Insoumise chez Bolloré : 10 choses à savoir sur Raquel Garrido

Politique

L'avocate de Jean-Luc Mélenchon et porte-parole de La France insoumise aimante les critiques depuis qu'elle est devenue chroniqueuse sur C8.

La première émission de "Salut les Terriens" ne sera diffusée que le 9 septembre. Mais sa nouvelle chroniqueuse Raquel Garrido aimante déjà les critiques. Voici 10 choses à savoir sur cette avocate franco-chilienne, qui a Mélenchon pour mentor, Corbière pour mari et Bolloré pour patron.

1. Mélange des genres

Mais que faisait cette mélenchoniste à Matignon ? Jeudi 31 août, Raquel Garrido, proche de JLM et porte-parole éminente de La France insoumise, a crevé l'écran lors de la présentation des ordonnances en posant une question au Premier ministre à la manière d'une journaliste ... qu'elle n'est pas.

Faisant presque passer au second plan son compagnon Alexis Corbière et sa camarade Charlotte Girard qui, au même moment, dénonçaient fiches à la main les dites ordonnances depuis le QG de La France insoumise au 43 rue de Dunkerque...

L'annonce de son arrivée dans l'émission "Salut les Terriens", diffusée sur la chaîne C8, de Vincent Bolloré, "oligarque" honni des Insoumis, avait déjà entraîné cet été une foule de critiques. Mais les journalistes présents à Matignon ont un peu halluciné en la voyant interroger Edouard Philippe. "Je suis avocate, pas journaliste", a-t-elle lâché vendredi sur RMC.

L'Insoumise-chroniqueuse était d'ailleurs bien accréditée pour assister à la conférence de presse. Le Premier ministre "assume ses réformes et n'a aucun problème à donner la parole à l'opposition", a assuré Matignon. Pas étonnant : La France insoumise est l'opposition préférée de l'exécutif, qui la juge radicale et caricaturale...

2. Franco-chilienne

Raquel Garrido est née le 23 avril 1974 à Valparaiso au Chili, sept mois après le coup d'Etat du le 11 septembre 1973, qui voit le sanglant général Pinochet renverser le socialiste Salvador Allende.

Deux jours après cette date funeste, ses parents, tous deux proches du Mouvement de gauche révolutionnaire, sont emprisonnés. Son père sauve alors sa famille grâce à ses talents de chanteur, comme l'a raconté sa fille au magazine "Technikart". A ses geôliers qui l'interrogent, papa Garrido sert les tubes de Bob Dylan qui tournent à la radio de la prison. "J’aime l’Amérique, je ne suis pas communiste, je parle anglais", leur hurle-t-il. 

La famille Garrido trouve finalement refuge au Canada, avant d'émigrer en France et d'atterrir, dans les Yvelines.

3. The Voice

Depuis, toute la famille aime chanter. Tatiana Garrido, 39 ans, aussi connue sous non nom d'artiste, "Mistysa", en a fait son métier de l'autre côté de l'Atlantique. Après un premier album, "Macumba", sorti en 2006, avec lequel elle devient le "Nouveau talent de la Nu Soul" de la Fnac, la soeur cadette de Raquel Garrido se révèle au public québécois en participant en 2015 à l'émission "La voix", déclinaison locale du télé-crochet "The Voice". "Mistysa" sera éliminé au neuvième épisode. Mais sa mère et sa sœur ont eu le temps de faire le voyage pour assister à l'un des show. Attention, gros son ! 

4. Corbière, "el companero"

C'est l'amour de sa vie. Ou plutôt "El companero de toda su vida". Depuis qu'ils se sont rencontrés dans les années 1990 dans les rangs de l'Unef-ID, Raquel Garrido et Alexis Corbière ne se sont jamais lâchés. "Il était beau et charismatique. Il dénotait par sa gentillesse et son tee-shirt Act up parmi des lambertistes qui ont toujours été un peu machos et homophobes", a raconté Raquel Garrido à "Libération". 

Les deux reviennent amoureux transi du congrès du PS de Brest en 1997. Ils se marièrent trois ans plus tard et eurent beaucoup d'enfants (trois)...

Lire la suite sur Rue89.com - Insoumise chez Bolloré : 10 choses à savoir sur Raquel Garrido

Articles en Relation

La France, en manque de confiance, déprime Ce niveau de défiance est beaucoup plus élevé dans notre pays que dans tous les pays européens de niveau économique comparable. | Annabelle Sheme...
Le retour des deux gauches irréconciliables Benoît Hamon, gagnant de la primaire de la gauche, et Manuel Valls, candidat défait, à l'ancien siège du Parti socialiste, rue de Solférino (Paris) le...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA