Grotte en Thaïlande : issue heureuse après 18 jours pris au piège

Actualités

Les douze enfants et leur jeune entraîneur de football, coincés pendant plus de deux semaines dans une grotte inondée dans le nord de la Thaïlande, ont tous été évacués, ont annoncé les secouristes, mardi soir.

Fin du suspense en Thaïlande. Les secouristes ont réussi, mardi 10 juillet, à évacuer les cinq derniers membres de l’équipe de football encore pris au piège de la grotte inondée de Tham Luang.

"Les 12 Sangliers sauvages [nom de l'équipe, NDLR] et leur entraîneur ont été extraits de la grotte", ont annoncé les commandos de marine thaïlandais, au cœur de l'opération, sur leur page Facebook.

Cinq victimes ont été extirpées mardi, quatre lundi et quatre dimanche par une équipe de plongeurs étrangers aguerris flanqués de commandos de la marine thaïlandaise, lors d'opérations méticuleusement planifiées.

Les huit jeunes sortis dimanche et lundi, hospitalisés, sont "en bonne santé", a déclaré Jesada Chokedamrongsuk, responsable du ministère de la Santé publique, devant des journalistes à l'hôpital de Chiang Rai.

Bloqués depuis le 23 juin

Les enfants ont subi des examens radiologiques et sanguins. Deux garçons qui présentaient des signes de pneumonie ont reçu des antibiotiques et sont dans un "état normal", a-t-il ajouté, précisant qu'ils resteraient tous en observation à l'hôpital pendant une semaine, dans un premier temps en quarantaine.

La Thaïlande toute entière a été suspendue à la saga des 12 enfants et de leur entraîneur de 25 ans bloqués dans le vaste réseau souterrain depuis le 23 juin par la montée des eaux.

Le drame qui finit bien a aussi passionné à l'étranger – les médias internationaux ont envoyé des centaines de journalistes sur place. Les enfants ont reçu des messages de soutien de célébrités aussi diverses que le président américain Donald Trump, la star de football Lionel Messi et le gourou américain de la technologie Elon Musk.

Le président de la Fifa, Gianni Infantino, avait même invité les enfants à assister à la finale du Mondial-2018 le 15 juillet à Moscou. "Ils ne peuvent pas y aller, ils doivent rester à l'hôpital pendant un moment", a déclaré Thongchai Lertwilairatanapong, haut responsable du ministère de la Santé, lors de la conférence de presse à l'hôpital de Chiang Rai.


Lire la suite sur FRANCE 24 : Grotte en Thaïlande : issue heureuse après 18 jours pris au piège


Articles en Relation

Au Yémen, des enfants meurent parce que l'aide est bloquée, prévient l’Unicef Au Yémen, l'impact de la guerre touche particulièrement les enfants, qui meurent de faim et de maladie alors que des camions remplis de vivres sont ...
Paris envisage de rapatrier des enfants de jihadistes français signalés en Syrie Le Quai d'Orsay a annoncé, mercredi, que certains enfants de jihadistes français nés en Syrie et détenus par les Kurdes pourront être rapatriés. Une...
Thaïlande : des avions tentent de faire pleuvoir pour chasser la pollution Des produits chimiques, censés activer la formation de pluie artificielle, ont été largués dans le ciel de Bangkok. Des avions déclencheurs de plui...
Enquête de l'Unicef : les inégalités hommes/femmes s'installent dès l'enfance Unicef France publie jeudi un rapport dénonçant les "inégalités et discriminations spécifiques" que subissent les filles "dès le plus jeune âge". Se...

PLUS D'ARTICLES

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA