Mondial-2018 : le Brésil de Neymar tenu en échec par la Suisse

Actualités

Pourtant annoncé parmi les favoris à la victoire finale, le Brésil est tombé sur un os dimanche à Rostov-sur-le-Don. Neymar et ses coéquipiers n'ont pas pu faire mieux qu'un match nul (1-1) face à des Suisses bien en place.

Après avoir quitté "son" Mondial-2014 sur une claque mémorable (7-1 face à l'Allemagne), l'équipe du Brésil ne s'est pas beaucoup rassurée pour son retour dans cette compétition. La Seleçao a buté sur la Suisse (1-1), dimanche 17 juin à Rostov-sur-le-Don, malgré la titularisation de Neymar, de retour de blessure.

Pourtant, Coutinho a rapidement donné l'avantage aux Brésiliens après 20 minutes de jeu. Sur une superbe frappe enroulée du droit, le milieu de Barcelone trouve la lucarne de Sommer. Mais derrière, la Seleçao s'est sans doute un peu trop reposée sur ses lauriers.

Une égalisation par Zuber

Et après la pause, après cinq minutes jouées à tout petit rythme, elle a été punie sur corner par les Suisses, avec une tête de Zuber, qui avait pris la précaution au passage de pousser des deux mains Miranda, le seul Brésilien qui avait l'air décidé à sauter. Un but helvète qui aura eu le mérite de secouer les Brésiliens, qui repartent à l'attaque. En fin de partie, Sommer préserve le point du match nul pour la Suisse.

Sale temps pour les gros. Après l'Argentine bloquée par l'Islande et l'Allemagne battue par le Mexique, c'était donc au tour du Brésil et de Neymar de voir leurs ambitions contrariées lors de la première journée. La Serbie en profite pour prendre la tête du groupe E avec 3 points, avant leur match contre la Suisse le 22 juin.


Lire la suite sur FRANCE 24 : Mondial-2018 : le Brésil de Neymar tenu en échec par la Suisse


Articles en Relation

Comment les perceptions de nos cinq sens deviennent des souvenirs On ne peut pas asssocier la mémoire à un seul lieu, mais l'hippocampe est un passage obligé. | Natasha Connell via Unsplash Il n'y pas une seule régi...
Les moqueries contre Unai Emery, symptôme de la médiocrité du football français Unai Emery, désormais coach à Arsenal, le 5 mai à Londres (Grande-Bretagne) lors d'un match de Ligue 1 contre Brighton. | Glyn Kirk / AFP  ...
Au potager : calendrier de semis et de récolte Vous projetez d'aménager un jardin potager chez vous, mais ne savez pas quand mettre en terre vos plantes ? Que vous souhaitiez produire des tomat...
«Avengers Endgame» est loin du succès d'«Autant en emporte le vent» Plus colossal que «Titanic», «Avatar», «Star Wars» ou «Avengers». Quelque 2,27 milliards de dollars: c'est ce qu'il a fallu à Avengers Endgame pour b...
Romy Schneider ou le souhait d'être aimée Romy Schneider en 1970. (DPA/Abaca) Elle n'aimait pas ses mains. Dans une célèbre photographie de Robert Lebeck, prise lors de son séjour à Quiberon,...
Comment aider son enfant à choisir une activité sportive ? Lors de la rentrée scolaire, comment choisir l'activité sportive de son enfant ? Vaut-il mieux opter pour un sport d'équipe ou un sport individuel...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA