Des microplastiques retrouvés jusque dans les sources souterraines d’eau potable

Environnement

Les chercheurs avaient déjà trouvé des microplastiques dans les eaux de surfaces, les rivières et les océans. Aujourd'hui, ils annoncent que cette pollution atteint aussi les eaux souterraines. Des études plus poussées seront nécessaires afin de déterminer l'impact de cette pollution sur la santé humaine.

Les microsplastiques : c'est ainsi que les scientifiques qualifient les morceaux de plastique qui mesurent moins de 5 millimètres. On en trouve dans les cours d'eau et dans les océans. Ils constituent aujourd'hui une préoccupation environnementale et sanitaire mondiale. D'autant que des chercheurs de l'université de l’Illinois (États-Unis) révèlent la découverte de microplastiques dans un vaste réservoir naturel d’eau souterraine qui fournit 25 % de l'eau potable dans le monde.

Ces particules proviennent vraisemblablement des eaux usées et des eaux de ruissellement qui, des routes, des décharges et des zones agricoles, s'infiltrent dans les sols jusqu'aux aquifères. Mais la question de leur origine précise reste entière. Les chercheurs de l'université de l'Illinois ne s'expliquent pas, en effet, le fait que les concentrations mesurées ici soient comparables à celles précédemment établies pour des eaux de surface.

Quel impact sur la santé humaine ?

Au total, 16 échantillons sur les 17 prélevés dans deux systèmes aquifères de l'Illinois contenaient des particules microplastiques. La concentration la plus élevée a été mesurée dans la région de Saint-Louis : 15,2 particules par litre. Une concentration difficile à juger à ce jour, car il manque aux chercheurs des études d'évaluation des risques qui leur permettraient d'établir un cadre de référence.

Une chose est cependant établie : le problème de la pollution des eaux aux microplastiques n'est pas près d'être résolu. « Même si nous arrêtons de jeter du plastique aujourd'hui, ces particules seront encore présentes dans notre environnement pour longtemps. Sur les 6,3 milliards de tonnes de déchets plastiques produits depuis les années 1940, près de 80 % seraient susceptibles de contaminer les eaux. Le fait que les matériaux plastiques soient considérés comme jetables alors même qu'ils sont conçus pour durer éternellement m'échappe », conclut John Scott, chercheur à l'université de l'Illinois.


Lire la suite : Des microplastiques retrouvés jusque dans les sources souterraines d’eau potable


Articles en Relation

Des microplastiques retrouvés jusque dans la fosse des Mariannes Aucun écosystème marin n'est épargné par la pollution au plastique : des chercheurs ont découvert pour la première fois des microplastiques dans les...
Contamination radioactive de la Loire : faut-il s’alarmer ? Il y a quelques jours, une association révélait avoir mesuré, en janvier dernier, une « contamination radioactive anormalement élevée » dans les e...
Le trou dans la couche d’ozone se referme lentement mais sûrement La couche d'ozone exerce son effet protecteur sur la vie sur Terre en limitant son exposition aux rayons ultraviolets. Et, une fois n'est pas cout...
Tout savoir sur les tornades   Lorsqu'une masse d'air chaud et une masse d'air froid se rencontrent, les contrastes de températures sont parfois tellement violents en l'espa...
Fleuve ou rivière : quelle est la différence ? Les fleuves et rivières ont des caractéristiques bien distinctes qui les différencient. La principale est que les rivières sont des affluents des ...
Qui était cet énigmatique oiseau fossile vieux de 127 millions d’années ? Un oiseau fossile inconnu a été découvert en Chine. Âgé de 127 millions d'années, il appartient à une toute nouvelle espèce. Il pourrait aider les...