Le gendarme du nucléaire autorise Tricastin à poursuivre l’exploitation de son réacteur 1 au-delà de quarante ans

Economie

La centrale du Tricastin est la première du parc français à avoir ainsi passé sa quatrième « visite décennale ».

Le réacteur nucléaire de Tricastin 1 a redémarré après un arrêt de près de sept mois consacré à une visite exceptionnelle destinée à lui permettre de poursuivre sa vie au-delà de quarante ans, a fait savoir EDF lundi 23 décembre.

Le réacteur de 900 MW situé dans la centrale du Tricastin, dans la vallée du Rhône, à la frontière de la Drôme et du Vaucluse, est le premier du parc français à avoir ainsi passé sa quatrième « visite décennale »« Le réacteur 1 de Tricastin a été connecté au réseau national d’électricité aujourd’hui à 3 h 42 », a précisé EDF lundi.

Tricastin 1 avait été arrêté au début de juin pour cette visite, qui devait durer initialement jusqu’au mois de novembre. La visite décennale est une étape d’un réexamen périodique plus large mené par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), qui doit déterminer si – et sous quelles conditions – les réacteurs peuvent fonctionner au-delà de quarante ans. EDF a mené de front les révisions décennales de sept réacteurs en 2019. Elle en gère en moyenne trois à quatre par an, précise l’entreprise.


Lire la suite : Le gendarme du nucléaire autorise Tricastin à poursuivre l’exploitation de son réacteur 1 au-delà de quarante ans


Articles en Relation

Santé au travail : les dirigeants sont dans une « zone d’ombre » Les professionnels de santé appellent à un meilleur suivi de la santé des dirigeants, soulignant que de nombreux risques sont inhérents à leur fonct...
Nucléaire : comment le gouvernement travaille en catimini à la construction de s... Dans une lettre adressée au président d’EDF, le gouvernement donne une feuille de route précise conduisant à la construction de six réacteurs EPR su...
Des effectifs intérimaires en baisse et l’arrivée d’une nouvelle concurrence : l... Après avoir atteint des sommets, les effectifs de l’intérim ont chuté de 4,7 % sur un an. La santé du secteur est-elle toujours bonne ? Après plusi...
« Reconduire la prime Macron n’est pas sans risques pour les entreprises » Le consultant Bruno Rocquemont met en garde, dans une tribune au « Monde », contre le coût financier d’une pérennisation de la prime excep...
Les étudiants de plus en plus nombreux à aller aux Restos du cœur Au total, en 2018, 51 % des bénéficiaires du programme de distribution de repas avaient moins de 26 ans et 39 % étaient mineurs. Récemment mobilisé...
La crise du Covid-19 peut-elle offrir un nouveau départ à la mode? Au défilé automne-hiver 2020-2021 de Givenchy, le 1er mars 2020 à Paris. | Lucas Barioulet / AFP  La pandémie invite les secteurs du prêt-à-port...

PLUS D'ARTICLES


ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA