Jawad Bendaoud : « Je croyais qu'ils étaient tous morts ou en Syrie » - Le Monde

Actualités

Jawad a enfilé la même veste de survêtement que le jour où il a été interpellé, le 18 novembre 2015, le jour où le RAID, l’unité d’intervention de la police nationale, a donné l’assaut au squat de Saint-Denis après les tueries du 13 novembre de la même année. Il est en sueur, il a froid, se renifle les aisselles, il est surexcité, il bouffonne, ne tient pas en place, et parle, parle, à toute vitesse, et dans un grand désordre. « Ça fait vingt-sept mois que je suis à l’isolement, dit le jeune homme, mon cerveau, des fois, il me joue des tours. » On se demande aussi ce qu’il a pris comme médicament ; son avocat, Me Xavier Nogueras, se tient debout contre le box vitré, comme pour le protéger de lui-même, et s’efforce tant bien que mal de le calmer.

Isabelle Prévost-Desprez, la présidente de la 16e chambre correctionnelle, qui juge depuis mercredi 24 janvier Jawad Bendaoud et deux complices, s’efforce patiemment de le garder dans les rails de l’interrogatoire, mais l’audience s’est constamment tenue, jeudi, sur le fil du rasoir. L’affaire tourne autour d’une grande absente, Hasna Aït Boulahcen – tuée à Saint-Denis avec deux des terroristes. Son frère Youssef, 25 ans, comparaît aujourd’hui pour non-dénonciation de crime, et il est aussi posé que Jawad est hors de lui. Il ne parle pas, il s’exprime : « Je n’en ai pas le souvenir exact », « Il y a un procédé peu honnête des investigateurs »… 

« Une gazelle qui va s’offrir à des crocodiles »

Youssef a eu, comme sa sœur, une enfance chaotique. Leur mère les battait, il a été placé en famille d’accueil à l’âge de 7 ans, puis en apprentissage à 15 ans, a toujours travaillé (il est ambulancier), n’a pas de casier et a depuis changé de nom « pour ses futurs enfants ». Quand un complice des terroristes, en Belgique, appelle Hasna le 15 novembre pour lui demander de trouver une planque pour Chakib Akrouh et Abdel Hamid Abaaoud, le cerveau des attentats – et le cousin des Aït Boulahcen –, la jeune femme téléphone aussitôt à son frère, qu’elle a tenu régulièrement au courant. « Je ne la croyais pas, répond Youssef. Elle adorait faire le buzz, elle racontait tout et n’importe quoi. Elle était à l’image d’une gazelle qui va s’offrir à des crocodiles. » Tout le monde trouvait effectivement Hasna « un peu fofolle », bavarde jusqu’à la folie, imprudente, tantôt en niqab, tantôt en chapeau de cow-boy. Mais son frère a du mal à convaincre qu’il n’avait pas compris qui elle voulait cacher.

Plus gênant, les policiers ont relevé qu’il avait effacé une partie de la mémoire de son téléphone, mais il restait quelques documents embarrassants sur « la restauration du califat » et des vidéos clairement djihadistes. Il s’était proposé, en passant, de « couper le zgeg » des homosexuels, et de faire « comme ils font Daech là ! Ils les jettent d’en haut des tours ». A l’audience, Youssef assure que c’était des documents qu’on lui avait envoyés et qu’il ne les avait « pas lus dans leur intégralité », qu’il « n’adhère pas du tout à ce type d’idéologie : celui que veut un raccourci pour l’enfer, il rejoint Daech, disent les savants ». D’ailleurs, quand un copain le traite de « soldat de Daech », il assure que ce n’était « qu’un sobriquet ». Quant aux homosexuels, « j’ai extrêmement honte que ces propos soient diffusés, je m’en excuse publiquement ». Même si « le Coran dit que c’est une turpitude et la Bible une abomination »


Lire la suite : Jawad Bendaoud : « Je croyais qu'ils étaient tous morts ou en Syrie » - Le Monde


Articles en Relation

«Hold-up», ou comment faire une bonne théorie du complot «Hold-up» dénonce le gouvernement français, les scientifiques, les médias, les laboratoires pharmaceutiques ou encore les Gafam. | Capture d...
Avec les «Chevaliers du zodiaque», préférez l'original à la copie Depuis sa création en 1986, «Saint Seiya» (en VO) fait figure de référence absolue, bien aidé par son adaptation animée. Le reboot lancé sur Netflix e...
Cahiers du cinéma, le retour La parution du premier numéro de la revue historique de la cinéphilie depuis son rachat sur fond de polémique est un nouveau départ qui inspire bien d...
Et si le Qatar perdait l'organisation de la Coupe du monde 2022? Certains stade sont déjà terminés, comme celui de al-Bayt à Doha et les travaux de construction continuent malgré l'épidémie. | Giuseppe Cac...
Carte postale du futur : ce que le réchauffement climatique réserve à nos petits... Alors que cette décennie 2020 s'annonce décisive en matière de climat, Futura vous propose aujourd'hui d'imaginer ce que pourrait être l'avenir, à la ...
Que vont devenir les élèves qui n'auront pas leur bac cette année? Les élèves né·es en 2002 ne pourront pas repasser leur bac sous la même forme l'an prochain. | Zeynep Demirbilek via Flickr Au sein des séries généra...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA