Estrosi (LR) se demande "quelles mesures" avaient été prises pour éviter l'attentat de Nice

Politique

Christian Estrosi, président LR de la région Paca, s'est interrogé samedi, au lendemain de l'attentat de Nice qui a fait 84 morts, sur "les mesures" prises "en état de guerre, en état d'urgence" pour éviter l'attentat.

"Vous êtes ministre de l'Intérieur, vous êtes chef de l'Etat, vous êtes responsable de l'action gouvernementale, vous déclarez que votre pays est en guerre, vous prenez des mesures d'état d'urgence, cela veut dire que vous êtes censé regarder quelles sont les armes préconisées par l'ennemi pour vous abattre et que vous prenez toutes les précautions pour pouvoir contrecarrer l'utilisation de ces armes", a indiqué M. Estrosi, président de la métropole de Nice, devant la presse lors d'un déplacement en ville.

"Je voudrais savoir ce qui était pris comme mesure en situation de guerre en état d'urgence pour que l'on ne tue pas avec cette arme là dans une grande ville de France", a poursuivi M. Estrosi.


Lire la suite : Estrosi (LR) se demande "quelles mesures" avaient été prises pour éviter l'attentat de Nice

Articles en Relation

La France, en manque de confiance, déprime Ce niveau de défiance est beaucoup plus élevé dans notre pays que dans tous les pays européens de niveau économique comparable. | Annabelle Sheme...
Le grand blues des maires de France Après la mort tragique du maire de Signes, dans le Var, le Sénat a envoyé un questionnaire aux élus pour recenser les violences dont ils sont victim...
Petit lexique des retraites pour comprendre le débat sur le projet de réforme Le système des retraites en France, complexe, s’accompagne d’un vocabulaire qu’il faut comprendre pour participer au débat. Définitions des principa...
Un rapport parlementaire décrit le casse-tête de la suppression progressive du g... Le gouvernement a affiché pour objectif une sortie « de l’essentiel des usages au 1er janvier 2021, et de tous les usages au 1er janvier 2023 ». Co...
Réforme de l’Etat : histoire d’un dossier miné Si le gouvernement a renoncé à supprimer 50 000 postes de fonctionnaires, il assure poursuivre la modernisation de l’Etat. En renonçant à supprimer...
Le renseignement à l’épreuve du débat législatif Les échanges promettent d’être animés entre les pouvoirs exécutif et législatif sur ce sujet sensible. Après avoir exprimé, fin avril, son souhait ...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA