La Corée du Nord a testé un nouveau missile d'une portée inédite - L'Obs

Actualités

Séoul (AFP) - La Corée du Nord a affirmé lundi avoir testé avec succès un nouveau type de missile, un engin doté selon les experts d'une portée sans précédent, susceptible d'atteindre les bases américaines du Pacifique.

Le Japon et les Etats-Unis ont demandé une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU qui pourrait se tenir mardi.

Avec ce tir largement condamné par la communauté internationale, Pyongyang a testé dimanche "un nouveau modèle de missile balistique stratégique" de portée "moyenne à longue" nommé "Hwasong-12", a rapporté l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

L'opération, poursuit l'agence, a été "personnellement" supervisée par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, qui a "étreint les responsables de la recherche balistique en leur disant qu'ils avaient travaillé dur pour réaliser de grandes choses".

La Corée du Nord, dont l'objectif revendiqué est d'être en mesure de porter le feu nucléaire sur le sol américain, est déjà sous le coup de multiples sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU.

Le tir de dimanche était le deuxième en 15 jours et le premier depuis la prestation de serment mercredi du nouveau président sud-coréen Moon Jae-In.

Il avait pour but d'examiner "les caractéristiques" d'un nouveau type de missile, "capable de transporter une grande et puissante tête nucléaire", affirme KCNA.

L'agence rapporte que l'engin a suivi une trajectoire très élevée, atteignant une altitude de 2.111,5 km, avant de retomber en mer du Japon à 787 km, "précisément à l'endroit prévu".

- 'Progrès important' -

Cela laisse penser que ce missile pourrait avoir une portée de 4.500 kilomètres, observent des experts.

Pour Jeffrey Lewis, chercheur à l'Institut Middlebury des études internationales, basé en Californie, si on met de côté les tirs de fusée, l'engin lancé dimanche a été "le missile à la portée la plus longue jamais testé par la Corée du Nord".

John Schilling, expert en armement de l'organisation "38 North", un site qui dépend de l'université Johns Hopkins à Washington, estime de son côté que Pyongyang vient apparemment de tester un missile de portée intermédiaire qui pourrait "sûrement atteindre la base américaine de Guam", dans le Pacifique.

"Ce qui est plus important", a-t-il ajouté, c'est qu'il "pourrait constituer un progrès important sur la voie du développement d'un missile balistique intercontinental (ICBM)".


Lire la suite : La Corée du Nord a testé un nouveau missile d'une portée inédite - L'Obs


Articles en Relation

«Hold-up», ou comment faire une bonne théorie du complot «Hold-up» dénonce le gouvernement français, les scientifiques, les médias, les laboratoires pharmaceutiques ou encore les Gafam. | Capture d...
Cahiers du cinéma, le retour La parution du premier numéro de la revue historique de la cinéphilie depuis son rachat sur fond de polémique est un nouveau départ qui inspire bien d...
Avec les «Chevaliers du zodiaque», préférez l'original à la copie Depuis sa création en 1986, «Saint Seiya» (en VO) fait figure de référence absolue, bien aidé par son adaptation animée. Le reboot lancé sur Netflix e...
Les 20 séries les plus attendues de 2020 Tout le monde s'accorde à dire qu'il y a trop de séries. Heureusement, on est là pour vous aider à faire le tri et on pense que celles-ci vaudront le ...
Et si le Qatar perdait l'organisation de la Coupe du monde 2022? Certains stade sont déjà terminés, comme celui de al-Bayt à Doha et les travaux de construction continuent malgré l'épidémie. | Giuseppe Cac...
Carte postale du futur : ce que le réchauffement climatique réserve à nos petits... Alors que cette décennie 2020 s'annonce décisive en matière de climat, Futura vous propose aujourd'hui d'imaginer ce que pourrait être l'avenir, à la ...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA