La narcolepsie serait bien une maladie auto-immune

Santé

Des chercheurs de l'université de Copenhague ont trouvé que les patients souffrant de narcolepsie ont dans leur sang des lymphocytes T auto-réactifs. Cette découverte, qui suggère que ce trouble du sommeil est une maladie auto-immune, ouvre la voie à de nouveaux traitements.

La narcolepsie est une maladie chronique rare, qui touche une personne sur 3.000 à 5.000 en France, d'après l'Inserm. Elle apparaît entre 10 et 30 ans et se manifeste par une difficulté à rester éveillé et des endormissements irrépressibles. Le patient a parfois des hallucinations. Des médicaments existent pour traiter ces symptômes et rester en état d'éveil.

Environ 70 % des patients souffrent aussi de cataplexie, une chute brutale du tonus musculaire. Cette narcolepsie de type 1, qui est la plus fréquente, se caractérise par un déficit en hypocrétine, une molécule qui contrôle l'état de veille : chez ces patients, les neurones qui produisent l'hypocrétine sont détruits. Cela fait plusieurs années que les scientifiques suspectent la narcolepsie d'être une maladie auto-immune (voir article ci-dessous). Cette nouvelle recherche qui paraît dans la revue Nature Communications en apporte une preuve supplémentaire.

Pour préserver notre santé, notre système immunitaire doit reconnaître les agents étrangers à l'organisme, bactéries et virus, afin de les éliminer. Mais parfois, des cellules dites « auto-réactives » s'attaquent à des cellules de notre organisme : c'est ce qui se passe dans des maladies auto-immunes, comme le diabète de type 1, le psoriasis ou la sclérose en plaques.

Les lymphocytes T sont des globules blancs dont la maturation a lieu dans le thymus, dâ??où la lettre T. © sveta, Fotolia

Les lymphocytes T sont des globules blancs dont la maturation a lieu dans le thymus, d’où la lettre T. © sveta, Fotolia


Dans cette étude, des chercheurs danois ont analysé le sang de 20 personnes souffrant de narcolepsie et de 52 personnes en bonne santé. Pratiquement tous les patients avaient des lymphocytes T CD8 auto-réactifs. Ces lymphocytes T reconnaissaient des antigènes des neurones qui produisent l'hypocrétine. Les lymphocytes T CD8, aussi appelés « cytotoxiques », détruisent des cellules infectées, tandis que les lymphocytes T CD4, aussi appelés « helpers », aident les autres cellules du système immunitaire à agir. 

Une prédisposition génétique à la narcolepsie

Dans un communiqué, Birgitte Rahbek Kornum, qui a mené ces travaux, a expliqué : « Nous avons trouvé des cellules T CD8 cytotoxiques auto-réactives dans le sang de patients atteints de narcolepsie. C'est-à-dire que les cellules reconnaissent les neurones qui produisent l'hypocrétine qui régule l'état de veille du sujet. Cela ne prouve pas que ce sont elles qui ont tué les neurones, mais c'est un pas en avant important. » Cette découverte suggère que des médicament qui ciblent le problème immunitaire pourraient aider à traiter la narcolepsie.

“L’auto-immunité est en sommeil en chacun de nous mais n’est pas activée chez tout le monde

Cependant, les cellules auto-réactives étaient également présentes chez des personnes en bonne santé : « Nous avons également trouvé des cellules auto-réactives chez certains des individus en bonne santé, mais ici, les cellules n'ont probablement pas été activées. C'est quelque chose que nous voyons de plus en plus souvent avec l'auto-immunité - qu'elle est en sommeil en chacun de nous, mais n'est pas activée chez tout le monde. » La question se pose donc de savoir quel mécanisme active ces cellules auto-réactives. Deux pistes se détachent : une prédisposition génétique et/ou une infection.

Il existe une prédisposition génétique à la narcolepsie, liée à la présence d'un allèle particulier codant pour une molécule du complexe majeur d'histocompatibilité (CMH). Par ailleurs, les auteurs signalent que, après la campagne de vaccination contre le virus H1N1 en 2009-2010 et l'épidémie de grippe H1N1, l'incidence de la narcolepsie a augmenté dans certains pays. Or, les lymphocytes T CD4 auto-réactifs qui ciblent l'hypocrétine réagissent également contre une protéine du virus H1N1, l'hémagglutinine. Chez la souris, il a été montré que des lymphocytes T CD8 qui réagissent contre l'hémagglutinine peuvent détruire des neurones qui fabriquent l'hypocrétine.

Ce qu'il faut retenir
  • La narcolepsie est un trouble rare du sommeil qui apparaît chez des jeunes.
  • Des chercheurs ont trouvé que les patients ont plus de lymphocytes auto-réactifs que des personnes en bonne santé.
  • Ces lymphocytes pourraient s’attaquer aux neurones qui produisent l’hypocrétine, une molécule qui contrôle l’état de veille.

Lire la suite : La narcolepsie serait bien une maladie auto-immune


Articles en Relation

Peut-on continuer à boire du café quand on est enceinte? Pendant la grossesse, il faut adapter sa consommation de café. | Fallon Michael via Unsplash En matière de grossesse, les recommandations sont si nom...
Le retour en force des capsules de protoxyde d'azote, la drogue «festive» prisée... La «drogue du pauvre» s'achète sur Snatchap entre 30 centimes et un euro l'unité et ses capsules après usage finissent par joncher les pavés. | L...
Pourquoi les antivax se méfient du vaccin contre le Covid-19 Les vaccino-sceptiques ne constituent pas une majorité. | Gustavo Fring via Unsplash Une enquête a révélé qu'entre 20 et 32% des Français·es ne se fe...
«C'est l'échec absolu»: des chirurgiens nous parlent de la mort au bloc opératoi... «Et là, le cœur ne battait plus. La veille, je lui avais dit “à bientôt”», raconte Romain, interne de chirurgie thoracique et cardio-vascula...
Covid-19: vous n'imaginez pas tout ce que le masque en tissu peut faire pour vou... Bien que l'usage du masque en tissu soit assez généralisé, de nombreuses interrogations subsistent. | Vera Davidova via Unsplash Des épidém...
Quelques conseils pour rassurer vos enfants sur le coronavirus Le coronavirus, menace fantôme génératrice d'angoisses chez les enfants. | Charlein Gracia via Unsplash Risques industriels, menace terroriste, coron...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA