Stress : réduire l'anxiété en agissant sur le microbiote

Santé

De plus en plus d'études suggèrent un lien entre le microbiote intestinal et l'humeur, d'où l'idée d'utiliser des probiotiques ou un changement alimentaire pour agir sur le cerveau. Une méta-analyse récente suggère qu'une action sur la flore intestinale peut soulager l'anxiété.

 

Le stress et certaines pathologies psychiatriques provoquent de l'anxiété chez beaucoup d'entre nous. Or, le microbiote intestinal influence le fonctionnement du cerveau par ce qu'on appelle souvent « l'axe intestin-cerveau ». C'est pourquoi on peut se demander si des probiotiques, qui sont de « bonnes » bactéries agissant sur notre microbiote, pourraient aider à réduire l'anxiété.

Pour répondre à cette question, des chercheurs de l'université Jiao-tong, à Shanghai, ont passé en revue 21 études portant sur environ 1.500 personnes. Quatorze études évaluaient l'effet de probiotiques : sept études testaient une seule souche probiotique, deux études concernaient deux souches et cinq études au moins trois souches. Les sept études restantes sur les 21 concernaient d'autres interventions comme un régime susceptible d'agir sur la flore intestinale, par exemple une alimentation pauvre en FODMAP (des glucides fermentescibles).

Les probiotiques seuls moins efficaces que les interventions alimentaires

D'après les résultats parus dans la revue General Psychiatry, 11 études sur 21, soit un peu plus de la moitié (52 %) ont trouvé que l'intervention sur le microbiote soulageait l'anxiété. Sur les 14 études qui avaient utilisé des probiotiques, seulement un tiers environ (36 %) ont trouvé une efficacité, alors que six études sur les sept qui ont utilisé d'autres interventions étaient efficaces. En fait, les probiotiques semblaient plus bénéfiques s'ils étaient associés à d'autres types d'interventions.

Un changement de régime alimentaire aurait donc un impact plus important sur le microbiote que la prise d'un complément probiotique. « Nous trouvons que plus de la moitié des études incluses ont montré qu'il était positif de traiter les symptômes d'anxiété en régulant le microbiote intestinal », ont conclu les auteurs.


Source : Stress : réduire l'anxiété en agissant sur le microbiote


Articles en Relation

De la tête au ventre, itinéraire des émotions qui finissent dans l'assiette Grignoter des barres chocolatées à toute heure ne répond pas à un besoin physiologique. | Andriyko Podilnyk via Unsplash Sucre, gras, chocolat: la no...
Nutrition et pandémie : les fausses infos qui circulent sur le web Sous couvert de « renforcer notre immunité » pour combattre le SARS-CoV-2, des conseils alimentaires plus ou moins pertinents circulent sur internet. ...
Que manger lorsque l'on perd le goût et l'odorat? «Tout d'un coup, les plaisirs, comme manger des Coco Pops l'après-midi, n'existent plus.» | Thought Catalog via Unsplash L'altération de ce...
Le coronavirus crée-t-il une forme inédite d'anxiété? Mettez à distance les flux de messages, les réseaux sociaux et les chaines d'infos: point trop n'en faut. | engin akyurt via Unsplash   ...
Avant d'envisager un second confinement, il faut peser l'impact psychologique d... Les troubles du sommeil se sont maintenus après le déconfinement. | Atharva Tulsi via Unsplash En France comme ailleurs, la pandémie de Covid-19...
La pandémie du Covid-19 fait resurgir des peurs populaires Malgré les acquis scientifiques et médicaux, la somme des inconnues a pesé lourd dans l'opinion publique. | Engin akyurt via Unsplash Malgré les acqu...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA