Vingt après sa création, «Naruto» toujours au sommet

Vidéo

En 2020, le premier volume de Naruto s'est encore écoulé à 90.000 exemplaires. | © Masashi Kishimoto 2002 / Shippuden 2007 

Le manga japonais continue de séduire en masse, plus de cinq ans après sa conclusion. Seul «Dragon Ball» peut se targuer d'avoir connu la même carrière.

En 1999, dans le magazine de prépublication culte Weekly Sh?nen Jump, le public japonais découvre les aventures de Naruto, un orphelin blagueur porté par de grandes espérances pour son avenir. L'engouement est immédiat. Masashi Kishimoto signe un manga sh?nen nekketsu (c'est-à-dire une œuvre dont le but ultime est l'accomplissement d'une quête par le dépassement de soi) qui marque l'histoire et qui continue de faire l'actualité en France même plus de quatre ans après la parution de son dernier volume dans le pays.

La série Naruto en manga, c'est soixante-douze tomes dont le dernier est sorti dans les librairies françaises en novembre 2016. Rien qu'en 2020, la série comptabilise 1,1 million d'exemplaires vendus en France. Un exemplaire du premier volume est toujours acheté toutes les trente secondes, ce qui se rapproche des chiffres records de la série au moment de sa publication.

En 2020, le premier volume de Naruto s'est encore écoulé à 90.000 exemplaires, ce qui en fait le numéro 1 des ventes de mangas de l'année écoulée. Aujourd'hui encore, plusieurs éléments en font un manga résolument d'actualité.

Un appui inspirant

Le genre nekketsu est particulièrement inspirant pour un lectorat en proie aux épreuves de la vie: les jeunes des lycées à qui on met la pression, tout comme les salarié·es en costume, raffolent particulièrement de ces histoires où un héros qui leur ressemble finit par accomplir de grandes choses à force de travail assidu et du soutien d'une équipe de choc.

2020 ayant été une année parfois difficile et qui a poussé beaucoup de monde à la remise en question, les aventures de cet apprenti ninja rigolard ont l'avantage de remettre du sens dans un quotidien qui en a parfois manqué.

Manu, 37 ans, fait partie de ces lecteurs qui ont eu besoin de revenir à la lecture de cette série culte pour s'évader: «J'ai commencé à acheter les volumes de Naruto au moment de sa sortie en France au début des années 2000. C'est une histoire qui m'a emporté et je me souviens à quel point le personnage un peu loser de Naruto m'avait touché à l'époque. Je crois que je peux dire que j'ai grandi avec le personnage, tout au long de la sortie des mangas.»

Le confinement du printemps 2020 a poussé Manu à se replonger dans cet univers avec délectation: «Quand je me suis retrouvé enfermé chez moi avec beaucoup plus de temps libre que d'habitude, j'ai ressorti toute la collection. Et j'ai retrouvé le souffle épique, l'humour, les épreuves, la tension et la joie qui m'avaient fait vibrer à l'époque. On peut dire que Naruto m'a, une nouvelle fois, accompagné dans une période pas très drôle de ma vie.»

Le trio de choc dans l'épisode 6, Sasuke, Naruto et Sakura. | Capture d'écran via YouTube

Lire la suite de cet Article sur Slate.fr - Vingt après sa création, «Naruto» toujours au sommet

Articles en Relation

Vingt nouvelles séries qu'on a hâte de découvrir en 2021 Avec, entre autres, WandaVision, Little Birds, The Good Lord Bird, En Thérapie. | Captures d'écran via Youtube / Montage Slate.fr  Cette année, ...
Les films à voir sur Netflix pendant votre confinement Pour faire passer les longues journées de mars, les plateformes de VOD et SVOD risquent d'être vos meilleures amies. Côté cinéma, on vous résume ce qu...
On a classé les 23 films de l'«Infinity Saga» de Marvel du pire au meilleur D'«Iron Man» à «Avengers: Endgame», on a tout revu pour vous aider à faire le tri. Franchise la plus lucrative de l'histoire d'Hollywood, l'Infinity ...
Les séries qui sont (malheureusement) passées inaperçues en cette année 2020 Au programme: Warrior, Parlement, Away, P-Valley, Ramy, Servant... | Captures d'écran via YouTube (Montage Slate.fr)  On parie que vou...
«Mignonnes» pointe du doigt l'impossible combat contre la sexualisation des jeun... Fathia Youssouf (Amy) dans Mignonnes. | Capture d'écran via YouTube Accablé par une polémique complètement stérile, le film de Maïmouna Doucouré est ...
Cary Joji Fukunaga: le parcours multiculturel du réalisateur du prochain James B... Reporté au 6 octobre 2021 en raison de la pandémie, le film sera le premier blockbuster du réalisateur. | David Livingstone / Getty images / AFP&...

TOP VIDEO EN LIGNE

BONNES AFFAIRES LOISIRS