Pécresse veut faire de la Seine un axe de déplacement pour les Franciliens

Actualités

Paris (AFP) - Prendre une navette fluviale sur la Seine grâce à sa carte Navigo, c'est ce que peuvent faire à partir de mardi les Franciliens détenteurs de ce titre de transport, pour un tarif préférentiel, une initiative destinée à "habituer les Franciliens à se servir de la Seine comme d'un axe de déplacement".

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse, qui préside aussi le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), signait ce mardi une convention en ce sens avec Batobus, un service de navettes fluviales, filiale de Bateaux Parisiens et membre du groupe Sodexo.

Cette convention permettra aux voyageurs possédant la carte Navigo (forfaits Navigo Annuel et Imagine R) d'emprunter les navettes fluviales de Batobus à volonté, moyennant 40 euros par an, au lieu de 60 euros par an ou 11 euros par jour actuellement.

"Il s'agit d'une remise consentie par Batobus", non compensée par le Stif, précise la compagnie fluviale, qui accueille près de 2 millions de passagers par an, et espère toucher entre 10.000 et 100.000 détenteurs du Passe Navigo avec cette offre.

Concrètement, cette offre pourrait soulager le trafic du RER C, qui suit également le cours de la Seine.

Batobus compte huit bateaux desservant neuf stations sur les rives droite et gauche de Paris, entre Beaugrenelle (XVe arrondissement) et le Jardin des Plantes (Ve), en passant par l'île de la Cité. Une dixième station, à Invalides, est prévue en 2017.

La première fois, le voyageur devra présenter sa carte Navigo au guichet pour acheter le passe annuel, qu'il devra ensuite montrer à chaque montée dans les navettes fluviales.

"Nous proposons une offre alternative pour traverser Paris sur le secteur des voies sur berge qui a été fermé à la circulation automobile", a expliqué récemment au Journal du Dimanche Mme Pécresse (LR), toujours en guerre contre la décision de la maire de Paris Anne Hidalgo (PS) de piétonniser les voies sur berge.

"Cette offre n'est pas concurrente en termes de rapidité avec les autres modes de transport", a reconnu Mme Pécresse, "mais elle est confortable, agréable, et moins polluante".


Lire la suite : Pécresse veut faire de la Seine un axe de déplacement pour les Franciliens


Articles en Relation

Jeunesse, sentiments et sexualités : comment certaines séries Netflix parlent de... needpix.com Philippe Martin, Inserm; Corinne Alberti, Université de Paris; Elise de La Rochebrochard, Institut National d'Études Démographiques...
Stars, fêtards et milliardaires aux sports d'hiver - Documentaire Stars, fêtards et milliardaires aux sports d'hiver - Documentaire C'est l'une des stations de ski les plus branchées et déjantées de la planète. En...
« Killing Eve », une série qui questionne les normes de la série policière… et d... Sandra Oh et Jodie Comer dans “Killing Eve”. Filmaffinity Laura de la Parra Fernández, Universidad Complutense de Madrid Attention, cet ...
Jeûne et détox : les nouveaux régimes - Documentaire Jeûne et détox : les nouveaux régimes - Documentaire « Jeûne et randonnée », « détoxination », « monodiète »... Le jeûne connait un engouement sans...
« Smile to pay » : le système de paiement par reconnaissance faciale de Masterca... « Smile to pay » : le système de paiement par reconnaissance faciale de Mastercard suscite des inquiétudes ...
Cancún, la capitale mondiale du Spring Break - Documentaire Cancún, la capitale mondiale du Spring Break - Documentaire Chaque année, à la même époque, les plages paradisiaques de Cancun, au Mexique, sont pr...

PLUS D'ARTICLES

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA