Rinspeed Snap, le véhicule caméléon à la demande

High Tech

Une fois de plus, le constructeur suisse Rinspeed sera présent au CES de Las Vegas en janvier prochain. Il en profitera pour présenter un nouveau concept-car, baptisé Snap : un véhicule électrique dont le châssis est dissocié de la cabine amovible et interchangeable selon les usages.

L'idée de ce concept est liée à la durée de vie des éléments qui le composent. Ainsi, la partie technique, le fameux "skateboard", va s'user plus vite que le "pod" qui, lui, ne contient aucune pièce d'usure mécanique hormis des composants informatiques de "longue durée" et pas forcément "obsolètes", selon Frank M. Rinderknecht.

Toujours fidèle à lui-même, Rinspeed, artisan automobile, met un point d'honneur à être le premier à dévoiler le fruit de son travail pour la grand-messe de l'électronique, le CES de Las Vegas. Depuis trois ans maintenant, le Suisse se rend dans la ville du jeu pour y présenter un nouveau concept-car, différent à chaque édition. En janvier prochain, Rinspeed exposera le Snap, successeur des ?tos et Oasis.

Snap, c'est la vision de la voiture autonome électrique de niveau 5 qui roulera au quotidien, mais pourra parfois rester à quai. Frank M. Rinderknecht, fondateur et PDG de Rinspeed, a donc conçu un véhicule électrique en deux parties distinctes. En premier lieu, un châssis comparé à un "skateboard", sur lequel viendrait s'intégrer toute la partie technique nécessaire à la propulsion du véhicule ; en second lieu, sur ce "skateboard", viendrait reposer un module amovible baptisé "pod". Selon le besoin du moment, ces "pods" seraient interchangeables.

Ainsi, on pourrait imaginer une cabine classique pour le transport des personnes ou celui des marchandises. Lorsqu'un "pod" n'est pas utilisé, il peut être posé sur un emplacement dédié, servir de bureau, d'entrepôt, de magasin éphémère, voire de logement itinérant.

D'autre part, Snap est également une solution pour les mises à jour des voitures autonomes, notamment sur les cartes GPS, éléments essentiels pour une conduite robotisée au centimètre près. Comme le châssis et le "pod" peuvent être changés indépendamment, ces problèmes électroniques n'auraient plus lieu d'être.

L'idée de ce concept est liée à la durée de vie des éléments qui le composent. Ainsi, la partie technique, le fameux "skateboard", va s'user plus vite que le "pod" qui, lui, ne contient aucune pièce d'usure mécanique hormis des composants informatiques de "longue durée" et pas forcément "obsolètes", selon Frank M. Rinderknecht.


Lire la suite : Rinspeed Snap, le véhicule caméléon à la demande


Articles en Relation

Snapchat s'inspire de FaceApp avec son nouveau filtre Time Machine Poussant encore un peu plus loin le bouchon de la réalité augmentée et du machine learning, Snapchat permet à tout le monde de rajeunir ou de v...
Facebook lance Threads, une app “Instagram” pour marcher sur les platebandes de ... Threads, la nouvelle messagerie instantanée de Facebook, propose aux utilisateurs d'Instagram un lieu d'échanges plus privé et personnalisable dédié...
Véhicule autonome : Aurora autorisé à transporter des passagers lors de ses essa... Aurora, le spécialiste de la conduite autonome, vient d’être autorisé par les autorités californiennes à transporter — gratuitement — des passagers da...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA

PRODUITS HIFI-VIDEO

PROMO HIFI-VIDEO