François Hollande se dissout lui-même

Politique

A l’issue d’un quinquennat d’épreuves marqué par le terrorisme et un chômage de masse, le président de la République renonce à briguer sa réélection. Une décision inédite dans les annales de la Ve République.

«Aussi j’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle.» Il est 20 h 11, jeudi soir, lorsque François Hollande, «conscient des risques que ferait courir une démarche, la [s]ienne, qui ne rassemblerait pas largement autour d’elle», renonce, en direct depuis l’Elysée, à se présenter à sa propre succession. Fond bleu ciel, drapeau tricolore et européen derrière lui, le socialiste devient donc le premier président de la Ve République à ne pas y retourner. Ce choix, «je le fais en prenant toute ma responsabilité», poursuit-il, «en appelant à un sursaut collectif» et à l’union de «tous les progressistes». «Ce qui est en cause, ce n’est pas une personne. C’est l’avenir du pays. Je ne veux pas que la France soit exposée à des aventures qui seraient coûteuses, et même dangereuses pour son unité, pour sa cohésion, pour ses équilibres sociaux», dit-il après avoir mis en garde contre le programme de François Fillon et le «repli» de l’extrême droite. Selon le candidat investi dimanche par Les Républicains, Hollande a «admis avec lucidité que son échec patent lui interdit d’aller plus loin». 

Épilogue

Pourtant, jusqu’à la neuvième minute de cette allocution annoncée à peine une heure avant, Hollande laisse planer le doute sur ses intentions. Il vante son bilan (lire pages 4 et 6), dit même son «regret», d’avoir proposé d’inscrire dans la Constitution la déchéance de nationalité pour les terroristes condamnés après les attentats de novembre. Mais non, il n’ira pas : dans le «dévouement le plus total à la République», le septième président de la Ve«continuer[a] à diriger le pays» jusqu’à la passation de pouvoir avec le - ou la - huitième élu(e) en mai prochain. En laissant l’étrange sentiment d’avoir été victime de l’empêchement de son propre camp. Son Premier ministre compris...

Lire la suite - François Hollande se dissout lui-même

Articles en Relation

Retour au 90 km/h : tout ça pour ça ? Rappel de la vitesse maximale de 90 km/h sur la route départementale 907, commune de Bost dans l'Allier, en 2015. La limite de vitesse un temps ...
Qui sont-ils vraiment ? Portrait de Marine Le Pen - Documentaire Qui sont-ils vraiment ? Portrait de Marine Le Pen - Documentaire Ils sont tous candidats à la Présidence de la République, mais qui sont-ils vraime...
Joseph : « Le pouvoir du président Macron peut-il être menacé ? » La séparation des pouvoirs exécutif et législatif est au coeur de la démocratie française. Hobbit Art / Shutterstock Joseph : « Le ...
Élection présidentielle : deux idées fausses à propos des réseaux sociaux Les candidats à l'élection présidentielle (au 24 janvier 2022) n'hésitent pas à utiliser les réseaux sociaux : Twitch (Yannick Jadot), Twitter (An...
À la recherche des classes moyennes : une chasse aux fantômes ? À la recherche des classes moyennes : une chasse aux fantômes ? L’appartenance à la classe moyenne est un élément-clé...
Le Vote « jeune » existe-t-il ? Tom Chevalier, Université de Rennes 1 Pendant longtemps, la jeunesse a plutôt eu tendance à voter plus à gauche que le reste de la population. ...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA