People

Marie-Sophie Lacarrau : 5 choses à savoir sur la remplaçante de Jean-Pierre Pernaut

Jean-Pierre Pernaut quitte la présentation du 13H de TF1. C'est un visage bien connu de France 2, Marie-Sophie Lacarrau, qui va le remplacer. Qui est cette discrète journaliste ?

TF1 a fait son choix. Jeudi 17 septembre, la chaîne a annoncé que c'était Marie-Sophie Lacarrau, présentatrice du 13H de France 2 qui allait succéder dans quelques mois à Jean-Pierre Pernaut. "C'est un immense honneur et une grande fierté de rejoindre la rédaction de TF1 et de succéder à Jean-Pierre Pernaut. (...) J'ai hâte de me mettre au travail avec l'équipe du 13H. Je remercie aussi la rédaction de France 2 et de France Télévisions pour ces quatre dernières belles années", a confié la discrète journaliste dans un communiqué.

En couple avec un producteur

La brillante journaliste de 44 ans partage sa vie avec Pierre Bascoul. Agé de 49 ans, il est le directeur-fondateur de Nolita Prod, une société de productions de films institutionnels et publicitaires, une entreprise qui existe depuis 2009. Le couple s'est marié le 12 août 2006 lors d'une cérémonie familiale qui se déroulait à Auriac-sur-Vendinelle.

Mère de deux enfants

Ensemble, le couple a eu deux enfants. Marie-Sophie Lacarrau est l'heureuse maman de deux garçons : Malo, âgé aujourd'hui de 13 ans, et Tim, 11 ans. Visage bien connu du paysage médiatique français, la journaliste reste très discrète sur sa vie privée et ne dévoile que peu d'informations sur sa famille.

Une femme sportive

Studieuse et travailleuse, la journaliste n'en oublie pas pour autant de prendre du temps pour sa famille et ses loisirs. D'ailleurs, elle ne rate jamais une occasion de se rendre à Toulouse (où elle a fait ses études, près de son Aveyron natal) pour y pratiquer de l'escalade et du canyoning. Dans sa jeunesse, elle a également pratiqué dix ans de danse. "J'étais dans la recherche de la réalisation parfaite du pas et je m'appliquais énormément. Pour moi, c'était un loisir", avait-elle confié à ce sujet au Parisien après la diffusion de l'émission Prodiges.

Une journaliste de terrain

En choisissant Marie-Sophie Lacarrau pour succéder à Jean-Pierre Pernaut, TF1 a privilégié une journaliste qui incarne la proximité. Après des études de lettres modernes à Toulouse, l'Aveyronnaise de naissance a réalisé ses premières expériences professionnelles en région au Midi Libre ou encore au Villefranchois. En 2000, elle signe son premier contrat professionnel avec France 3 Quercy-Rouergue avant de travailler pour la chaîne France 3 Midi-Pyrénées.

Une femme engagée

Marie-Sophie Lacarrau se mobilise pour les causes qui lui tiennent à coeur. Marraine d'une petite fille sénégalaise, elle se soucie du sort des enfants démunis dans le monde. La journaliste s'est engagée au sein de l'association "Un enfant par la main" pour promouvoir et faire respecter les droits de l'enfant....

Lire la suite de cet Article sur Gala.fr - Marie-Sophie Lacarrau : 5 choses à savoir sur la remplaçante de Jean-Pierre Pernaut

People

Charlotte Gainsbourg : son anecdote très gênante sur une scène de sexe avec un jeune acteur

Charlotte Gainsbourg a raconté une étonnante histoire qu’elle a vécue durant une de ses expériences professionnelles. L’actrice tournait une scène d’amour avec un jeune comédien de 16 ans, qui était dans tous ses états.

En pleine promotion, Charlotte Gainsbourg et Béatrice Dalle étaient invitées dans la matinale de France Inter ce 16 septembre. Les deux grandes actrices étaient venues parler de Lux Aeterna, le nouveau film de Gaspar Noé qui sortira le 23 septembre prochain au cinéma. Comme toujours avec le réalisateur d’Irréversible et Into the Void, cette œuvre est très particulière, versant volontiers dans le cinéma expérimental pour mieux décontenancer le spectateur. Moyen métrage de 51 minutes, Lux Aeterna brouille les frontières entre fiction et réalité pour un grand trip halluciné. Charlotte Gainsbourg, qui y joue son propre rôle, accepte d’incarner une sorcière dans le premier film réalisé par Béatrice Dalle. Une mise en abîme déroutante, servie par des actrices très impliquées qui n’ont pas hésité à puiser dans leurs propres souvenirs pour alimenter leurs répliques. Avec, à la clé, quelques anecdotes qui peuvent mettre mal à l’aise…

Charlotte Gainsbourg au lit avec un adolescent de 16 ans

Léa Salamé a profité de leur venue dans la matinale de France Inter pour les questionner sur la réalité de certains dialogues. Charlotte Gainsbourg a assuré qu’elle avait fait en sorte de « raconter ses propres anecdotes », notamment lorsqu’elle évoque une scène d'amour chargée de malaise avec un jeune acteur de 16 ans. Sur le tournage de ce film, dont elle n’a pas souhaité citer le nom, la comédienne a senti que son partenaire était troublé d’être dans un lit avec elle. TRÈS troublé, même. « Un garçon était un peu excité... Enfin il ne le montrait pas, mais il a fini par le montrer... Et on était au lit tous les deux et c'était un très jeune garçon, moi aussi j'étais plutôt jeune, a précisé Charlotte Gainsbourg. Et il s'est lâché sur moi. » Evidemment, l’adolescent ne savait plus où se mettre : « Il était très gêné ! », a assuré l’actrice dans la matinale de France Inter. « Heureusement, il n'entendra pas cette émission... », a-t-elle glissé. Reste à savoir s’il regardera le film Lux Aeterna, dans lequel Charlotte Gainsbourg raconte également cette histoire…

Lire la suite de cet Article sur Voici.fr - Charlotte Gainsbourg : son anecdote très gênante sur une scène de sexe avec un jeune acteur

People

Affaire conclue : pourquoi Pierre-Jean Chalençon est absent du prime spécial patrimoine

Ce mardi 15 septembre, Sophie Davant sera aux commandes d'un prime d'Affaire conclue, consacré au patrimoine. Un numéro qui a été tourné sans Pierre-Jean Chalençon. Découvrez pourquoi.

Sophie Davant voit les choses en grand. Pour célébrer les journées européennes du patrimoine – qui auront lieu ce week-end du 19 au 20 septembre –, Affaire conclue a les honneurs du prime-time. Et rien de mieux pour cela que d’investir l’un des joyaux du patrimoine français. C’est donc depuis le château de Chantilly et son domaine que l’animatrice de France 2 et les célèbres acheteurs se sont prêtés au jeu de la vente aux enchères. Un cadre d’exception. Les vendeurs – dont Marie-Claude Pietragalla, Bernard Montiel et Fabienne Carat – ont apporté des objets étonnants qui ont marqué l’art, le design et la mode des années 1960 aux années 1990. Nul doute que cette émission fera le bonheur des férus. Pourtant, ces derniers remarqueront une absence de taille. Pas de Pierre-Jean Chalençon à l’horizon.

La raison de l'absence de Pierre-Jean Chalençon

C’est le 9 juillet dernier que Sophie Davant et sa bande ont tourné ce numéro spécial. L’animatrice n’avait d’ailleurs pas caché son bonheur de retrouver les plateaux de tournages et ses complices, après une fin de saison marquée par le confinement. Elle n’avait donc pas résisté à l’envie de publier quelques clichés de ses retrouvailles avec Stéphane Vanhandenhoven, François Cases-Bardina, Damien Tison, ou encore les commissaires-priseurs Delphine Fremaux-Lejeune et Harold Hessel. Des photographies alors très critiquées à cause de l’absence de gestes barrière et de masques. Mais c'est la date de ce tournage qui explique l’absence du plus cash des acheteurs. Celui-ci est intervenu une quinzaine de jours seulement après son éviction. S’il brillera par son absence ce mardi 15 septembre, c’est donc tout bonnement parce qu’il avait déjà été évincé de l’émission au moment du tournage...

Lire la suite de cet Article sur Voici.fr - Affaire conclue : pourquoi Pierre-Jean Chalençon est absent du prime spécial patrimoine