Mortalité infantile : la pneumonie tue plus que n'importe quelle autre infection !

Santé

En 2018, la pneumonie a tué un enfant de moins de cinq ans toutes les 39 secondes. Selon l'OMS, cette maladie respiratoire aiguë qui affecte les poumons est responsable de 15 % du nombre total de décès infantiles dans le monde. C'est plus que n'importe quelle autre infection s'alarment six organisations de santé.

La pneumonie, tueuse d'enfants et « épidémie oubliée » : cette maladie respiratoire, à laquelle une journée mondiale est consacrée mardi, a tué un jeune enfant toutes les 39 secondes l'an dernier dans le monde, plus que n'importe quelle autre infection, s'alarment six organisations, dont l'Unicef.

« La pneumonie a coûté la vie à plus de 800.000 enfants de moins de cinq ans l'an dernier, soit un toutes les 39 secondes », assurent dans un communiqué de l'Unicef et cinq autres organisations de santé ou de défense des enfants, dont l'ONG Save the Children ou l'Alliance pour la vaccination Gavi. « La plupart de ces décès touchent des enfants de moins de deux ans, dont presque 153.000 sont dans leur premier mois de vie », poursuivent ces organisations, qui lancent un appel « pour une action mondiale » contre la pneumonie.

Dans les premières années de la vie, le système immunitaire n'est pas complètement efficient. Un forum mondial sur la pneumonie se tiendra fin janvier 2020 à Barcelone

Dans les premières années de la vie, le système immunitaire n'est pas complètement efficient. Un forum mondial sur la pneumonie se tiendra fin janvier 2020 à Barcelone. © Michael Jung, Shutterstock

La pneumonie est responsable de 15 % des décès de jeunes enfants dans le monde

Cette infection respiratoire aiguë, qui affecte les poumons, peut être causée par des bactéries, des virus ou des champignons microscopiques. En cas de pneumonie, les alvéoles des poumons sont remplies de pus et de liquide, ce qui rend la respiration douloureuse et limite l'absorption d'oxygène. Selon l'OMS (Organisation mondiale de la santé), la pneumonie est responsable de 15 % du nombre total de décès d'enfants de moins de 5 ans dans le monde. « C'est une épidémie mondiale oubliée qui nécessite une réponse internationale urgente. Des millions d'enfants meurent par manque de vaccins, d'antibiotiques et de traitements par oxygène », estime Kevin Watkins, de Save the children.

Plus de la moitié des morts d'enfants dues à la pneumonie est concentrée dans cinq pays

Selon les organisations à l'origine de cet appel, plus de la moitié des morts d'enfants dues à la pneumonie est concentrée dans cinq pays : le Nigeria (162.000), l'Inde (127.000), le Pakistan (58.000), la République démocratique du Congo (40.000) et l'Éthiopie (32.000). À titre de comparaison, 437.000 enfants de moins de cinq ans sont morts de maladies diarrhéiques en 2018 dans le monde et 272.000 du paludisme, selon elles. Ces organisations organiseront un forum mondial sur la pneumonie infantile fin janvier 2020 à Barcelone (Espagne).


Source : Mortalité infantile : la pneumonie tue plus que n'importe quelle autre infection !


Articles en Relation

Votre carnet de vaccination bientôt injecté sous votre peau ? Grâce à un patch muni de micro-aiguilles contenant des nanocristaux, les chercheurs du MIT sont parvenus à créer un marquage invisible et biocompa...
La règle du 1 kilomètre a-t-elle vraiment un impact sur le Covid-19? La France est l'un des seuls pays européens à avoir instauré une limite de distance lors des sorties. | Arek Adeoye via Unsplash On le sait, les...
Quand le coronavirus va-t-il disparaître? Dans le métro parisien, le 11 mai 2020. | Geoffroy Van der Hasselt / AFP  Les scénarios pour la suite de la lutte contre le Covid-19 se précisen...
Le Pr Didier Raoult sera-t-il condamné à ne plus pouvoir exercer? Didier Raoult le 27 août 2020 à Marseille. | Chistophe Simon / AFP Le microbiologiste est attaqué devant l'Ordre des médecins et visé par u...
Première mondiale : naissance de deux bébés chimères cochon-singe Des scientifiques chinois ont fait naître des porcelets avec des organes comportant des cellules de singe. Un succès en trompe l'œil puisque le ta...
Le gouvernement va-t-il rendre obligatoire la vaccination «altruiste» contre la ... L'hypothèse de sanctions en cas de non-vaccination a été évoquée en 2006 par les responsables politiques. | CDC via Unsplash Depuis 2006 en Fran...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA