La Slovénie veut surfer sur "l'effet Melania"

Actualités

Sevnica (Slovénie) (AFP) - Des gâteaux "Melania", des pantoufles "Maison Blanche", des visites guidées: la Slovénie espère tirer un bénéfice touristique de l'avènement aux Etats-Unis de la première First Lady d'origine slovène, Melania Trump.

Longtemps une bourgade anonyme, la petite ville de Sevnica, à l'est de la capitale Ljubljana, s'est fait une place incontournable sur les dépliants touristiques: c'est là qu'a grandi Melania Knavs, avant d'épouser Donald Trump.

"L'intérêt mondial pour la Slovénie a bondi grâce à Melania Trump, et ce dès que son mari a annoncé sa candidature" en 2015, relève Livija Kovac Kostantinovic, de l'Office du tourisme slovène.

Sans attendre le résultat de l'élection, qui a vu M. Trump triompher de la candidate démocrate Hillary Clinton début novembre, le nombre de touristes américains en Slovénie "a progressé de 11%" sur la période allant de janvier à octobre, fait-elle valoir. Il devait largement dépasser les 80.000 pour l'ensemble de l'année 2016, contre 74.000 en 2015.

Et le meilleur reste à venir pour ce petit pays de 2 millions d'habitants, selon elle: "Nous tablons sur une hausse continue de l'intérêt pour la Slovénie" et "en particulier pour Sevnica".

Alors que les lieux liés à Melania Trump à Sevnica restent objectivement limités --son école et l'immeuble où elle a vécu, principalement--, des agences de tourisme n'hésitent pas à proposer une offre enrichie, ajoutant à leur tour Ljubljana, où la jeune femme fit ses premiers pas professionnels, et Milan, en Italie voisine, où elle perça comme mannequin.

- Effet d'aubaine -

A Sevnica, les entrepreneurs locaux ont multiplié les initiatives pour surfer sur la notoriété de l'enfant du pays, aujourd'hui âgée de 46 ans.

La pâtisserie Julija, dans la rue principale du centre de Sevnica, propose un gâteau "Melania", à l'instar de plusieurs autres restaurateurs offrant qui un menu "Melania" avec de la truite, qui des crêpes également baptisées "Melania".

Darja Jelenc, l'une des vendeuses de la pâtisserie, assure que "la venue prochaine d'un bus entier de journalistes étrangers" a été annoncée par l'office du tourisme local.

La palme de l'originalité revient sans doute au fabricant de chaussures Kopitarna Sevnica, qui a créé un modèle de pantoufles fourrées "Maison Blanche" en édition limitée, vendues 50 euros, et dont une paire a été offerte à la future Première dame..


Lire la suite : La Slovénie veut surfer sur "l'effet Melania"


Articles en Relation

Ronaldo, Ibrahimovic... comment font-ils pour rester au meilleur niveau malgré l... Les joueurs Cristiano Ronaldo, Thiago Silva, Zlatan Ibrahimovic et Vitorino Hilton sur le terrain. | Behrouz Mehri / Damien Meyer / Andreas Solar...
Claudia Conway, la star de TikTok qui ébranle la Maison-Blanche 'est sur TikTok que Claudia Conway a révélé que sa mère, ex-conseillière de Donald Trump, avait été testée positive au Covid-19.  Connue pour se...
Virginie Despentes et la saleté des riches Virginie Despentes, le 8 novembre 2010 à Paris. | Thomas Samson / AFP  Les riches sont sales en leur âme, leurs corps, leurs mœurs. Tout s'expli...
Avoir le permis sans prendre le volant: pourquoi les femmes laissent leur conjoi... Si les femmes ont tendance à avoir peur en voiture, c'est parce que les stéréotypes de genre leur ont ancré cette idée dans la tête. | kaluci via Unsp...
Et si le Qatar perdait l'organisation de la Coupe du monde 2022? Certains stade sont déjà terminés, comme celui de al-Bayt à Doha et les travaux de construction continuent malgré l'épidémie. | Giuseppe Cac...
«Keeping Up with the Kardashians» s'arrête: la fin d'une ère médiatique et socié... «L'incroyable famille Kardashian» s'arrête après quatorze ans et vingt saisons de diffusion. | Capture d'écran via E! Entertainment  Par où rega...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA