Sexe et plaisirs interdits : en immersion dans la brûlante baie des cochons au Cap-d'Agde

Sociétés

Des attroupements appelés tantôt "grappe", tantôt "enclos" avec en son centre des "shows". ILLUSTRATION / DOMINIQUE QUET

Elle excite la curiosité, jouit d’une réputation sulfureuse. Immersion sur des bancs de sable brûlants.

Si je veux voir la baie des cochons ? Et comment ! Le café noir partagé avec un vieux copain prend une tournure intéressante. À condition d’être curieuse, pas pudique et difficilement effarouchée. Trois conditions impératives pour poser un orteil sur le sable chaud brûlant, et pas seulement à cause de la canicule, de ce bout de plage à l’est du village naturiste du Cap-d’Agde.

Son truc à lui ? Les couples

Mon initiateur y loue, depuis des années, un appartement. Forain l’hiver, au Nord, il expatrie ses tréteaux dès les beaux jours sur les marchés du sud. Patrick joint l’utile à l’agréable. Il connaît le camp comme sa poche… S’il en avait une. Son truc à lui ? Les couples. Il joue le troisième élément.

Les habitués veillent sur la tranquillité de leur plage

Un homme en bermuda longe le bord de mer. Il jette des regards, mine de rien, sur les corps nus, étendus sur le sable. Un sexagénaire bronzé intégral, ne le lâche pas des yeux. Les voyeurs sont matés, surveillés et font long feu sur la plage naturiste. Idem pour les sacs à dos volumineux, un peu trop baladeurs, ou qui se plantent nonchalamment aux pieds d’une estivante.

Certains filment en douce, le petit porno perso de l’hiver. Ici, la police des mœurs se fait sans gendarme. Aux Orpellières, le nu se pratique bon enfant et la drague passe pour ultra-ringarde. Les importuns qui s’attaquent à une femme seule se font vite remonter les cordons du slip par les habitués.

Après la baie des cochons, tomber le maillot paraît si facile à Sérignan-Plage. Pour y accéder on emprunte un délicieux chemin, délimité par des ganivelles, entre la salicorne et les parfums des prés-salés. On grimpe une petite dune et en contrebas, elle est là, belle, large, offerte, la plage natu et ses gentils culs nus. Une pancarte sépare la zone textile de la partie naturiste, qui longe les campings, eux aussi natu.

Si la basse saison ne s’encombre pas de la frontière, l’été venu, on est prié par des patrouilles de police de respecter le dress code et le partage de la plage. Ici, on se rencontre entre amis. On croise des collègues et on discute pédagogie le zizi à l’air. Des retraités cramés se fichent comme de leur première fiche de salaire, de leurs derrières fripés et de leurs seins fatigués et se baladent pieds dans l’eau, main dans la main. Les corps ne sont pas ou plus parfaits. On les traita d’impudiques ? La pudeur des naturistes s’appelle tolérance et respect....

Lire la suite de cet Article sur Midilibre.fr - Sexe et plaisirs interdits : en immersion dans la brûlante baie des cochons au Cap-d'Agde

Articles en Relation

Les voyages lointains en 2020, à vélo plutôt qu'en avion Un voyage sans autre énergie que celle de son corps. | Bruno Poussard  Boostée depuis le déconfinement, la bicyclette revient à la mode. Ce...
Les «culs nus», les fers-de-lance du body positive Pour les naturistes, la nudité est avant tout un art de vivre libérateur. | Timothy Meinberg via Unsplash  À l'arrivée de l'été, un lot de ...
«Dette de sexe»: pourquoi les femmes se sentent parfois obligées d'accepter des ... Un couple s'embrassant à Paris, en mai 2020. | Ludovic Marin / AFP  Une recherche récente montre que de nombreuses jeunes femmes consentent à un...
Le camping, parfait pour des vacances avec distance physique «La nature permet de prendre des distances sociales sans y penser», selon Josh Lesnick, président et chef d'opération d'une entreprise de camping...
«Je ne veux rien de lui de plus que cette relation purement sexuelle et cérébral... «J'ai succombé à cet homme comme on se jette dans un puits sans fond» | Dmitriy Fokeev via Flickr  Cette semaine, Lucile conseille Salomé, qui n...
Le téléphone rose à l'écoute des confinés «J'ai l'impression d'être le lien social qu'ils n'ont plus.» | Andrea Davis via Unsplash Les opératrices des lignes érotiques, qui recueillent fantas...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA