Les gagnants et les perdants de la réforme fiscale de Donald Trump - Le Monde

Actualités

Il ne manquera plus que la signature de Donald Trump et un deuxième vote technique de la Chambre des représentants qui a fait des erreurs de procédure. Il n’empêche, la réforme fiscale américaine est acquise : le Sénat l’a votée mercredi 20 décembre.

Elle s’accompagne de baisses d’impôts estimées à 1 450 milliards de dollars (1 225 milliards d’euros) sur dix ans, selon les calculs du Congrès, soit environ 0,7 % du produit intérieur brut (PIB) américain. Les baisses d’impôts sont telles que tout le monde est censé en profiter. « Un grand, gros et bon cadeau de Noël », selon M. Trump.

 

Les particuliers imposés sur le revenu vont voir leurs prélèvements collectivement baisser de 1 126 milliards de dollars sur dix ans. Les entreprises et les autoentrepreneurs bénéficieront d’une baisse de 650 milliards, mais il faut déduire de cette somme la réforme de la fiscalité internationale et le rapatriement des profits des multinationales à l’étranger, qui devrait rapporter au fisc 324 milliards de dollars.

  • Une réforme qui profite aux plus riches…

En 2019, les 177 millions de ménages américains et d’autoentrepreneurs verront leur impôt fédéral baisser de 260 milliards de dollars, soit un recul moyen de 8 %, selon les calculs du Congrès. Cette baisse est à peu près proportionnelle, ce qui fait qu’elle profite à ceux qui payent le plus d’impôt, les plus riches, même si le recul au-delà d’un million de dollars de revenu n’est « que » de 5,9 %.

Les 1 % les plus riches ayant un revenu supérieur à 500 000 dollars vont économiser en 2019 60 milliards de dollars d’impôts : exactement la même somme que va se partager la grosse moitié des Américains (54 %) qui gagnent entre 20 000 et 100 000 dollars.

Les classes moyennes supérieures, qui ont un revenu compris entre 100 000 et 500 000 dollars, représentent 22,5 % de la population : elles verront leur impôt baisser de 136 milliards. Les plus pauvres (moins de 20 000 dollars) représentent aussi 22,5 % de la population : ils toucheront… 2,2 milliards (0,15 % de la réforme !), essentiellement grâce au sénateur de Floride, Marco Rubio, qui a exigé que le crédit d’impôt par enfant soit doublé à 2 000 dollars.


Lire la suite : Les gagnants et les perdants de la réforme fiscale de Donald Trump - Le Monde


Articles en Relation

En parlant de «virus chinois», Trump tente de faire oublier sa gestion catastrop... Le président américain Donald Trump lors de sa réunion d'information quotidienne sur le nouveau coronavirus, Covid-19 à la Maison-Blanche  (Washi...
Aux États-Unis, les anti-avortement prennent les jeunes d'assaut sur les réseaux... Tous les ans, les anti-avortement défilent le temps d'une Marche pour le vie. | Caroline Ernesty  De TikTok à Instragram, tous les moyens s...
Claudia Conway, la star de TikTok qui ébranle la Maison-Blanche 'est sur TikTok que Claudia Conway a révélé que sa mère, ex-conseillière de Donald Trump, avait été testée positive au Covid-19.  Connue pour se...
Face-à-face Trump-Biden: ça, c'est du bon débat! Donald Trump et Joe Biden lors du premier débat de la présidentielle américaine, à Cleveland dans l'Ohio, le 29 septembre 2020. | Jim Watson, Sau...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA