».

Avis négatif

Sur le fond, ces trois pages proposent une version encore plus expéditive de la réduction des délais que ce que va mettre en place la loi asile-immigration de Gérard Collomb, qui devrait être votée cette fin de semaine à l’Assemblée nationale. « Qu’il arrive dans le paysage comme une suite logique à la nouvelle loi asile n’est pas anodin à nos yeux », s’inquiète Johan Ankri, le cosecrétaire général du syndicat Asyl de l’Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra).

Avec le texte sur la Guyane, « l’étranger dispose d’un délai de sept jours pour introduire sa demande...


Lire la suite : La Guyane, laboratoire d'une méthode pour limiter l'asile - Le Monde


Articles en Relation

Guyane: huit blessés dans une fusillade à Cayenne - BFMTV.COM Huit personnes ont été blessées dans une fusillade qui a eu lieu lors d'une soirée organisée par des étudiants dans la nuit de mercredi à jeudi à Ca...
La moitié des migrants de l'Aquarius veut demander l'asile en France Près de la moitié des 630 migrants secourus par l'Aquarius et arrivés dimanche dans le port espagnol de Valence veut demander l'asile en France, sel...
« Je ne suis pas raciste », assure Donald Trump - Le Monde Le président américain, Donald Trump, a déclaré dimanche 14 janvier qu’il n’était « pas raciste » après que des médias ont rapporté ses pr...
Hausse de la CSG: Macron "assume" de demander "un effort aux plus âgés" - L'Expr... 71% des Français jugent la mesure "injustifiée", selon une enquête publiée ce vendredi dans Libération. Le chef de l'Etat exhorte à la "patience" et...
Donald Trump ne veut pas d'immigrés venant de «pays de merde» - Le Figaro De notre correspondant à Washington Le dédain de Donald Trump pour le «politiquement correct», son sens aléatoire de la diplomatie et ses positions...
Les Basques de l'ETA demandent pardon - Le Figaro L'organisation clandestine basque ETA a reconnu le «mal» qu'elle a causé pendant sa lutte armée pour l'indépendance du Pays basque et demandé pardon...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS