Réforme de l’Etat : histoire d’un dossier miné

Politique

Si le gouvernement a renoncé à supprimer 50 000 postes de fonctionnaires, il assure poursuivre la modernisation de l’Etat.

En renonçant à supprimer 50 000 postes dans la fonction publique d’Etat, comme l’a annoncé Gérald Darmanin en juillet, le gouvernement signe-t-il l’échec de la réforme de l’Etat ? « Ce sera sans doute autour de 15 000 suppressions sur le quinquennat, dont moins de 2 000 l’année prochaine, pour l’essentiel à Bercy », a précisé le ministre de l’action et des comptes publics dans une interview accordée à la presse régionale, le 24 juillet. L’objectif de réduire le nombre de postes dans la fonction publique territoriale est lui maintenu à 70 000.

Or, le ministre de l’action et des comptes publics n’a cessé de le répéter : les suppressions d’emplois seraient le fruit de la transformation en profondeur du fonctionnement de l’Etat. « Nous n’allons avoir moins d’agents publics qu’après avoir fait des réformes. C’est la conséquence », avait-il expliqué en février.

De là à penser qu’en renonçant à son objectif de suppressions de postes de fonctionnaire, le gouvernement manifeste qu’il ne croit plus à la réforme de l’Etat, il n’y a qu’un pas. Que Christine Lavarde, sénatrice Les Républicains et ancien membre du comité action publique (CAP 22) – installée au début du quinquennat, cette commission était chargée de proposer des pistes de réforme – franchit sans barguigner. « J’ai pris cet exemple de la baisse des fonctionnaires lors de ma dernière question au gouvernement, indique Mme Lavarde. La réponse n’a absolument pas été à la hauteur et n’a pas évoqué la baisse des fonctionnaires. C’est un aveu de l’échec des réformes structurelles. J’ai consulté toutes les fiches des 48 actions prioritaires du gouvernement. Il n’y a jamais d’impact en termes de dépenses publiques ou d’effectifs de fonctionnaires. A part dans le réseau de la DGFIP [direction générale des finances publiques], je ne vois rien qui évolue significativement. »

« Aucun progrès »

L’Union européenne semble partager le même scepticisme. Une recommandation du Conseil européen, datée du 5 juin, tance la France : « Il n’apparaît pas clairement comment, et dans quels délais, ce programme de réforme contribuera par des mesures concrètes (…) à l’objectif très spécifique de réduction du ratio des dépenses au PIB d’ici à 2022. » Dans un document de travail, en février, la Commission européenne se montrait encore plus sévère. Après un sec : « Aucun progrès », le professeur européen reprochait à l’élève français de n’avoir prévu dans son budget « aucune économie de dépenses significative ni aucun gain d’efficience notable découlant du programme Action Publique 2022 ».


Lire la suite : Réforme de l’Etat : histoire d’un dossier miné


Articles en Relation

Retraites, immigration, bioéthique… Macron ralentit le rythme des réformes Dès l’annonce de la mort de Jacques Chirac, le président de la République a repoussé les dossiers sensibles en cours. « Il faut laisser du temps au...
Retraites, PMA : Macron aborde avec prudence une rentrée à risques Le pouvoir assure avoir tiré un trait sur l’arrogance des débuts, et privilégier désormais le dialogue. Mais les foyers potentiels de contestation n...
Retraites : l’exécutif face au risque d’enlisement Plus de trois semaines après le début de la contestation, l’opposition reproche au gouvernement de laisser pourrir la grève contre la réforme. Plut...
Petit lexique des retraites pour comprendre le débat sur le projet de réforme Le système des retraites en France, complexe, s’accompagne d’un vocabulaire qu’il faut comprendre pour participer au débat. Définitions des principa...
Retraites : le prix de l’ambiguïté Emmanuel Macron n’a pas su trancher entre l’aile gauche de sa majorité et ses ministres de droite et son projet de réforme des retraites est aujourd...
Réforme des retraites : les syndicats toujours divisés Trois jours après Force ouvrière, la CGT et Solidaires appellent à une journée d’action interprofessionnelle mardi 24 septembre. Parviendront-ils à...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA