Des violences dans le centre du Nigeria font des dizaines de morts

Actualités

Au moins 86 personnes ont été tuées dans une attaque présumée d'éleveurs nomades visant des fermiers dans le centre du Nigeria. La région est en proie à des violences depuis plusieurs jours et un couvre-feu a été instauré dimanche.

Des dizaines de personnes ont été tuées dans une attaque présumée d'éleveurs nomades visant des fermiers dans le centre du Nigeria, région en proie à une vague de violences intercommunautaires, a indiqué dimanche 24 juin la police.

Selon la commissaire de police Undie Adie, une enquête menée samedi dans les villages dans la région de Barikin Ladi, dans l'État du Plateau, a permis de déterminer qu'un total de "86 personnes avaient été tuées". Elle a précisé que six personnes avaient été blessées dans ces attaques, et 50 maisons incendiées.

Le président nigérian Muhammadu Buhari a appelé au calme via le compte Twitter de la présidence. Il a assuré que tous les efforts seraient fournis afin que les responsables de ces attaques soient traduits en justice.

Plus tôt dimanche, un couvre-feu a été instauré dans cette région secouée depuis plusieurs jours par des affrontements entre éleveurs et fermiers. Le couvre-feu a pris effet immédiatement "pour éviter une rupture de la loi et de l'ordre", a déclaré un porte-parole du gouvernement de l’État du Plateau, Rufus Bature.

Cycle d'attaques et de représailles

Dimanche, des jeunes de l'ethnie Berom ont mis en place des barricades sur la route entre Jos (capitale de l'État) et Abuja (capitale fédérale) pour attaquer les automobilistes qui ressemblaient à des "peuls et des musulmans", selon des voyageurs ayant échappé aux attaques. Policiers et militaires ont confirmé les attaques contre les véhicules, sans donner de bilan.

Mais, selon un des voyageurs, Baba Bala, au moins six personnes ont été tuées dimanche sur cet axe routier dans les attaques. "Je m'en suis sorti avec des vitres brisées et des dommages sur ma voiture. J'ai vu six cadavres et plusieurs véhicules abimés", a-t-il raconté.

Ces dernières violences s'inscrivent dans un cycle d'attaques et de représailles entre les communautés d'éleveurs et d'agriculteurs de la région.


Lire la suite sur FRANCE 24 : Des violences dans le centre du Nigeria font des dizaines de morts


Articles en Relation

Après une attaque de Trump, soutiens en cascade pour le basketteur LeBron James La star américaine du basket LeBron James, insulté par Trump après l'avoir accusé de renforcer le racisme, a reçu ce week-end les soutiens de nombre...
Exécution des responsables de l'attaque au gaz sarin du métro de Tokyo en 1995 Sept membres de la secte Aum, dont son ex-gourou Shoko Asahara, ont été exécutés vendredi au Japon pour leur responsabilité dans l'attaque au gaz sa...
Un homme arrêté après avoir blessé sept personnes à l'arme blanche à Paris Un homme muni d'une arme blanche a attaqué des passants dans le 19e arrondissement de Paris dimanche soir. Sept personnes ont été blessées, don...
Les "attaques acoustiques" contre les diplomates américains à Cuba pourraient êt... Le mystère des "attaques acoustiques" serait-il levé ? Ces attaques, dont les Etats-Unis affirment que certains de ses diplomates à Cuba ont été vic...
Plusieurs camps de migrants vénézuéliens attaqués au Brésil À Pacaraima, ville brésilienne proche de la frontière, des camps où un millier de migrants vénézuéliens vivent ont été attaqués, samedi. Depuis 2017...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA