« Les ukases arrogants des communautaristes » : le CRIF dénonce des « propos inadmissibles » de Jean-Luc Mélenchon

Politique

L’entourage de M. Mélenchon s’est défendu de tout antisémitisme, en soulignant qu’il voulait par ces mots dire qu’il ne se laisserait « pas influencer par des lobbys quels qu’ils soient, financiers ou communautaristes ».

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) a dénoncé, samedi 14 décembre, des « propos inadmissibles » du leader de La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, qui avait critiqué ses « ukases » et son « communautarisme » en commentant le résultat des élections britanniques sur son blog personnel.

Ces propos « relèvent d’un amalgame aussi choquant que surprenant : quel lien existe-t-il entre le CRIF et les élections britanniques ? », a estimé le président du CRIF, Francis Kalifat, dans un communiqué publié samedi soir sur Twitter, en estimant que M. Mélenchon « tombe dans une dérive complotiste qui en dit long sur l’évolution de sa pensée ».

« Les divers réseaux d’influence du Likoud »

M. Mélenchon avait évoqué le CRIF dans un post de blog commentant la défaite historique du travailliste Jeremy Corbyn, accusé pendant la campagne d’ambiguïté face à l’antisémitisme. « Retraite à points, Europe allemande et néolibérale, capitalisme vert, génuflexion devant les ukases arrogants des communautaristes du CRIF : c’est non », a écrit le chef de file de LFI. 

Il explique que M. Corbyn a « passé son temps à se faire insulter et tirer dans le dos », y compris dans son propre camp, et a « dû subir sans secours la grossière accusation d’antisémitisme à travers le grand rabbin d’Angleterre et les divers réseaux d’influence du Likoud (…) Au lieu de riposter, il a passé son temps à s’excuser et à donner des gages. Dans les deux cas il a affiché une faiblesse qui a inquiété les secteurs populaires. »

Contacté, l’entourage de M. Mélenchon s’est défendu de tout antisémitisme auprès de l’Agence France-Presse (AFP), en soulignant qu’il voulait par ces mots dire qu’il ne se laisserait « pas influencer par des lobbys quels qu’ils soient, financiers ou communautaristes ».

Des ministres très critiques

Plusieurs voix gouvernementales se sont depuis exprimées. Le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, a dénoncé samedi sur Twitter des propos « choquants et inappropriés à notre débat républicain ». « La haine et le complotisme se nourrissent de sous-entendus douteux et de préjugés nauséabonds », a-t-il ajouté. « Castaner l’éborgneur bave de vieilles ficelles de politiciens en déroute : l’insinuation pour mendier des soutiens communautaires. Qui sème la haine sinon la violence qu’il organise ? »,a répliqué M. Mélenchon sur Twitter.

Dimanche, deux autres membres du gouvernement ont critiqué les déclarations de M. Mélenchon. « C’est ignoble, il n’y a pas d’autres mots. Quand j’ai lu ça, je n’en ai pas cru mes yeux », a déclaré sur RTL le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer.

Ces propos « sont gravissimes » parce qu’ils « laissent entendre qu’on pourrait imputer une défaite politique, celle de Jeremy Corbyn, à des réseaux juifs », a jugé le secrétaire d’Etat à la jeunesse, Gabriel Attal, sur Radio J. Selon lui, « Jean-Luc Mélenchon doit s’expliquer » sur ces propos « inacceptables », car ils peuvent rappeler les « thèses infamantes » de l’antisémitisme des années 1930.


Lire la suite : « Les ukases arrogants des communautaristes » : le CRIF dénonce des « propos inadmissibles » de Jean-Luc Mélenchon


Articles en Relation

La stratégie du « lawfare » Apparu au XVIIe siècle, le terme n’est employé qu’en 1975. Cette tactique,qui vise à instrumentaliser politiquement la justice, est de plus en plus ...
Le mauvais procès de Jean-Luc Mélenchon Editorial du « Monde ». Tout homme politique qui a maille à partir avec la justice a tendance à voir dans sa mise en cause un complot ourdi contre l...
Juges et politiques, la guerre des nerfs Depuis la rentrée, une série de décisions de justice a été prise à l’encontre des politiques. Ce bras de fer relance les tensions entre les deux pou...
Avant son procès, Mélenchon dénonce une « dérive autoritaire de l’Etat », Bellou... Le leadeur de La France insoumise, poursuivi pour rébellion lors d’une perquisition, réitère, dans « le JDD », son accusation d’« exécution politiqu...
Appel de 127 universitaires juifs aux députés français : « Ne soutenez pas la pr... Un collectif d’intellectuels juifs du monde entier appelle, dans une tribune au « Monde », les députés français à ne pas apporter leur soutien à un ...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA