Celtic Glasgow-PSG: «Il n'existe pas de meilleur stade au monde», bienvenue dans l'antre du Celtic - 20minutes.fr

Actualités

Les impies l’appellent Celtic Park. Les autres, les vrais, les « bhoys in green » comme se surnomment les supporters du Celtic, préfèrent Parkhead ou Paradise. Paradis nous va bien, parce que c’est exactement l’idée qu’on se fait de l’endroit, sorte de lupanar orgiaque pour fans de foot. « La meilleure ambiance du monde dans un stade » qu’on nous a dit. Au boulot, tout le monde s’est battu pour faire ce déplacement, il a fallu éliminer la concurrence à la machette.

Un peu plus de 1.500 supporters parisiens ont eu le même raisonnement. Un couple croisé à la sortie de l’avion. Madame voulait voir Glasgow, qui est quand même plus jolie que Vesoul, et monsieur voulait voir l’ambiance. La trentaine, il n’avait pas passé le cut parental en 95, quand le PSG était déjà venu dans le coin. Sinon il aurait probablement laissé le même commentaire que cet internaute, aperçu dans un papier d’archive.

« Je fais partie de ceux qui peuvent dire aujourd’hui, "J’y étais". De l’écrire me provoque toujours des frissons de plaisir. Nous étions arrivés les premiers, et voir Celtic Park se remplir reste un souvenir émotionnel très fort. Malgré les travaux, la passion et la ferveur dans les chants des Fans du Celtic m’ont marqué à jamais. Les échanges de maillots/écharpes pendant le match, quelquefois avec la complicité des "Bobbies", avec les fans écossais fut un moment inoubliable ».

En attendant de vivre cette expérience transcendantale ultime mardi soir, sans drogue et sans chamane, on a essayé de percer le secret de ces fans « uniques au monde », les mots sont de Brendan Rodgers. Voilà le meilleur de ce qu’on a tiré de nos rencontres, enfin le meilleur de ce qu’on a compris, l’accent écossais, c’est quelque chose.

L’explication la plus connue (un certain Darren, maillot et calvitie de John Harston)

« Quand on a écouté une fois dans sa vie le You’ll never walk alone chanté par les fans du Celtic, on ne peut pas dire qu’il existe un meilleur stade au monde. Ça donne envie de pleurer tellement c’est beau »

L’explication la plus architecturale (Un certain Jonathan, maillot de personne et bedaine de John Hartson)

« Ici, ça raisonne comme nulle part ailleurs [vrai, même vide, le son se répercute de manière assez dingue], et la sensation de bruit est absolument incroyable. A chaque corner, on dirait qu’il y a but. Les fans chantent sans interruption, c’est presque fatigant à la longue, quand on sort, on a l’impression d’être allé à un concert »

L’explication la plus géopolitique (On n’a pas compris son nom, mais il ne ressemblait en rien à John Hartson)


Lire la suite : Celtic Glasgow-PSG: «Il n'existe pas de meilleur stade au monde», bienvenue dans l'antre du Celtic - 20minutes.fr


Articles en Relation

Petite histoire rafraîchissante des glaces et artisans glaciers Petite histoire rafraîchissante des glaces et artisans glaciers Un plaisir régressif de l'été. Rawpixel ...
Mais où se trouve la momie de Cléopâtre ? Valerie Leon dans Blood from the Mummy’s Tomb (en français : La Momie sanglante), 1971. Mais où se trouve la momie de Cléopâtre ? ...
Des vacances au Coeur des volcans - Documentaire Des vacances au coeur des volcans - Documentaire A l'autre bout du monde, des touristes un peu fous préfèrent passer leurs vacances aux pieds des v...
Pourquoi fait-il froid la nuit dans les déserts chauds ? Campement dans le désert du Sahara. Tomáš Malík/Unsplash, CC BY-SA Pourquoi fait-il froid la nuit dans les déserts chauds ? ...
Converse et Repetto, des parquets aux étoiles - Documentaire Converse et Repetto, des parquets aux étoiles - Documentaire Converse, Repetto, deux marques de chaussures qu'a priori tout oppose. Converse, ce so...
Pourquoi il faut s’intéresser aux émotions des enseignants débutants Émotions et cognition sont indissociables. Shutterstock Pourquoi il faut s’intéresser aux émotions des enseignants débutants ...

PLUS D'ARTICLES

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA