En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

En Chine, un pétrolier en feu fait craindre une marée noire

Environnement

En Chine, non de loin de Shanghai, un pétrolier iranien est en feu et 32 marins sont portés disparus. Le navire transportait 136.000 tonnes d'hydrocarbures légers et menace d'exploser. Une marée noire est possible.

La Chine tente toujours, ce mardi 9 janvier, de limiter les fuites d'hydrocarbures d'un pétrolier iranien en feu au large de ses côtes, à l'heure où les craintes d'une explosion et d'une marée noire persistent. Le tanker Sanchi, avec 136.000 tonnes d'hydrocarbures légers (condensats) à son bord, a pris feu samedi soir suite à sa collision avec un navire de fret chinois. L'accident s'est produit à environ 300 kilomètres à l'est de Shanghai.

Le pétrolier, sous pavillon panaméen, est long de 274 mètres. Si la totalité de sa cargaison se déversait dans la mer, cela provoquerait une des pires marées noires des dernières décennies, selon certains experts. Le ministère chinois des Transports a indiqué ce mardi, à la mi-journée, que le navire était toujours en proie aux flammes. « Avec le bateau en feu, la plupart de ces condensats devraient se consumer et non se répandre dans l'eau, a estimé l'association de défense de l'environnement Greenpeace dans un communiqué envoyé à l'AFP. Toutefois, si le navire coule avant la combustion totale des hydrocarbures, les opérations de nettoyage seront extrêmement compliquées ». Le ministère chinois des Affaires étrangères a indiqué lundi soir que des bateaux de nettoyage avaient été dépêchés sur le lieu de l'accident afin d'éviter « tout autre désastre » lié aux fuites d'hydrocarbures.

32 marins portés disparus

L'équipage du tanker comptait 30 Iraniens et 2 Bangladais, tous portés disparus. La Chine a annoncé mardi avoir étendu la zone dans laquelle elle tente de secourir les marins : 13 bateaux spécialisés « mènent des recherches ininterrompues dans une zone de 3.000 kilomètres carrés » autour du tanker, malgré la puissance des précipitations, du vent et des vagues. Le pétrolier présente cependant « un risque d'explosion ou de naufrage, et les émanations toxiques [...] sont nocives pour le personnel de secours présent sur les lieux », a souligné le ministère des Transports. Selon une « évaluation préliminaire », un corps repêché lundi serait bien celui d'un marin du navire iranien, d'après la même source.

Le pétrolier appartient à la NITC (National Iranian Tanker Company), l'opérateur administrant la flotte de navires pétroliers de l'Iran, a indiqué le ministère iranien du Pétrole. Il acheminait des produits à la firme sud-coréenne Hanwha Total (coentreprise entre le Français Total et le conglomérat sud-coréen Hanwha). Le navire de fret chinois naviguait, lui, sous pavillon hongkongais et transportait 64.000 tonnes de céréales américaines vers la Chine. Ses 21 membres d'équipage chinois ont été secourus.


Lire la suite : En Chine, un pétrolier en feu fait craindre une marée noire


Articles en Relation

Napoléon aurait perdu à Waterloo... à cause d'un volcan La colossale éruption du Tambora survenue en Indonésie, le 5 avril 1815, aurait provoqué des pluies diluviennes en Europe, contribuant deux mois p...
Marée noire en mer de Chine : un désastre d’un nouveau genre Il y a quelques jours, un pétrolier a fait naufrage au large de la Chine, déversant en mer, toute sa cargaison de pétrole. Une nouvelle marée noir...
Non, les grands tremblements de terre ne sont pas affectés par la Lune Un mythe vient probablement de prendre fin, au moins dans la communauté scientifique : les corrélations imaginées entre les phases lunaires et les...
Les bactéries rythment la météo et se déversent par milliers au sol Pluie, neige ou grêle, les précipitations pourraient bien être gouvernées par les bactéries. C'est ce qu'indiquait une étude de 2013, corroborant ...
Potagers urbains : la consommation des légumes est-elle sûre ? En mars, c'est le moment de réfléchir aux plantations du jardin. Sur la terrasse où le balcon, l'heure est à la préparation des bacs et des pots. ...
Dinosaures : 7 sites remarquables en France La France est une terre de dinosaures, où des découvertes importantes, de renommée internationale, ont été réalisées. Voici sept sites remarquable...