Oui, le stress favorise l’apparition des cheveux gris

Santé

La légende raconte que la chevelure de la reine Marie-Antoinette aurait entièrement blanchi la nuit précédant sa montée sur l'échafaud, en 1793. Si le « syndrome de Marie-Antoinette », désignant le blanchissement soudain de tous les cheveux, est certainement exagéré, le stress serait bien un facteur de blanchissement accéléré et irrémédiable, montre cette nouvelle étude parue le 22 janvier dans la revue Nature.

Pourquoi les cheveux deviennent-ils blancs ?

Rappelons d’abord pourquoi les cheveux ont tendance à grisonner naturellement quand on vieillit. Leur pigmentation provient de la mélanine, produite par les granules de mélanocytes localisés dans le bulbe du follicule pileux. Ces mélanocytes sont au contact des kératinocytes qui produisent le cheveu en se multipliant. Or, avec le temps, le nombre de mélanocytes diminue progressivement, tant au niveau du bulbe pileux que dans le « réservoir » de mélanocytes souches. Lorsqu’ils ne sont plus en quantité suffisante, le cheveu vire au gris, puis au blanc.

Les mélanocytes produisent la mélanine, le pigment qui colore les cheveux. Lorsqu’ils viennent à manquer, le cheveu repousse blanc. © Katrin, Adobe Stock
Les mélanocytes produisent la mélanine, le pigment qui colore les cheveux. Lorsqu’ils viennent à manquer, le cheveu repousse blanc. © Katrin, Adobe Stock
 
Plusieurs facteurs sont par ailleurs en cause dans la disparition des mélanocytes. Des chercheurs de l'université de l'Alabama, aux États-Unis, ont ainsi montré en 2018 que le gène MIFT, qui déclenche une réaction immunitaire lors d'une infection par un virus par exemple, entraîne aussi une perte importante de mélanocytes. De même pour l'enzyme TRP-2 (tyrosinase related protein-2), dont l'absence d'expression intensifie la disparition des mélanocytes en les rendant plus sensibles aux agressions comme les radicaux libres oxydants. Une déficience en vitamines, le tabagisme, l'exposition aux UV (lire l'article ci-dessous) ou des maladies auto-immunes peuvent également provoquer un blanchissement des cheveux.

Le stress épuise le stock de mélanocytes en 5 jours !

L'étude parue dans Nature pointe de son côté le système nerveux sympathique. Ce dernier joue un rôle central dans la réponse au stress, notamment en produisant de la noradrénaline. Or, cette dernière est absorbée par les cellules souches de mélanocytes qui se transforment alors à toute vitesse en mélanocytes actifs. « Chez la souris, le réservoir de mélanocytes souches est ainsi épuisé en moins de 5 jours, explique Ya-Chieh Hsu, biologiste à l'université de Harvard et co-auteur de l'étude. Quand tous les mélanocytes souches ont disparu, le cheveu repousse blanc. Les dommages sont irréparables ».

Les chercheurs ont également découvert que les inhibiteurs de CDK (cyclin dependent kinase), une protéine qui favorise la différenciation des cellules souches, peuvent stopper le blanchissement des poils chez la souris. Un traitement chez l’humain semble cependant assez peu probable pour l'instant, étant donné que la CDK joue un rôle essentiel dans le métabolisme cellulaire (des inhibiteurs de CDK sont toutefois en test dans le traitement contre le cancer).

Lire la suite de cet article sur Futura-sciences.com - Oui, le stress favorise l’apparition des cheveux gris

Articles en Relation

Le retour en force des capsules de protoxyde d'azote, la drogue «festive» prisée... La «drogue du pauvre» s'achète sur Snatchap entre 30 centimes et un euro l'unité et ses capsules après usage finissent par joncher les pavés. | L...
Café : plus de 3 tasses par jour favoriseraient les migraines D'après une étude de Harvard sur des patients migraineux, une à deux tasses de café par jour n'augmentent pas le risque de migraine. Mais à partir...
Que valent vraiment les masques en tissu fabriqués à la maison contre le coronav... «À la guerre comme à la guerre», répondent les soignant·es qui manquent de moyens au mot d'ordre du président Macron. | Sophie Cmbr  Confectionn...
Repousser la ménopause de 20 ans, c'est possible ! Une entreprise basée à Birmingham propose de retarder la ménopause en congelant des tissus ovariens, pour les greffer plus tard. Neuf femmes aurai...
Le potentiel infini des océans pour la médecine en quelques chiffres Champ de bataille pour les éponges, les étoiles de mer, les coraux et autres organismes fixés sur les fonds marins et recourant pour se défendre à...
Cartographie de la mortalité due au Covid-19 en France et en Allemagne Une terrasse à Munich, le 18 mai 2020. L'agglomération bavaroise a un taux de décès rapporté au nombre de cas attestés parmi les plus faibles de tout ...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA