Ce lymphocyte T serait capable d'attaquer presque tous les cancers

Santé

L'immunothérapie anticancéreuse est une idée novatrice qui a été récompensée par un prix Nobel de médecine en 2018 mais qui n'est pas efficace pour tous les cancers. Une nouvelle étude décrit une lignée de lymphocytes T capable de reconnaître et de tuer un grand nombre de cancers.

Helicobacter pylori, seule bactérie responsable de cancers gastriques  L’estomac de la moitié de la population humaine mondiale est infecté par la bactérie Helicobacter pylori. Ce micro-organisme peut être à l’origine d’ulcères voire parfois de cancers gastriques. L’Institut Pasteur a interviewé Hilde De Reuse, chef de l’unité Pathogenèse de Helicobacter, afin de nous en apprendre un peu plus sur cette bactérie et sur les recherches de son laboratoire.

Une cellule cancéreuse est, à l'origine, une cellule tout ce qu'il y a de plus normal. Au fil de sa vie et de ses divisions successives, des erreurs s'insinuent dans son génome. Parfois, celles-ci ne sont pas réparées et dégénèrent. La cellule perd son inhibition de contact et prolifère de façon anarchique pour former une tumeur.

Ces cellules anormales n'échappent pas à la surveillance du système immunitaire qui les attaque régulièrement. Néanmoins, certains cancers arrivent tout de même à se disséminer. Une étude parue dans Nature Immunology met en lumière un élément-clé dans la réponse immunitaire anticancéreuse resté dans l'ombre jusque-là : une lignée de lymphocytes T armée pour lutter contre les cancers.

Une lignée cellulaire efficace sur tous les cancers ?

La lignée immunitaire en question a été isolée en laboratoire à partir d'une culture qui contenait à la fois des lymphocytes T et des cellules cancéreuses. L'expansion clonale d'une cellule immunitaire témoigne de son activation par un élément qu'elle reconnaît, ici sur les cellules malignes. Les lymphocytes T en multiplication rapide se révélaient aussi être capables de tuer les cellules cancéreuses.

Mélanome, cancer du poumon, du côlon, du sein..., les scientifiques ont testé une grande variété de cancers qui n'ont pas grand-chose en commun. À chaque fois, les lymphocytes T ont induit une mortalité cellulaire (entre 80 et 100 % selon les cancers). La lignée a été isolée et nommée sobrement MC.7.G5 par les scientifiques. Mais quel est donc cet « interrupteur » présent sur la plupart des cellules cancéreuses qui active les lymphocytes T ?

Schéma récapitulatif de l'action des lymphocytes T via MR1. En haut, le lymphocyte T se lie à MR1, exprimé à la surface de la cellule cancéreuse, grâce à son TCR. Au milieu, la liaison TCR-MR1 active le lymphocyte T et il attaque la cellule maligne. En bas, la cellule cancéreuse meurt et le lymphocyte T est libre. © Université de Cardiff

Lire la suite de cet article sur Futura-sciences.com - Ce lymphocyte T serait capable d'attaquer presque tous les cancers

 

Articles en Relation

Cancer de la prostate : un nouveau test urinaire pour éviter le toucher rectal Un test urinaire développé par des scientifiques anglais simplifie le dépistage du cancer de la prostate. Fini le toucher rectal, les hommes n'aur...
Peut-on continuer à boire du café quand on est enceinte? Pendant la grossesse, il faut adapter sa consommation de café. | Fallon Michael via Unsplash En matière de grossesse, les recommandations sont si nom...
Le retour en force des capsules de protoxyde d'azote, la drogue «festive» prisée... La «drogue du pauvre» s'achète sur Snatchap entre 30 centimes et un euro l'unité et ses capsules après usage finissent par joncher les pavés. | L...
«C'est l'échec absolu»: des chirurgiens nous parlent de la mort au bloc opératoi... «Et là, le cœur ne battait plus. La veille, je lui avais dit “à bientôt”», raconte Romain, interne de chirurgie thoracique et cardio-vascula...
Diabète et aliments ultratransformés sont liés Une nouvelle étude publiée grâce aux données de la cohorte française NutriNet-Santé met en évidence une corrélation entre la consommation d'alimen...
Que valent vraiment les masques en tissu fabriqués à la maison contre le coronav... «À la guerre comme à la guerre», répondent les soignant·es qui manquent de moyens au mot d'ordre du président Macron. | Sophie Cmbr  Confectionn...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA