Cette nouvelle génération d’antibiotiques pourrait venir à bout des superbactéries

Santé

L'antibiorésistance se développe, devenant une réelle menace pour la santé dans le monde. Bien que la prudence soit de mise, des chercheurs français ont cependant mis au point de nouvelles molécules efficaces. Elles ne provoquent pas de nouvelles résistances et semblent donc constituer des candidats prometteurs pour ouvrir la voie au développement d'une nouvelle génération d'antibiotiques.

 

Des essais cliniques devront être menés chez l'humain et devront confirmer ces résultats chez les rongeurs, soulignent les équipes de biochimistes et de chimistes de l'Inserm et de l'université de Rennes dont l'étude a été publiée mardi dans la revue américaine Plos Biology. « Nous nous sommes rendu compte qu'une toxine fabriquée par les staphylocoques dorés dont le rôle était de faciliter l'infection était également capable de tuer d'autres bactéries présentes dans notre organisme », explique Brice Felden, auteur principal de l'étude, dans un communiqué.

Les chercheurs ont alors modifié cette molécule pour supprimer sa toxicité pour l'organisme tout en conservant ses propriétés antibactériennes. Sur la vingtaine de molécules créées, deux se sont avérées efficaces pour traiter des souris infectées par des souches résistantes de staphylocoque doré et de Pseudomonas aeruginosa, bactérie à l'origine notamment d'infections nosocomiales, contractées à l'occasion d'une hospitalisation. L'activité antibactérienne de ces composés est en partie due à leur capacité à provoquer une perméabilité de la membrane des bactéries infectieuses, ce qui entraîne leur mort.

Pas de résistance constatée même en créant les conditions favorables

Aucune toxicité sur les autres cellules et organes n'a été observée, « que ce soit chez l'animal ou sur des cellules humaines », précisent les chercheurs. Par ailleurs, les bactéries laissées en contact avec ces antibiotiques n'ont pas développé de résistance à ces nouvelles molécules, même lorsque les chercheurs « ont créé des conditions favorables au développement » de telles résistances.

« La prudence reste encore de mise sur ce point car l'expérience a été réalisée sur des temps courts, jusqu'à 15 jours », souligne le communiqué.

« Nous pensons que ces nouvelles molécules représentent des candidats prometteurs au développement de nouveaux antibiotiques, pouvant apporter des traitements alternatifs à la résistance aux antimicrobiens », estime le Pr Felden. Le développement de l'antibiorésistance met à mal l'efficacité de certains traitements existants et constitue une menace croissante pour la santé mondiale, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Selon une étude britannique, ce phénomène pourrait causer dix millions de décès par an d'ici à 2050. Or, « les nouveaux antibiotiques mis sur le marché sont peu nombreux et se résument à des dérivés » de molécules déjà existantes, rappellent l'Inserm et l'université de Rennes.


Source : Cette nouvelle génération d’antibiotiques pourrait venir à bout des superbactéries


Articles en Relation

«C'est l'échec absolu»: des chirurgiens nous parlent de la mort au bloc opératoi... «Et là, le cœur ne battait plus. La veille, je lui avais dit “à bientôt”», raconte Romain, interne de chirurgie thoracique et cardio-vascula...
Le Pr Didier Raoult sera-t-il condamné à ne plus pouvoir exercer? Didier Raoult le 27 août 2020 à Marseille. | Chistophe Simon / AFP Le microbiologiste est attaqué devant l'Ordre des médecins et visé par u...
Le self-care ne se réduit pas à «Netflix & chill» «L'intérieur est une extension de soi, qu'on va vouloir parfaire, créer à son image» | Anthony Tran via Unsplash   Le self-care n'a rien d'une...
Une alimentation trop riche en sucre transforme le cerveau Les adultes canadien·nes consomment en moyenne plus du triple de la limite quotidienne de 25 grammes de sucre ajouté recommandée par l'Organisation mo...
Le gouvernement va-t-il rendre obligatoire la vaccination «altruiste» contre la ... L'hypothèse de sanctions en cas de non-vaccination a été évoquée en 2006 par les responsables politiques. | CDC via Unsplash Depuis 2006 en Fran...
Cartographie de la mortalité due au Covid-19 en France et en Allemagne Une terrasse à Munich, le 18 mai 2020. L'agglomération bavaroise a un taux de décès rapporté au nombre de cas attestés parmi les plus faibles de tout ...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA