La biodiversité menacée par l’effet domino

Environnement

L'extinction d'une espèce du fait du changement climatique peut déclencher une cascade de coextinctions. Un effet domino mis en lumière aujourd'hui par des chercheurs qui se sont intéressés au devenir des plantes à fleurs et de leurs insectes pollinisateurs.

 

Pour déterminer l'impact qu'aura le réchauffement climatique sur la biodiversité, les chercheurs utilisent généralement des modèles climatiques qui considèrent chaque espèce séparément. Pourtant, les écosystèmes sont complexes et les interactions nombreuses. Pour se faire une idée plus juste, les chercheurs tentent donc aujourd'hui de tenir compte des dépendances mutuelles des uns et des autres pour mieux prédire l'avenir.

Et selon des biologistes de l'évolution de l'université de Zurich (Suisse), il faut s'attendre à un impact du changement climatique sur la biodiversité plus important que celui annoncé par les modèles classiques. Une conclusion qu'ils tirent de l'analyse des interactions entre plantes à fleurs et insectes pollinisateurs dans sept régions d'Europe.

Pour se reproduire, les plantes ont besoin d’insectes pollinisateurs qui eux-mêmes ont besoin des plantes pour se nourrir. Une interdépendance qui les rend plus sensibles que prévu aux effets du changement climatique. © Myriams-Fotos, Pixabay License

Pour se reproduire, les plantes ont besoin d’insectes pollinisateurs qui eux-mêmes ont besoin des plantes pour se nourrir. Une interdépendance qui les rend plus sensibles que prévu aux effets du changement climatique. © Myriams-Fotos, Pixabay License

Certaines régions plus menacées que d’autres

Ainsi, il existerait 52 % de risques de voir le ciste à feuilles de sauge disparaître d'ici 2080 du fait du changement climatique. Si tel devait être le cas, la petite abeille charpentière qui se nourrit de son pollen pourrait suivre la même funeste voie. Et entraîner avec elle le myrte qu'elle pollinise également. Faisant passer le risque d'extinction du myrte de 38 % à environ 62 % !

Il semblerait par ailleurs que certains bassins soient plus sensibles que d'autres. Par exemple, les communautés méditerranéennes, globalement plus touchées par le changement climatique et dont les aires de répartition sont plus étroites. Un ensemble de circonstances qui fragilise les espèces végétales notamment. Les chercheurs suisses estiment ainsi que deux à trois fois plus de végétaux que prévu pourraient disparaître dans la région d'ici 2080.


Source : La biodiversité menacée par l’effet domino


Articles en Relation

Fleuve ou rivière : quelle est la différence ? Les fleuves et rivières ont des caractéristiques bien distinctes qui les différencient. La principale est que les rivières sont des affluents des ...
Permaculture : la voie de l’autonomie, pour prendre soin de la Terre et des Homm... Dans le film Permaculture : la voie de l'autonomie, sorti dans les salles le 12 juin, Carinne Coisman et Julien Lenoir rencontrent des « permacult...
Réchauffement climatique : de nouveaux modèles prévoient jusqu’à + 7°C en 2100 ! L'amélioration des outils de calcul a permis à des scientifiques français d'affiner et de produire de nouvelles simulations. Leur conclusion : le ...
5 astuces pour une rentrée des classes écolo À la veille de la rentrée, il est parfois difficile de concilier les attentes des enfants avec les exigences des enseignants et les contraintes de...
Incendies en Californie : 200.000 personnes doivent être évacuées De mémoire de shérif, pareille évacuation humaine ne s'était jamais produite. Placé en état d'urgence depuis dimanche, l'État de Californie évacue...
Quelle est la vague la plus haute du monde ? Un tsunami géant aurait provoqué en 1958 une vague d'une hauteur à peine croyable. Plus classiques mais déjà très impressionnants, les murs d'eau ...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA