Planète Un mois de neige en moins dans les Alpes enregistré en 50 ans

Environnement

Une trentaine de scientifiques de six pays alpins, Autriche, France, Allemagne, Italie, Slovénie et Suisse, ont rassemblé les données de cinq décennies d'enneigement dans les Alpes afin d'analyser l'épaisseur de neige. Transfrontalière et harmonisée, cette étude est, à ce jour, la plus complète, et démontre, malgré les variations climatiques respectives de chacun des pays, une même constante : les hivers raccourcissent.

Jusqu'à présent, les études menées au sujet de l'évolution de l'enneigement se limitaient à des zones assez restreintes de la région alpine et se basaient sur les données de quelques centaines de stations de mesure au maximum. Aujourd'hui, pour la première fois, une étude coordonnée par Eurac Research et associant des chercheurs du CNRM et de la Direction de la Climatologie et des Services Climatiques de Météo-France a permis de recueillir et d'analyser systématiquement des données d'enneigement provenant de plus de 2.000 stations de mesure en Italie, en Autriche, en Slovénie, en Allemagne, en Suisse et en France.

Les résultats ont permis de décrire de manière fiable les tendances de l'enneigement jusqu'à 2.000 mètres d'altitude. Au-delà, il n'y a pas assez de stations de mesure pour pouvoir extraire des informations fiables pour l'ensemble de l'espace alpin. Cet ensemble de données cohérent s'étend sur cinq décennies et a été créé grâce à la collaboration de plus de 30 scientifiques de chacun des États alpins.

La durée de l'enneigement diminue

Les données, qui couvrent la période 1971-2019, montrent que la neige est inégalement répartie et ne diminue pas partout dans la même mesure mais la variabilité décennale est similaire dans toute la région alpine. Les années 1970 et 1980 ont été généralement enneigées, suivies d'une période de rareté de la neige en hiver à la fin des années 1980 et au début des années 1990.

Depuis lors, bien que l'épaisseur de la neige ait à nouveau augmenté dans une certaine mesure à haute altitude, elle n'a pas atteint le niveau des années 1970. La durée d'enneigement a diminué de 22 à 34 jours au cours des 50 dernières années, en particulier à basse et moyenne altitude. Le manteau neigeux y a tendance à se constituer plus tard en hiver et, à toutes altitudes, à disparaître plus tôt au printemps, une conséquence directe du changement climatique...

Au-delà des résultats intrinsèques de cette étude, cette collecte de données complète et unifiée est un outil particulièrement précieux. Les auteurs le mettent à la disposition de l'ensemble de la communauté scientifique et espèrent qu'il pourra être enrichi par de futures études.

Lire la suite de cet Article sur Futura-sciences.com - Planète Un mois de neige en moins dans les Alpes enregistré en 50 ans

Articles en Relation

Ceci expliquerait pourquoi la Terre connaît des cycles de glaciations depuis 2,6... La Terre est marquée par des cycles de glaciation. Chaque ère glaciaire étant suivie d'une période interglaciaire. Si les scientifiques avançaient, ju...
Quel est l'impact du changement climatique sur les maladies des plantes en agric... La sécurité alimentaire est une des inquiétudes au sujet du futur de l'humanité. Une nouvelle étude menée par l'université d'Exeter informe sur les ef...
Réchauffement climatique : « toute personne de moins de 40 ans sera exposé à des... Les générations d’aujourd’hui seront exposées à des événements extrêmes bien plus fréquents que ceux qu’ont connus leurs parents et leurs grands-paren...
Transition écologique : pourquoi il ne vaut mieux pas mettre votre voiture à ess... Voitures électriques ou hybrides. Voitures à hydrogène. Pour réduire l'empreinte carbone du secteur des transports, toutes les solutions sont bonnes. ...
Pourquoi le réchauffement climatique va aggraver les vagues de froid Si l'on comprend intuitivement que le réchauffement climatique augmente le nombre et la sévérité des vagues de chaleur, le lien avec les vagues de fro...
Planète Antarctique : un important glacier pourrait atteindre un point de non-re... L'ouest de l'Antarctique est considéré par les chercheurs comme un élément critique de notre système climatique. Son effondrement provoquerait une élé...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA