Levothyrox : l'ancienne et la nouvelle formule sont-elles vraiment équivalentes ? - Sciences et Avenir

Actualités

Mise en service fin mars 2017 en France, la nouvelle formule du Levothyrox, médicament utilisé dans le traitement de la thyroïde, est à l'origine d'une crise sanitaire. De nombreux patients se plaignent de divers symptômes (crampes, maux de tête, vertiges, perte de cheveux... ) et réclament le retour à l'ancienne formule. Le 11 septembre 2017, la ministre de la santé Agnès Buzyn faisait état de 9.000 signalements d'effets indésirables liés à ce médicament. Mais le laboratoire Merck, qui commercialise le Levothyrox et qui a changé la formule à la demande de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), ne compte pas revenir en arrière. Et l'ANSM l'assure : les changements effectués - à savoir la stabilisation de la concentration de la lévothyroxine (principe actif) et le remplacement de l'excipient lactose par le mannitol - ne modifient pas le traitement en lui-même : "la nouvelle formule a été démontrée bioéquivalente à l'ancienne". Une affirmation qui repose sur "la base de deux études de pharmacocinétique". Mais pour le médecin et blogueur Dominique Dupagne, qui est parvenu à se procurer les études en question et les a longuement analysées avec l'aide d'un pharmacologue, la bioéquivalence n'est en rien démontrée.

Des moyennes qui ne reflètent pas les variations chez un seul patient

Les études, dites de "bioéquivalence", servent à vérifier que l'effet biologique de la nouvelle formule n'est pas significativement différente de l'original. "Ce nom est un peu trompeur, car ce qui est vérifié, ce sont les caractéristiques de l'absorption du principe actif et non son effet sur l'organisme, explique Dominique Dupagne. L'affirmation d'une bioéquivalence repose donc sur un postulat : si la diffusion dans le sang du principe actif est à peu près identique à celle de l'original, l'effet biologique sur l'individu le sera lui aussi." Concrètement, 200 volontaires en bonne santé sont recrutés : la moitié avale une dose unique de l'ancienne formule de Levothyrox, le reste la nouvelle formule. La concentration sanguine en lévothyroxine de chaque groupe est suivie pendant les 72 heures après la prise. Une fois le produit éliminé, ce qui prend plusieurs semaines, on recommence en inversant les groupes. Chaque sujet reçoit donc alternativement les deux médicaments, l'ancien et le nouveau.

Résultat mis en avant dans l'étude : "la moyenne de l'absorption du nouveau Levothyrox chez les 200 sujets ne diffère que de 0,7% d'avec l'ancien médicament", ce qui convient aux exigences de l'ANSM. Mais le problème des moyennes, c'est qu'elles ne reflètent pas les variations intra-individuelles, c'est-à-dire celles que subit un seul individu quand il passe d'une formule de Levothyrox à une autre. Des variations que l'on retrouve pour tous les médicaments. "Nous sommes tous biologiquement différents, les effets positifs ou négatifs peuvent varier de façon importante d'une personne à l'autre", résume Dominique Dupagne. Or selon l'étude, plus d'un tiers des sujets soumis au nouveau Levothyrox ont vu la quantité de lévothyroxine absorbée utilement par leur organisme varier de 23,7% en plus ou en moins ! "Nous sommes loin d'une variation de 0,7% mise en avant par l'Agence et qui ne concerne que la moyenne des mesures", tranche le médecin.


Lire la suite : Levothyrox : l'ancienne et la nouvelle formule sont-elles vraiment équivalentes ? - Sciences et Avenir


Articles en Relation

«L'Attaque des Titans», l'anime le plus important des années 2010? Une série courageuse, sans «gag, pas de rire, pas d'humour». | Capture d'écran Wakanim via YouTube Après dix ans d'intrigues, la fin de cette série t...
Et si le Qatar perdait l'organisation de la Coupe du monde 2022? Certains stade sont déjà terminés, comme celui de al-Bayt à Doha et les travaux de construction continuent malgré l'épidémie. | Giuseppe Cac...
Les podcasts à faire écouter à vos enfants pendant le confinement Les petits aussi ont le droit à des conseils culture. | Éric Zhu via Unsplash Si vous voulez changer un peu des écrans, des jeux et des devoirs, voic...
«Keeping Up with the Kardashians» s'arrête: la fin d'une ère médiatique et socié... «L'incroyable famille Kardashian» s'arrête après quatorze ans et vingt saisons de diffusion. | Capture d'écran via E! Entertainment  Par où rega...
Diego Maradona est mort : "el Pibe de Oro", génie indomptable L’ancien footballeur argentin Diego Armando Maradona, champion du monde en 1986, est décédé ce mercredi 25 novembre. Il venait tout juste de fêter ses...
Science décalée : comment détecter une personne qui ment par SMS ? Comment savoir si le contenu d'un texto ou d'un message sur un réseau social est tout à fait vrai ? Bien qu'il y ait peu d'indices, une réponse plus t...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA