Votre itinéraire de vol vous paraît bizarre? Il y a sans doute une explication

Economie

Lors de votre prochain vol, réfléchissez-y à deux fois avant de demander au pilote d’aller tout droit: les détours sont plein d'enseignements.

Ces dernières semaines, entre le steward d’Air Asia qui a reproduit à la perfection «Toxic» de Britney Spears et le client victime de surbooking de l’United Airlines qui s’est fait sortir manu militari, l’avion est le meilleur endroit pour shooter votre prochaine vidéo virale. Un poil moins partagée sur les réseaux, mais tout aussi spectaculaire, c’est une incroyable carte du trafic aérien qui a aussi réussi à s’infiltrer dans nos feeds au mois de mars. On y voit un globe terrestre en 3D que l’on peut faire tourner à l’envie sur lui-même, bardé de pixels et de lignes vertes.

Cette carte, c’est celle de Max Galka, un passionné de data. Elle modélise les trajets en avion de toute une année (celle de 2010): soit des milliers de trajectoires courbes rétro-éclairées en une harmonieuse fourmilière, qui ont sérieusement remis en cause tous nos a priori –forgés à grand renfort de vols CDG/JFK– sur le transit aérien. D’après cette carte et les données qui ont servi à la modéliser, dans le classement des routes aériennes les plus empruntées, c’est Séoul-Jeju qui arrive en tête. Soit la navette qui transporte chaque année 6,5 millions de passagers vers cette petite île paradisiaque coréenne (et destination préférée des couples chinois en lune de miel). L’Asie squatte d’ailleurs les cent premières places du classement. Les États-Unis n’apparaissent qu’à la 101e place (Atlanta-Denver) et la France à la 523e (Londres-Paris). Alors que le trafic aérien croît de 5% par an –il passera la barre du 1,3milliard de voyageurs en 2025, quasi le double d’aujourd’hui–, vous avez peur de vous perdre dans ce ciel qui ressemble à l’autoroute du Soleil un 15 août? PNC aux portes, on vous explique vos itinéraires les plus lunaires.

1.Paris-Pékin

Votre problème de transit: coincée pour onze heures de vol, vous vous demandez, en regardant l’écran de navigation, pourquoi, sur la carte, l’avion passe par la Sibérie au lieu d’aller tout droit. Explication: en réalité, les avions volent bien en ligne droite, mais en suivant la courbe de la terre. C’est la projection de la terre, ronde, sur une carte plane qui donne l’impression de ne pas prendre la trajectoire la plus courte.

Le supplément bagage: comme la distance se réduit si l’on passe au-dessus de l’Arctique, le nombre de vols transpolaires a explosé depuis 2000. C’est le chemin le plus court pour un Paris/Vancouver, un Pékin/New York ou un Hong Kong/Chicago, avec économie de carburant à la clé. Seul hic: les avions (et leurs passagers avec) y sont plus exposés aux radiations lors de tempêtes solaires. Ils volent dans la couche la plus fine de la magnétosphère qui protège la Terre des rayons cosmiques. L’Antarctique, par contre, est moins survolé. Le manque de terre (zones de dégagement) dans l’hémisphère sud ne permet pas l’atterrissage en urgence.

Le vol alternatif: a priori, un avion peut voler au-dessus de tout sauf en cas de météo extrême. C’est comme ça que l’Islande, avec ses changements brusques de météo, capables de rendre folles les balises de navigation rudimentaires, est devenue le cimetière attitré de l’aviation américaine (358 accidents entre 1941 et 1973). L’une des carcasses est tellement célèbre qu’elle a été utilisée par Bollywood comme arrière-plan de photo de mariage ou dans le clip «I’ll Show You» de Justin Bieber –il s’en sert comme rampe de skate.

2.Heathrow-Dubaï / Dubaï-Oakland

Votre problème de transit: pas forcément enthousiaste à l’idée de faire un refill au kiosque à journaux à 5?h du matin, vous vous demandez pourquoi tous les avions vers l’Asie font un stop à Dubaï? Explication: Dubaï est le hub numéro1 au monde, l’aéroport où transitent 80 millions de voyageurs par an. Un choix favorisé par les investissements faramineux de la pétromonarchie dubaïote. «Aujourd’hui, tout l’enjeu du trafic aérien est motivé par la “guerre de binômes”, c’est-à-dire des alliances entre les compagnies et leur aéroport référent, explique Paul Chiambaretto, professeur à la Montpellier Business School et chercheur à Polytechnique. Par exemple: Emirates en duo avec l’aéroport de Dubaï. Toutes les compagnies possèdent un hub référent qui oblige les gens à faire escale dans ce pays et à reprendre un vol de la compagnie.?»

Le supplément bagage: Dubaï est aussi devenue incontournable sur les maillots des joueurs de foot et bénéficie de la meilleure publicité au monde. Atletico, FC Barcelone, PSG, Bayern, Arsenal… Tous les clubs de foot des capitales européennes ont un Fly Emirates tatoué entre leurs pecs. Quand on pense qu’en 1990, la compagnie ne possédait que huit avions…

Le vol alternatif: Istanbul est-il le prochain Dubaï? Un troisième aéroport est en construction dans la ville. Objectif: 150 millions de passagers par an, de quoi dégommer Dubaï....

Lire la suite sur Slate.fr - Votre itinéraire de vol vous paraît bizarre? Il y a sans doute une explication

Articles en Relation

Les entreprises ne se bousculent pas au portillon de la Bourse Echaudés par plusieurs retournements de marché, les Français restent circonspects vis-à-vis du placement en actions. C’est pour le moins un paradox...
La chimie du végétal réveille les anciennes terres du charbon Soutenue par Bpifrance, la biotech Metex construit une usine dans la région sinistrée de Saint-Avold, en Moselle. Tout un symbole. C’est au pied de...
Si les prix des fruits sont à la baisse en 2019, les légumes sont toujours plus ... A travers cette étude, Familles rurales souligne la difficulté de respecter « l’injonction de manger sain » pour les plus faibles revenus. En 2019,...
Les trois erreurs stratégiques de Renault-Nissan qui ont coûté cher à Carlos Gho... Carlos Ghosn à Beyrouth le 8 janvier 2020. | AFP  L'ancien PDG fugitif aurait peut-être mieux fait de prendre en considération les États fr...
Cacao : le pari risqué de la Côte d’Ivoire et du Ghana pour imposer un prix plan... Les deux plus importants producteurs mondiaux ont suspendu les ventes pour la récolte 2020-2021 afin d’imposer aux acheteurs un minimum de 2 600 dol...
Aux enchères, les livres anciens font recette De l’édition originale du premier « Harry Potter » jusqu’à une page de la Bible de Gutenberg, la bibliophilie a le vent en poupe. Selon Livres Hebd...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA