7 statistiques qui montrent que l'on vit dans un monde meilleur

Santé
 

Moins de pauvreté, moins de morts du Sida, moins de sous-nutrition... Malgré les guerres et les catastrophes naturelles, différentes données mondiales indiquent que l'humanité se porte mieux que jamais.


Ce qu'il faut retenir
  • L'espérance de vie a progressé partout dans le monde au cours du siècle dernier.
  • En ce qui concerne les enfants, ils reçoivent une meilleure instruction et il y a moins de mortalité infantile.
  • L'amélioration des conditions de vie et le recul de la pauvreté participent au bien-être des populations.

La santé et la qualité de vie dans le monde connaissent des améliorations notables depuis le début du XXe siècle. Qu'il s'agisse de la faim dans le monde, de la mortalité ou des maladies, des milliards de personnes vivent mieux aujourd'hui qu'hier, d'après des données fournies en grande partie par Our Word in Data, une initiative financée par la fondation Bill and Melinda Gates.

1. L’extrême pauvreté recule

D'après World Bank Data, l'extrême pauvreté se définit comme un niveau de vie inférieur à 1,90 dollar par jour (soit 1,60 euro). Au début des années 1980, 44 % de la population vivait dans cette extrême pauvreté, contre environ 10 % aujourd'hui.

2. Moins de morts chez les enfants avant 5 ans

Depuis 1990, le nombre d'enfants qui meurent avant 5 ans aurait diminué de moitié. Comme le révèlent les données du Global Burden of Disease parues récemment dans The Lancet, en 2016, il y aurait eu moins de cinq millions de décès chez les enfants de moins de 5 ans. En 1990, il y en a eu 11 millions et en 1970 plus de 16 millions. Ceci est la conséquence de l'amélioration des conditions sanitaires dans des pays en voie de développement, avec, par exemple, une meilleure prévention du paludisme et un meilleur accès à l'eau potable.

3. L’espérance de vie continue de progresser

Entre 1970 et 2016, l'humanité a gagné en moyenne 14 ans d'espérance de vie. En 2016, celle-ci était en moyenne de 72,5 ans (75,3 ans pour les femmes et 69,8 ans pour les hommes). L'espérance de vie augmente partout dans le monde depuis plusieurs décennies, et ce n'est pas seulement dû à la baisse de la mortalité infantile.


Lire la suite : 7 statistiques qui montrent que l'on vit dans un monde meilleur


Articles en Relation

«C'est l'échec absolu»: des chirurgiens nous parlent de la mort au bloc opératoi... «Et là, le cœur ne battait plus. La veille, je lui avais dit “à bientôt”», raconte Romain, interne de chirurgie thoracique et cardio-vascula...
Diabète et aliments ultratransformés sont liés Une nouvelle étude publiée grâce aux données de la cohorte française NutriNet-Santé met en évidence une corrélation entre la consommation d'alimen...
Quelques conseils pour rassurer vos enfants sur le coronavirus Le coronavirus, menace fantôme génératrice d'angoisses chez les enfants. | Charlein Gracia via Unsplash Risques industriels, menace terroriste, coron...
Coronavirus : Une maladie peut-être liée au Covid-19 touche des enfants au Royau... Un soignant népalais prend la température d'un enfant à Katmandou, le 27 avril 2020 (illustration). — Prabin Ranabhat / SOPA Im/SIPA Cette maladie&nb...
Covid-19 et sida, des points communs et des différences Des professionnel·les de santé devant un gymnase reconverti en centre d'urgence Covid-19 à Taverny (Val-d'Oise), le 22 mars 2020. | Ludovic Marin / AF...
L'égalité des genres protégerait la santé des hommes Bien que l'égalité des genres soit souvent centrée sur des problèmes féminins, l'inégalité affecte également les hommes. C'est ce que rappelle une...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA