Un après-midi de télétravail, pas comme les autres; première fois! - Histoire Erotique

Erotique

J'étais venue passer la demi-journée chez lui. J'avais encore quelques réunions à mener, avant que nous ne puissions profiter d'être ensemble.

Il me regardait travailler. Sans rien dire, il laissait ses yeux s'égarer sur mon corps, pendant que j'enchaînais les appels professionnels, assise sur le lit.

Après un petit moment, il vint tranquillement s'assoir à côté de moi, et ses mains se mirent à délicatement me caresser par dessus mes vêtements, m'arrachant un sourire au passage.
De douces caresses, pleines de tendresse sur mes bras, mes cheveux, le long de mes jambes...
Je sentais qu'au fil de la progression de ses doigts, son envie montait également. Je savourais distraitement ce cadeau de douceur, tout en poursuivant mes réunions téléphoniques.
Sam et moi flirtions depuis quelques semaines, sans avoir pour autant échangé plus que quelques fougueux baisers lors de notre précédente entrevue. Je l'avais rejoint chez lui ce jour-là dans l'idée de faire, peut-être, plus ample connaissance, une fois mes réunions terminées.

Suivant le guide de ses mains caressantes, je basculai à genoux sur le lit, lui laissant le loisir de venir se coller derrière moi... ses doigts se baladaient toujours sagement, en une délicieuse danse sur moi. Ses mains remontèrent sous ma jupe, le long de mes cuisses, et vinrent ôter mon collant, mettant ainsi à nu la peau de mes jambes, afin de poursuivre leur ballet au contact direct de mon épiderme. Depuis derrière moi, toujours, elles remontèrent le long de mes flancs, sous mon chemisier et vinrent déloger mes seins de leur écrin de dentelle pour les malaxer fermement, et en pincer les tétons.
Ces gestes, plus marqués, perturbaient ma concentration et je dus demander à mes collègues de répéter leur dernière phrase, prétextant un bruit sur la ligne, tant la distraction m'avait en réalité fait perdre le fil de leurs propos.
Las de jouer avec mes seins, mon ami m'invita à me mettre à 4 pattes en appuyant doucement sur mes épaules, et revint prêter attention à ma croupe. Il remonta ma jupe sur mon dos, offrant à sa vue mon cul entouré d'un petit string de dentelle violette. J'entendis un petit gémissement approbateur de sa part, et ses caresses reprirent de plus belle, sur ma partie charnue...
La réunion semblait comme interminable, il restait encore 20 minutes, et quelques points à clôturer, il fallait que je garde le contrôle et mon focus...
Cependant, le corps répondant aux appels du corps, je devais faire de gros efforts pour controler ma respiration alors que mon cul se trémoussait malgré moi pour épouser ses caresses... la scène se prolongea ainsi quelques minutes, et alors que je pensais avoir repris le contrôle de mes émotions, ses doigts se mirent à parcourir l'ensemble de la dentelle de ma lingerie, pour me prodiguer des caresses plus coquines encore....
Je ne sais pas pour vous, mais moi, sentir des doigts s'approcher de mon sexe en de douces caresses, ainsi... je n'y résiste pas... heureusement que le bouton "mute" était activé, car je ne pu réprimer un long gémissement sonore....

Se sentant encouragé par mon feulement, et par le contact humide de la cyprine qui avait très clairement imbibé la dentelle.... Sam écarta mon string, et vint fourrer d'un geste assuré deux de ses doigts en moi.
Une onde électrique parcourut mon échine, alors qu'un cri de surprise s'échappait de ma bouche. Je tournai immédiatement la tête pour regarder l'auteur du geste, droit dans les yeux, d'un regard brûlant de concupiscence... "tu es fou... je suis en réunion.... et tu te sers comme ça ?!" "Oh oui.... tu es offerte et délicieuse... et si ça ne te plaisait pas, tu ne serais pas dans cet état là"...

Que répondre à cela? C'était tellement vrai... j'étais consumée par l'envie de le voir poursuivre, et de m'abandonner à ses caresses... Il prenait ainsi possession de moi, alors que j'étais occupée... il osait me fouiller, alors qu'on se connaissait si peu encore, et profitait de mes obligations pour explorer à sa guise... j'aurais eu envie de m'offusquer, mais la vérité est que j'adorais cette audace, et qu'elle m'excitait au plus au point....

Ma respiration était saccadée et je sentais mon regard déborder de luxure; mes pupilles se dilater sous l'action de ses doigts qui, le plus naturellement du monde, s'agitaient dans mon antre, en un mouvement divin.
"Tu es là? Allô ?"
Mon sang ne fit qu'un tour, la réunion... j'étais ailleurs... Je pris une grande respiration, et après avoir cliqué sur le petit bouton "unmute", déclamai d'une traite en tentant du mieux que je le pouvais de masquer mon émoi "désolée, j'étais en mute, mais je suis d'accord avec ta proposition". Le bluff était ma seule option! Mais l'audace paya! S'en suivirent quelques échanges de banalités et 1 ou 2minutes plus tard, j'avais enfin raccroché.
"Tu es fou.... mais c'est si bon...."
"Tu dois être une sacrée joueuse de poker... parce que si je ne voyais pas te tortiller ainsi, on pourrait croire que tu ne ressens rien".
Et piqué dans son orgueil, Sam s'activa de plus belle... ses doigts, comme aimantés par mon point G, me firent chavirer... mes cris et gémissements ne tardèrent pas à retentir... il était terriblement doué...
"Hummm c'est bon.... ouiiii..."
Je sentais sa queue enflée, contre mon cul et je finis par réclamer " mets-la moi, s'il te plaît"
"Tu la veux, hein?"
"Oui... mets-la, vas-y, je veux sentir ta queue"
En deux temps, trois mouvements, l'ordinateur portable, le téléphone et mes fringues étaient par terre, et les siennes avec, et j'étais de retour à quatre pattes au bord du lit, les jambes bien écartées. Il vint s'installer derrière moi et l'instant d'après, je sentais son gland écarter mes petites lèvres pour s'enfoncer dans mon fourreau jusqu'à la garde...
De sa gorge s'échappa un râle, alors qu'il s'employa à pilonner ma chatte en de long aller-retours, ses doigts fichés dans la chair de mes hanches, pour les ramener à lui avec avidité à chaque mouvement de va et vient.
C'était intense et bon... les chairs claquaient gaiement... Alors que je miaulais mon plaisir sous ses coups de hanches, je sentais son membre, pourtant bien dru, raidir encore à l'intérieur, prêt à exploser....
C'est alors qu'il le retira prestement de mon trou, juste à temps pour m'arroser le dos et le cul d'épaisses giclées de sa semence chaude alors qu'il jouissait.
"Hum, j'avais tellement envie de te doucher comme ça", lacha-t'il en me malaxant la fesse, en contemplant son œuvre... et d'ajouter, "Va te doucher, qu'on remette ça, j'en ai pas fini avec toi"

C'était notre première fois...

Retrouvez cette Histoire sur Voissa.com : Ma petite voisine

Articles en Relation

Mathilde se tape son jeune voisin - Histoire Erotique Je m'appelle Mathilde je suis une femme de 35 ans, les cheveux châtains, des courbes qui ne laisse rien envier aux autres femmes. J'ai une poitrine as...
Histoire vraie chez le Docteur - Histoire Erotique BonjourJe m’appelle Sophie et je voudrai vous raconter mon histoire qui est vraie J’ai 45ans, suis pas très grande ,mince, une petite poitrine . Les ...
Claire et ses coquines confidences - Histoire Erotique Claire quel joli prénom n'est-ce pas ? Et bien me croirez si je vous dit qu'en plus d'être très jolie et très joueuse cette belle coquine m'a contact...
J’ai trompé mon mari pour la première fois de ma vie - Histoire Erotique Je m’appelle Julie. Je suis une femme de 32 ans, mariée avec Carl 33 ans et on a deux enfants. Je n’ai jamais été obsédée sexuellement ni eu envie d...
Histoire de ma soumission à un homme - Histoire Erotique Mon histoire est une histoire vraie. Je l'ai écrit pour fêter une sorte d'anniversaire secret et personnel et comme pour fixer dans le marbre mes souv...
Mon rêve de partager ma femme avec un autre homme - Histoire Erotique Allo mon amour, j’aimerais te raconter les rêves que je fais chaque nuit ces derniers temps. Comme à l’habitude nous nous caressons un peu , nous disc...

RENCONTRE COQUINE

RENCONTRE DISCRETE


LIVE CAM