Le stress chronique endommage notre cerveau

Santé

Un stress chronique cause à notre cerveau des dommages profonds qui peuvent être à l'origine de diverses pathologies. Mais des chercheurs pensent aujourd'hui en avoir compris le mécanisme. Et ils espèrent pouvoir ainsi développer des traitements plus efficaces. 

Le stress chronique est associé à diverses maladies mentales comme la dépression ou même la schizophrénie. Il semble même être un catalyseur de maladies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer. Comment?? La question est épineuse. Mais des chercheurs de l'université de Daegu (Corée du Sud) pourraient avoir trouvé une réponse.

De précédents travaux avaient permis de montrer que les souris stressées généraient moins de nouveaux neurones. Pourtant, il n'avait pas pu être démontré que les cellules souches neurales s'autodétruisaient par apoptose. Une très classique voie de mort cellulaire.

Des cellules qui meurent par autophagie

Pour expliquer malgré tout la disparition observée de ces cellules dans l'hippocampe adulte, les chercheurs coréens invoquent un autre processus : l'autophagie. En principe, ce processus cellulaire est destiné à protéger les cellules des conditions défavorables par digestion et recyclage de leurs matériaux internes. Mais parfois, l'autophagie peut devenir autodestructrice.

Le déclencheur de ce mécanisme serait à chercher du côté de la SGK3 comprenez, la sérine/thréonine-protéine kinase 3. Une fois le gène codant pour cette protéine supprimé, les cellules souches neurales de l'hippocampe, même soumises à un stress chronique, semblent ne plus mourir. L'espoir de développer des traitements plus efficaces de troubles tels que l'anxiété, la dépression ou la démence liée au stress.

Articles en Relation

Le retour en force des capsules de protoxyde d'azote, la drogue «festive» prisée... La «drogue du pauvre» s'achète sur Snatchap entre 30 centimes et un euro l'unité et ses capsules après usage finissent par joncher les pavés. | L...
«C'est l'échec absolu»: des chirurgiens nous parlent de la mort au bloc opératoi... «Et là, le cœur ne battait plus. La veille, je lui avais dit “à bientôt”», raconte Romain, interne de chirurgie thoracique et cardio-vascula...
Une alimentation trop riche en sucre transforme le cerveau Les adultes canadien·nes consomment en moyenne plus du triple de la limite quotidienne de 25 grammes de sucre ajouté recommandée par l'Organisation mo...
L'égalité des genres protégerait la santé des hommes Bien que l'égalité des genres soit souvent centrée sur des problèmes féminins, l'inégalité affecte également les hommes. C'est ce que rappelle une...
Nos cauchemars nous aideraient à affronter nos peurs Certains pensent que les rêves sont le fruit de l'inconscient. Peut-être ! En tout cas, ils seraient un moyen de s'entraîner pour la réalité. En p...
Café : plus de 3 tasses par jour favoriseraient les migraines D'après une étude de Harvard sur des patients migraineux, une à deux tasses de café par jour n'augmentent pas le risque de migraine. Mais à partir...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA