Braderie de Lille : les politiques à l’assaut du beffroi

Politique

Martine Aubry devrait annoncer sa candidature aux municipales fin septembre. La maire de Lille est en difficulté mais reste sereine.

Tous au pied du beffroi mais combien en capacité de s’en emparer ? En ce week-end de braderie de Lille, les stands des partis politiques installés autour de la porte de Paris, dans le centre-ville lillois, avaient des allures de camps d’attaque. La France insoumise (LFI), Europe Ecologie-Les Verts (EELV), La République en marche (LRM), Les Républicains (LR)… tous avaient le regard tourné vers cette mairie, prêts pour l’assaut des municipales de mars 2020, et un objectif commun : mettre fin au règne de Martine Aubry.

La maire de Lille attend la fin du mois de septembre pour annoncer, ou non, sa candidature aux élections municipales. Difficile d’imaginer qu’elle ne se représentera pas pour un quatrième mandat. Si Pierre Mauroy avait assuré sa succession en amenant la Dame des 35 heures à Lille dès 1995, il n’y a aujourd’hui pas de dauphin. Entre le refus de l’ancienne députée Audrey Linkenheld de prendre la relève, le parachutage raté de l’ancien ministre de la ville, François Lamy – défait aux législatives face à l’« insoumis » Adrien Quatennens ?, et le décès du premier adjoint, Pierre de Saintignon, proche de Martine Aubry, impossible pour elle de ne pas repartir au combat.

« Actuellement on a besoin de rire »

Mais en ce samedi de braderie, pas question de parler politique. A 69 ans, la voici bras dessus, bras dessous avec Pierre-Ambroise Bosse, champion du monde du 800 m et membre de Lille Métropole Athlétisme. Aubry se marre. « Ici, on accueille la France et l’Europe. J’ai la chance d’avoir Pierre-Ambroise comme parrain de la braderie 2019, un homme dont j’apprécie les valeurs et l’humour, et actuellement on a besoin de rire. Le soleil est là, que demander de plus ? » La patronne du beffroi donne le tempo de la vie politique lilloise même si la ville socialiste n’a jamais été aussi proche de basculer. « Il y a vraiment du danger, estime le sénateur PS Patrick Kanner. On est dans un climat anxiogène entre le dégagisme, les nombreuses personnalités, comme Gilles Pargneaux ou Frédéric Marchand, qui ont rejoint la candidate En marche dans le camp adverse, ou une possible alliance entre La France insoumise et les Verts. »

Le sénateur PS attend pour sa part de rencontrer Martine Aubry lundi pour reprendre un dialogue interrompu il y a cinq ans. La maire de Lille n’a jamais digéré son entrée au gouvernement de François Hollande. Lui a lancé son collectif « Ce sera Lille », au cas où la sortante ne se présenterait pas. « Je ne serai pas le Brutus de la vie politique lilloise, dit-il, j’ai trop de respect pour la fonction majorale, mais je ferai tout pour que le beffroi reste à gauche. »


Lire la suite : Braderie de Lille : les politiques à l’assaut du beffroi


Articles en Relation

Avant les municipales, le spectre d’un remaniement ministériel La perspective du scrutin de mars 2020 pourrait contraindre le président à modifier une équipe qui manque cruellement de poids lourds. La rumeur d’...
Les intercommunalités, l’autre enjeu des municipales Cet échelon de gouvernance ne sera pas « détricoté », a promis Edouard Philippe, mercredi 30 octobre, à Nice. Il y a des congrès d’associations d’é...
« Les maires sont en danger » : le nombre d’élus municipaux victimes d’agression... Une note du ministère de l’intérieur consultée par le « Journal du dimanche » recense 361 maires et adjoints victimes de menaces, violence...
« Les déplacements qui polluent le moins sont ceux que l’on évite » La loi sur la mobilité fait l’impasse sur la nécessité de réinventer la ville déplorent, dans une tribune au « Monde », Olivier Blond, spé...
Embouteillage éditorial en vue pour les municipales à Paris Prévu le 25 septembre, le livre de la maire de Paris, Anne Hidalgo, s’ajoutera aux quatre autres ouvrages, au moins, annoncés en lien avec les élect...
Retraites, PMA : Macron aborde avec prudence une rentrée à risques Le pouvoir assure avoir tiré un trait sur l’arrogance des débuts, et privilégier désormais le dialogue. Mais les foyers potentiels de contestation n...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA