Disney pourrait s'être fait pirater le dernier... Pirates des Caraïbes - Le Figaro

Actualités

La demande de rançon serait «énorme», et Disney refuse de payer. Le patron de la Walt Disney Company, Bob Iger, a avoué lundi que des pirates informatiques avaient réussi à voler un film inédit, relate The Hollywood Reporter. Il n'a toutefois pas révélé quel film aurait été volé, selon The Hollywood Reporter, qui a rapporté les propos tenus par le PDG de Disney. The Weekly, qui cite de nombreuses sources anonymes, affirme que Disney collabore avec la police fédérale et est à l'affût de toute fuite du film encore inédit.

Pirates des Caraïbes ou Cars, un impact économique différent selon le film volé

Pour le site internet spécialisé Deadline, qui ne dit rien de ses sources, le film «piraté» serait le cinquième opus de Pirates des Caraïbes: «La vengeance de Salazar», qui doit sortir sur les grands écrans le 26 mai, avec Johnny Depp en tête d'affiche. Si le vol de ce potentiel gros succès au box-office peut inquiéter Disney, depuis sa sortie en 2003 la franchise a engrangé 3,7 milliards de dollars, l'auteur de science fiction et commentateur du magazine Forbes, Paul Tassi, pense que l'impact pour le groupe serait limité en raison de la proximité de la date de sortie du film. Il juge que les fans inconditionnels de Johnny Depp préféreront toujours le voir sur le grand écran. Cependant, d'autres sources affirment que le film volé seait plutôt la suite des aventures de Flash McQueen, le célèbre personnage de Pixar et de ses films d'animations «Cars», qui doit sortir en juin.

Les pirates informatiques ont demandé à être payés en Bitcoin, une monnaie virtuelle qui garantit un parfait anonymat et ils ont menacé de montrer d'abord cinq minutes du film volé et ensuite vingt minutes, si la rançon n'était pas payée.

Ce piratage fait suite à une récente attaque informatique dont a été victime Netflix, qui diffuse sur internet films, documentaires et séries télévisées. Les «hackers» avaient alors publié dix épisodes de la série à succès «Orange is the New Black» avant sa diffusion officielle sur Netflix.

La demande de rançon serait «énorme», et Disney refuse de payer. Le patron de la Walt Disney Company, Bob Iger, a avoué lundi que des pirates informatiques avaient réussi à voler un film inédit, relate The Hollywood Reporter. Il n'a toutefois pas révélé quel film aurait été volé, selon The Hollywood Reporter, qui a rapporté les propos tenus par le PDG de Disney. The Weekly, qui cite de nombreuses sources anonymes, affirme que Disney collabore avec la police fédérale et est à l'affût de toute fuite du film encore inédit.


Lire la suite : Disney pourrait s'être fait pirater le dernier... Pirates des Caraïbes - Le Figaro


Articles en Relation

Le monde poétique et spectaculaire des vrais défilés de mode Si les défilés Chanel sont toujours spectaculaires, Chanel Ground Control, en 2017, demeure l'un des plus grands. | Patrick Kovarik / A...
Comment les perceptions de nos cinq sens deviennent des souvenirs On ne peut pas asssocier la mémoire à un seul lieu, mais l'hippocampe est un passage obligé. | Natasha Connell via Unsplash Il n'y pas une seule régi...
L'ambassadeur des États-Unis au Mexique est devenue une star de Twitter Il a ceci d'une personne joviale qui l'éloigne des discours et politiques américaines souvent désagréables à l'égard du Mexique. | @USAmbMex via ...
Gal Gadot décriée en tant que Cléopâtre, mais que sait-on des origines de cette ... Gal Gadot à la Vanity Fair Oscar Party, au Wallis Annenberg Center for the Performing Arts (Beverly Hills, Californie), le 9 février 20...
Virginie Despentes et la saleté des riches Virginie Despentes, le 8 novembre 2010 à Paris. | Thomas Samson / AFP  Les riches sont sales en leur âme, leurs corps, leurs mœurs. Tout s'expli...
Pourquoi le Soleil brille et comment il nous réchauffe Le Soleil photographié depuis le Solar Dynamics Observatory de la Nasa. Les couleurs sont fausses, puisque la photo est prise dans les régions de l'ul...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA