Yachts, bijoux… Richard Ferrand propose de taxer les biens de luxe

Politique

Le président du groupe La République en marche (LRM) à l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, a confirmé, dimanche 8 octobre, le dépôt d’amendements au projet de loi de finances 2018 pour taxer yachts, voitures de grand luxe et métaux précieux, biens exonérés par la réforme envisagée – et contestée – de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

Lire en édition abonnés : Qui sont les gagnants et les perdants de la politique fiscale d’Emmanuel Macron ?

Cette réforme, qui ne conserve que les biens immobiliers dans le champ de l’ISF, nourrit les accusations de l’opposition contre une présumée « présidence des riches » et suscite des réserves au sein de la majorité, qui a décidé de déposer plusieurs amendements au PLF 2018 – dont l’examen débute cette semaine en commission des finances à l’Assemblée nationale.

« Un budget juste et efficace »

« L’idée de la réforme est que tout ce qui relève de l’économie productive ne doit pas avoir de frein, qu’il faut supprimer les impôts repoussoirs pour ceux qui veulent investir en France, de façon à créer des emplois », rappelle Richard Ferrand dans un entretien à Dimanche Ouest-France.

« Taxer la fortune immobilière va dans ce sens, mais des biens comme les yachts, les voitures de grand luxe ou les métaux précieux ne concourent pas non plus à l’économie productive. Réintroduire des taxes sur ces valeurs n’est pas en contradiction avec l’esprit de la réforme, et nous le faisons en accord avec le gouvernement, pour un budget juste et efficace. »

Ainsi, les droits annuels de francisation et les droits de passeport pour les yachts de plus de trente mètres seraient relevés pour un gain de 10 millions d’euros « qu’il sera possible d’affecter à la SNSM » (Société nationale de sauvetage en mer), précise le chef de file des députés LREM.


Lire la suite : Yachts, bijoux… Richard Ferrand propose de taxer les biens de luxe


Articles en Relation

Le président Macron veut lutter contre les ingérences de la Turquie en France Attendu à Mulhouse, son discours devrait aborder le thème de la reconquête républicaine, selon l'Élysée. | Ludovic Marin / AFP  Inquiétude ...
Pour ne pas être traité de raciste, Sarkozy le devint dans ses mots Je ne m'étonne pas qu'après avoir parlé d'Aimé Césaire, quelques minutes après, Nicolas Sarkozy se soit aventuré dans une sentine de l'esprit, une voi...
La France, en manque de confiance, déprime Ce niveau de défiance est beaucoup plus élevé dans notre pays que dans tous les pays européens de niveau économique comparable. | Annabelle Sheme...
Covid-19: le gouvernement a négligé notre manière d'agir (et de penser) Le Premier ministre français Édouard Philippe et le ministre français des Solidarités et de la Santé Olivier Véran lors d'une conférence de presse à P...
«Travailler et produire davantage», et puis quoi encore? Les syndicats ont vu dans la phrase du président la menace d'une remise en cause des 35 heures. | Thomas Samson / AFP  La petite phrase de ...
Dis-moi comment tu envisages la fin du monde, je te dirai pour qui tu votes L'Ifop et la Fondation Jean Jaurès ont lancé en octobre 2019 une enquête sur l'adhésion à la thèse de l'effondrement de notre civilisation à brève éch...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA