Épicerie bio : comment s’y mettre sans se ruiner ?

Santé

L'adoption de l'épicerie bio est réputée budgétivore. Il existe toutefois des astuces pour permettre à tout le monde de s'y mettre même avec un budget modeste.

S'il y a une réalité qui est évidente pour tous les consommateurs, c'est que les produits industriels sont moins chers que ceux vendus dans les épiceries bio. Même si les produits bio sont reconnus pour leur meilleure qualité nutritionnelle, leur prix de vente a pendant longtemps dissuadé les personnes les plus modestes. Mais depuis toujours, il existe des moyens de consommer des produits bio sans vider son porte-monnaie. Ces moyens se multiplient de plus en plus et tout le monde peut désormais se mettre au bio. Découvrez dans cet article comment passer au bio en toute simplicité.

Comment passer au bio sans exploser votre budget ?

Tous les professionnels à l'instar de ceux que l'on retrouve sur auroremarket.fr par exemple s'accordent à dire que les produits bio sont plus chers à produire que les produits industriels. L'absence de produit de synthèse dans le processus de production et de transformation des épiceries bio, par exemple, les expose plus aux insectes nuisibles. Cela leur permet toutefois de garder leur saveur originelle et l'intégralité de leurs substances nutritives. Pour bénéficier de la certification bio, ils doivent être minutieusement entretenus à chaque étape de leur production. Ce sont ces facteurs qui justifient leurs prix élevés. Mais avec une bourse modeste, il est possible de consommer bio. Il vous suffit pour cela de vous inspirer des astuces suivantes.

Adopter les produits cultivés localement et vendus en vrac dans les épiceries bio ou les fermes. © DR

Adopter les produits cultivés localement et vendus en vrac dans les épiceries bio ou les fermes. © DR

Achetez des produits de saison cultivés localement

Les fruits et légumes qui ne sont pas de saison sont souvent transportés sur de longues distances, ce qui en fait des produits chers. Les produits de saison cultivés localement sont moins chers car les marges liées à la conservation, au transport et à la logistique sont inexistantes. Ils sont meilleurs pour notre environnement car ils respectent le cycle normal des saisons. De plus, manger au rythme des saisons est un excellent moyen de varier les aliments que vous mangez au cours de l'année.

Achetez des produits en vrac

L'une des raisons qui fait qu'un produit bio est cher, c'est son packaging.  Il existe encore des épiceries bio qui vendent des produits sans packaging : ce sont les épiceries en vrac. Acheter les produits en vrac permet de se procurer la quantité exacte dont on a besoin. En plus, les produits sont bien conservés et leurs prix restent à la portée de toutes les bourses.

Adhérer à des réseaux de consommateurs modestes

Il existe sur le territoire français des réseaux qui permettent aux personnes avec de très faibles revenus d'avoir l'opportunité de profiter des produits vendus par des épiceries bio. Ces réseaux permettent aux personnes dans le besoin d'effectuer mensuellement des achats de produits bio à des tarifs préférentiels. C'est le cas par exemple du Vrac (Vers un Réseau d'achat en commun)....

Lire la suite de cet Article sur Futura-sciences.com - Épicerie bio : comment s’y mettre sans se ruiner ?

Articles en Relation

«J'ai encore plus envie d'aider»: face à la crise sanitaire, l'attractivité du m...  Un soignant, au service des urgences de l'hôpital Louis Pasteur à Colmar, le 26 mars 2020. | Sébastien Bozon / AFP  Plongés au cœur de l'u...
Nutri-Score : plus de mortalité si on consomme des produits mal notés Dans une récente étude d'envergure menée dans dix pays européens, la consommation d'aliments mal notés par le Nutri-Score est associée à un risque de ...
Quels aliments privilégier pour avoir une belle peau ? Notre alimentation peut-elle contribuer à avoir une belle peau ? La peau a besoin de nombreuses vitamines (A, C, D, E...) et d'un régime équilibr...
De la tête au ventre, itinéraire des émotions qui finissent dans l'assiette Grignoter des barres chocolatées à toute heure ne répond pas à un besoin physiologique. | Andriyko Podilnyk via Unsplash Sucre, gras, chocolat: la no...
Peut-on faire confiance aux tests d'intolérances alimentaires? Les aliments positifs sont presque toujours les mêmes, à savoir le blé, le lait et les œufs. | Hüseyin via Unsplash Leur fiabilité n'a pas été démont...
Idée reçue: tomber enceinte après 35 ans, c'est plus compliqué La peur des 35 ans est ancrée au point que certaines femmes au début de la trentaine ont l'impression d'être rattrapées par leur «horloge biologique»....

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA