La pollution atmosphérique affecte le système cardiovasculaire du fœtus

Santé

La pollution atmosphérique nuit à notre santé. Ce n'est pas un scoop. Qu'elle nuise à la santé du fœtus n'en est pas réellement un non plus. Mais des chercheurs américains précisent aujourd'hui quels sont les stades de la grossesse les plus sensibles et quels sont les systèmes les plus affectés.

«?Plus encore que les autres, les femmes enceintes devraient éviter les zones connues pour leur pollution atmosphérique ou rester à l'intérieur lors des pics de pollution. Elles devraient également surveiller de près la qualité de leur air intérieur.?» C'est la recommandation formulée par Phoebe Stapleton, professeur à l'université de Rutgers (États-Unis). Une étude suggère en effet que la pollution de l'air respirée par les femmes enceintes pourrait nuire au développement cardiovasculaire de leur fœtus.

Les chercheurs ont constaté que chez les rates, une exposition à des particules de dioxyde de titane (TiO2) en début de gestation a un impact important sur le système circulatoire du fœtus, notamment sur l'aorte thoracique et la veine ombilicale. Une exposition plus tardive a des conséquences sur la croissance du fœtus.

Le dioxyde de titane (TiO2) se présente sous la forme dâ??une poudre nanométrique. Il entre dans la composition de peintures, de cosmétiques, de crèmes solaires, de dentifrices, de médicaments ou encore de confiseries. © annca, Pixabay, CC0 Creative Commons

Le dioxyde de titane (TiO2) se présente sous la forme d’une poudre nanométrique. Il entre dans la composition de peintures, de cosmétiques, de crèmes solaires, de dentifrices, de médicaments ou encore de confiseries. © annca, Pixabay, CC0 Creative Commons

Des fœtus plus sensibles en début et en fin de grossesse

Car l'air que la mère respire affecte son système circulatoire. Or, c'est lui qui fournit au fœtus le flux sanguin nécessaire à son bon développement. Exposés à des polluants, les vaisseaux sanguins de la mère subissent une constriction qui restreint le flux sanguin envoyé vers l'utérus. La quantité d'oxygène et de nutriments apportés au fœtus est diminuée. D'où, des retards de croissance et de développement. 

Selon les chercheurs, deux stades de la grossesse seraient particulièrement sensibles : le début du premier trimestre et la fin du troisième trimestre. Et les dommages causés au fœtus pourraient avoir des répercussions sur l'enfant à naître tout autant que sur l'individu devenu adulte.


Lire la suite : La pollution atmosphérique affecte le système cardiovasculaire du fœtus


Articles en Relation

Santé jusqu'à la psychose : les débuts du COVlD-19 Santé jusqu'à la psychose : les débuts du COVlD-19. La France est à l'arrêt… et elle déprime. Partout s'est installée la peur du virus, la peur de ...
Rhume : attention à certains médicaments qui peuvent causer des AVC et des infar... Certains vasoconstricteurs utilisés contre les rhumes sont susceptibles de générer des effets indésirables graves, rappelle l’Agence nationale de sécu...
Pourquoi le sucre des fruits est bon pour la santé… et le sucre transformé ne l’... Juan Carlos Laguna Egea, Universitat de Barcelona et Marta Alegret Jorda, Universitat de Barcelona Les fruits sont, avec les légumes, incontour...
Cherche Médecins désespérément - Documentaire Cherche Médecins désespérément - Documentaire De trop nombreux départs en retraire, trop peu de nouveaux médecins dans les régions reculées... Les ...
Quels aliments privilégier pour avoir une belle peau ? Notre alimentation peut-elle contribuer à avoir une belle peau ? La peau a besoin de nombreuses vitamines (A, C, D, E...) et d'un régime équilibr...
Des Français ont créé un diagnostic ultra-rapide et fiable de la Covid-19 avec s... Financé en partie par l'Europe, le projet Cordial-IT combine tests salivaires et lecteur branché sur smartphone pour délivrer un diagnostic en quelque...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA